Avertir le modérateur

unzicker

  • Olympiade de Nice 1974 : qui admire Petrossian?

    PetrossianDevinette: qui prend du bon temps à l’Olympiade de Nice 1974 en compagnie de Petrossian? En plus de Petro, j’en ai 4. Et vous? Réponse en cliquant ici.

    Petit retour en arrière: il y a 37 ans, la France organisait l’Olympiade à Nice. Sous la chaleur du mois de juin, d’une salle non climatisée et mal éclairée, les meilleurs joueurs de la planète étaient au rendez-vous. L’organisation subit de nombreuses critiques, aggravées par un manque de personnel officiel dans la préparation à cause de la mort du président Pompidou survenue en avril 1974.

    L’équipe d’URSS domina outrageusement l’épreuve: 8,5 points de parties d’avance sur les 15 rondes du groupe final... Elle avait envoyé, par ordre d’échiquier: le jeune Karpov, l’étoile montante, Kortchnoï, Spassky, Petrossian, Tal et Kouzmine!

    Les Olympiades étaient organisées avec une phrase préliminaire comprenant des groupes de force de 9 à 10 équipes. Après un toutes rondes, les équipes qualifiées s’affrontaient pour la finale dans un toutes rondes de 16 équipes tandis que les autres équipes étaient redistribuées dans d'autres groupes. La France termina ainsi dans les choux du groupe B (28e au final, avec Maclès, Todorcevic, Seret – l’homme en forme –, Puhm, Bessenay et Benoit).

    Keene,LevyQuelques parties mémorables sont restées: Karpov-Unzicker (Espagnole, 24.Fa7!) et le sacrifice de tour de Tal contre le Mongol Miagmasuren en e6
    à la 7e ronde!

    A rejouer aussi à la dur dans le collector, le livre de Keene et Levy, en anglais et en notation
    descriptive :( Tristesse . Téléchargez les bulletins rassemblés sous un fichier PDF: entretiens passionnants avec le Dr Euwe, Mme Chaudé, Muffang, des articles de Lecomte, du Dr Roos, de Zinser, le règlement en français, anglais, espagnol et russe et les parties (oops! à zapper, merci ChessBase!).

    Statistiques, parties à rejouer (et à télécharger) et long article (en anglais) dans la fabuleuse base des Olympiades.
    Question supplémentaire: nommez les joueurs en photo sur le livre de Keene/Levy.

    Lire la suite

  • Karpov : le regard

    He’s looking at you, kid. Bogart jouait aux échecs sur les tournages. Et cette tirade célébrissime provient du film Casablanca. Quel rapport avec Karpov ? Le regard. Ce regard terrible de jeune joueur. Ce regard totalement possédé. Ce regard envoûté d’un jeune maître. Ce regard d’un jeune de Zlatoust dont le talent explosera à Moscou sous la houlette de son entraîneur Fourman. Oui, c’est le regard d’un passionné, d’un joueur affamé de victoires.

    karpov_le_look.JPG

    Cette photo est tirée d’un reportage néerlandais disponible sur Youtube. Elle résume à elle seule le compétiteur Karpov des années 1960-1980. Cet homme chétif avait déjà cette volonté de fer dans les yeux quand les Français l’ont vu en chair et en os à l’Olympiade de Nice, en 1974. Vissé au premier échiquier l’équipe d’URSS, Karpov remporta la médaille d’or individuelle avec 12/14 (+10 =4).

     

    Rejouer les 14 parties de Karpov à Nice en téléchargeant le fichier (sous .rar). Il contient un fichier pgn et un fichier cbv.Karpov-Nice1974.rar

    Rejouer ou télécharger deux parties d’anthologie de cette Olympiade:

    Karpov-Unzicker (URSS-RFA) avec le fameux 24.Fa7! dans une Espagnole modèle.

    Karpov-Kavalek (URSS-Tchécoslovaquie) où les noirs sont quasiment pat au moment où ils abandonnent avec T + F!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu