Avertir le modérateur

wijk aan zee

  • Naiditsch : la croix et une bannière

    L’Allemand Naiditsch fait partie de ces joueurs de la Bundesliga qui cartonnent. Pour son équipe de Baden Baden, il n’a concédé qu’une nulle (au 3e ou 4e échiquier) sur 6 parties. Ses coéquipiers sont Bacrot, Chirov, Vallejo, Nielsen, Nisipeanu, Gustafsson et Schlosser en (second) buteur au 8e et dernier échiquier.

    Au tournoi de Wijk aan Zee qui se déroule actuellement, il joue dans le tournoi B avec la ferme intention de terminer seul premier pour décrocher son billet pour le tournoi A.

    croix_naiditsch.JPG
    Dans cette position (capture écran WhyChess), avec moins d’une minute à la pendule contre 2 au Néerlandais Smeets, Naiditsch achève le travail d’une position rondement menée sur le plan dynamique.

    Après 35.Nxd4, deux coups gagnent pour les noirs, mais l’un deux est magnifique.

    Réponse, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Carlsen, Le Point et ce n'est pas tout...

    Le Point n’a pas mis de guillemets au jeu d’ échecs, mais a consacré deux bonnes pages à Magnus Carlsen avec de superbes photos et des témoignages humains, forcément humains. Cet article a été publié par l’hebdomadaire dans la semaine du 12 janvier 2012, il avait totalement échappé à ma tête à trous…
    Le journaliste, Claude Askolovitch, signe ce remarquable portrait et a fait le déplacement jusqu’au tournoi de Wijk aan Zee.

    La presse française s’est souvent distinguée en se pâmant devant le tsar Kasparov ou en restant béate devant les bienfaits du jeu d’échecs
    à l’école pour les petits n’enfants . Mais il est assez rare de lire un article sur un champion hors normes sans pratiquement aucun cliché et avec des témoignages « du premier cercle » alors que ses adversaires ne parviennent point à sentir ni son jeu ni ses émotions.

    carlsen,askolovitch,le point,wijk aan zee,agdesteinCarlsen n’est en effet pas un « client » (jargon journalistique) comme les autres : il a dit « niet » à Kasparov. Son apparence de mauvais garçon buté et ses performances stratosphériques lui ont valu de devenir modèle pour une campagne mondiale de blousons. Un champion d’échecs « bankable », pensez donc, c’est presque péché dans le petit monde impécunieux des 64 cases.

    L’article ne rentre dans pratiquement aucun détail technique à part des flashes d’inspiration que Magnus nomme des ‘pop-ups’ en référence à ces fenêtres apparaissant sur les pages du Web. Le plus intéressant est la façon dont Askolovitch, grand reporter et connecté sur le monde politique approche par petites touches la personnalité du champion en sondant son entourage. Il fait ainsi parler le père de Carlsen, les sœurs et l’un des premiers entraîneurs du gosse, le GMI et ex-footballeur pro Simen Agdestein. Comme souvent, le « primo-entraîneur » a servi de fusée de lancement avant d’être mis sur une orbite « cimetière ». Aujourd’hui privé de contact avec son ex-poulain, il suit évidemment et avec admiration les prodigieux matraquages de celui dont il connaît si bien le monstrueux potentiel.

    L'article du Point

    Le blog de Magnus Carlsen

    Simen Agdestein (fiches Wikipedia : assez complète en anglais ou légère en français)

  • Wijk-aan-Zee et Mecking: Con-tact!

    Vous n’avez jamais été à Wijk aan Zee, aux Pays-Bas? Le tournoi débute le 17 janvier. Ambiance garantie dans un gymnase à deux pas d’une mer déchaînée; la salle des joueurs et la salle de presse sont faites de briques rouges. On sert de la soupe chaude. Les écrans sont trop hauts, on ne voit rien. Mais les top joueurs sont là en chair et en cerveau. Cette année, il faut compter avec le grand retour du Brésilien Mecking, champion des années 1960-70.
    Mequinho et les échecs à Wijk-aan-Zee, c’est comme notre sublime Brigitte Bardot des années 1960 sur les paroles de Gainsbourg: « Con-tact! »

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu