Avertir le modérateur

vian

  • Ne dites plus échec et mat mais diez!

    Art_de_faire_mat.jpg

    On administre que très rarement l’échec et mat sur l’échiquier en compétition. Il y a plus de cinquante ans on annonçait les mats en 3, 4 voire 8 coups. Les lignes étaient forcées et la coquetterie de l’époque ou la politesse en avaient décidé ainsi. Le plus bel héritier de cet esprit est l’incomparable L’Art de faire mat.

    Mater, tout un art effectivement. Aujourd’hui, il est inconvenant de continuer jusqu’au mat. Tout le monde abandonne avant. Tout le monde? Non, quelques Gaulois résistent encore. Ainsi, cette saison, 3 de mes malheureux 32 adversaires ont continué jusqu’au mat... par inadvertance! Rien de grave sauf qu’on se sent presque gêné de dire: « Échec et mat ». Les joueurs d’à côté vous regardent bizarrement pendant que le perdant signe sa feuille.

    Mais foin de ce cet ancien échec et mat! Passons à la modernité. Sur les feuilles de partie, les joueurs modernes écrivent les initiales de votre prénom à la sauce ChessBase. On ne joue plus contre Étienne Bacrot, mais contre « Bacrot, E ».
    Coquetterie moderne de la préparation informatique ou snobisme à la Boris Vian? Et l’échec et mat? Idem. Vous êtes maintenant « diez », # pour les intimes. C’est par ce signe que ChessBase signale un mat.

    C’est par cette apostrophe que mon camarade de club « Schmit, V », né en 1995, m’administra un nombre incalculable de mats dans des blitz endiablés en 1 minute chacun (sans ajout de temps). Heureusement, j’ai enfin pu comprendre la méthode et crier à mon tour le diez magique dans ce jeu de mains et jeu de vilains.

  • Sarkozy: une lettre que vous lirez peut-être

    La nouvelle date du 14 octobre 2008 et est sobrement mais fièrement mise en ligne sur le site de la Fédération française des échecs. Grâce au député (UMP) de la 3e circonscription du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer, le président de la République française a écrit une lettre aux quatre jeunes Français médaillés des championnats de l’Union européenne en août dernier.

    « Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être » aurait pu dire le président. Sauf qu’une partie de cette lettre est publique. Elle est courte, elle est simple. Le président tutoie nos champions. Et voici ce que nous en dit le site de la FFE:

    [Le président de la République vient d’envoyer un petit mot personnalisé aux quatre jeunes Français, Mathilde Broly, Bilel Bellahcene, Gary Giroyan, et Salomé Neuhauser qui ont remporté le titre chacun dans leur catégorie respective lors des championnats de l’Union européenne en août en Autriche.
    «Je suis particulièrement admiratif de ta performance, ainsi que de celle de tes trois camarades de l’équipe de France», écrit Nicolas Sarkozy. «C’est pourquoi je tiens à t’adresser mes plus chaleureuses félicitations pour cette magnifique distinction qui place la France en tête de cette compétition européenne.»
    L’attention du Président de la République avait été attirée par le député du Haut-Rhin, Jean-Luc Reitzer.]

    Site de la présidence de la République française

    Je vous fais une lettre: la chanson de Boris Vian.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu