Avertir le modérateur

zilber

  • Andersson et les ajournées (suite)

    Du temps où la cadence de jeu en compétition était de 2 h 30 min/40coups puis ajournement après les cinq heures de jeu, Andersson n’avait pas son pareil pour décortiquer, sauver, améliorer une position ajournée. Tout le monde le craignait. Dans le tournoi d’Hastings 1979-1980, joué à cheval sur Noël et le nouvel an, le jeune Anglais Short crée la sensation: il bat le Suédois. Short a quatorze ans. Il porte des chaussures jaunes à la Coluche, une écharpe et joue des ouvertures bizarres. C’est le grand espoir des échecs britanniques. Et bien sûr, la partie sera ajournée!

    short_simul_1976.jpg

     

     

    Short à 11 ans dans une simultanée contre Smyslov

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu