Avertir le modérateur

vassioukov

  • Mémorial Alekhine : Adams le pion à tous

    L’air pollué de Paris a-t-il donné des ailes aux joueurs? Cette deuxième ronde a été aussi palpitante que la première. Des parties spectaculaires ont effacé la nulle respectueuse des chemins sinueux de la Grünfeld Fressinet-Guelfand.
    Anand a souffert pour tirer sa nulle contre Vitiougov dans une finale de tours. Le Russe n’aurait pas dû échanger les dames selon Sosonko.

    Ding_504s_R2.JPGConcentration à 600 secondes
    Le premier à se présenter sur la scène est le Chinois Ding Liren. A 21 ans, c’est le plus jeune de la troupe. Plus de 600 secondes avant le lancement de la ronde, il arrive et se prend la tête dans les mains. Le compteur est lancé sur l’écran et égrène à rebours les secondes. Puis chacun prend sa place. Svidler devise avec l’arbitre principal, Boris Pastovsky.

    Les trois autres parties seront toutes gagnées par les blancs : Aronian-Kramnik, Vachier-Lagrave – Ding Liren et Adams-Svidler.


    Adams_R2_Cheymol.jpgAdams le pion à tout le monde
    Adams est le seul joueur à avoir fait le plein. Il a joué comme chez lui, case par case sur un système anti-Marshall. Il sera l’homme à abattre dans les prochaines rondes.
    (photo É. Cheymol)



    Kramnik : la Semi-Tarrasch, machine à perdre ?

    Kramnik, avec les noirs, s’est entêté à jouer la Semi-Tarrasch : on échange toutes les pièces pour passer en finale. Aronian a expliqué « avoir dévié le premier [par rapport à leur partie au tournoi des Candidats] ». A regarder la finale de pièces lourdes avec un pion passé central, on aurait pu croire que Kramnik avait les blancs et qu’il allait visser et concrétiser. Que nenni ! Cette fois, le Russe parisien a fait quelques fautes et n’a rien pu faire ensuite, ce qui remet Aronian en selle.

    Vachier_Ding_R2Cheymol.jpgMVL : enfermer des fous, c’est fou.
    Vachier-Lagrave part fait décoller sa fusée : la variante d’avance de la Caro-Kann. Clairement, il est en terrain connu : il a réfléchi 32 min pour ses 16 premiers coups alors que Ding a réfléchi le double.

    Le problème n’est pas là en fait : Maxime a sacrifié du pion pour enfermer les pièces noires. Du grand art… préparé à la maison. (photo É. Cheymol)

    La partie se terminera par un réseau de mat sans que les noirs aient eu la moindre chance de contre jeu avec un fou noir enfermé en f8 pour la vie (pions e7, e6, g7), un fou g8 et une tour h7.
    Ce bijou a été salué par tous les commentateurs, notamment la paire Pelletier-Mullon qui a fait du bon job avec ces parties très dures à commenter sans moteur d’analyse !

    Maxime reviendra-t-il plus fréquemment à 1.e4?

    Par certains côtés, cette partie me rappelle la partie dantesque Morozevitch–Vachier-Lagrave (Bienne 2009) où les noirs avaient aussi des pièces enfermées.

    Visite gratuite du blog d’Éric Cheymol, photos de la 2e ronde.

    Parties à revivre et commentées en anglais sur TWIC.

    Suivre les gazouillis en direct chaque ronde sur twitter Echecs64

    Les coulisses, les anecdotes, et comment s'y rendre, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Des nouvelles de Spassky

    Un tournoi à handicap a eu lieu à Moscou avant Noël au club central du boulevard Gogol. Le cameram Eugène Potemkine a posté sur sa chaîne You Tube plusieurs vidéos où l’on voit le GMI Vassioukov inaugurer et organiser le tournoi en présence de Spassky dans une chaise roulante.
    La femme qui est dans son entourage est également présente avec un bouquet de fleurs qu’elle lui remet à l’occasion de plusieurs inaugurations concernant des personnalités des échecs moscovites.

    J’ai découvert a posteriori l’info publiée il y a quelques jours par le site néerlandais en anglais Chessvibes.

    Première vidéo

    Deuxième vidéo où l’on voit le GMI Dlugy.

    Photo sur le site russe Chess-News

    Sur la chaîne You Tube du sieur Potemkine, on voit plein de tournois retransmis, mais aussi des vidéos sur la chasse au wapiti et au yéti dans la banlieue de Moscou ! Grandiose.

     Le feuilleton Spassky de l'été, de Meudon à Moscou, voir les différentes notes.

    vassioukov,spassky,dlugy

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu