Avertir le modérateur

shirazi

  • Svechnikov, une légende à Malakoff

    forfaitiste,bounzou,houmberger,svechnikov,sochacki,gouliev,shirazi,gidel,maclès,chevaldonnetLes légendes aux échecs se font de plus en plus rares. Evguenyi Svechnikov, inventeur de la variante du même nom, en fait partie. Et le grand maître et auteur de nombreux ouvrages est un grand monsieur accessible.

    Malakoff est l’un des derniers Mohicans avec le championnat de Paris. C’est l’un des rares tournois d’Île-de-France de neuf rondes à la cadence 90 min/40 coups + 30 min avec 30 s par coup (27.04-04/05).

    Sa particularité ? On y accède à une station de métro au-delà du périphérique. Le parking est gratuit et… Svechnikov y a pris un abonnement. Il vient chaque année en famille notamment avec son fils, maître international.


    L’ambiance est sympathique, 93% des inscriptions sont reversées en prix dont de nombreux par catégorie, il y a un jour à double ronde et un apéro chips après la cérémonie de clôture.

    Le jeune maître international Christophe Sochacki (19 ans, 2414), très en forme, a pris le tournoi en main et n’avait lâché qu’une nulle contre Gouliev à l’issue de la 8e ronde. Sochacki avait fait le show. Svechnikov était même passé sous ses fourches caudines à la 5e ronde !

    Sochacki ? Un jeune en pleine ascension ou plein de réussite ? Il a joué à l’énergie en tirant le maximum des positions, en jouant les positions tendues et en faisant le jeu. Arrive sa bête noire, celui contre qui il gamberge : Shirazi. Et c’est la dernière ronde.

    Le MI de Bois-Colombes a le chic pour faire perdre ses repères à ses adversaires quitte à prendre des risques ahurissants, comme s’il jouait au casino ou nuitamment sur le Net, son péché mignon. Le même avait perdu avec les noirs une finale T + F de case blanche + pion h contre Jean-Louis Gidel (Elo 2104) puis une partie insensée contre le vainqueur du tournoi Gouliev.

    Au lieu d’assurer la nulle et le premier prix, le jeune Sochacki veut tout : la victoire, le premier prix et engranger des points Elo supplémentaires. Avec les blancs, il obtient une position gagnante avec sa dame contre les deux tours de Shirazi. Une, deux, puis trois imprécisions plus tard, c’est encore nulle et enfin Sochacki s’écroule.

    Abracadabra, Shirazi, dans une position déséquilibrée, a une fois de plus fait mentir la vérité de la position et a inversé le score attendu. Il remporte la dernière ronde, se place seul en 3e position pendant que Gouliev a blitzé Christopher Debray au premier échiquier et termine seul en tête avec 8/9. Svechnikov termine deuxième des 4-12e à 6,5 sur 9.


    Qui est Svechnikov ? La naissance de sa variante, radio M., l’after de Malakoff, une partie de 172 coups, cliquer ici même.

    Histoire passionnante de la ville de Malakoff et de sa tour sur le site de la ville.

    Grille américaine, statistiques, gain/perte de points Elo et album photos sur le site du club de Malakoff.

    Malakoff : 202 participants dont 17 forfaitistes, 7 MI, 2 GMI, 1 GMIf, 8 Mf.

    Voir aussi l’album photos de Malakoff dans la colonne de gauche.

    Surfer sur Echecs64 twitter (sans ouvrir de compte)

    forfaitiste,bounzou,houmberger,svechnikov,sochacki,gouliev,shirazi,gidel,maclès,chevaldonnet

    Lire la suite

  • Daurelle punit le forfaitiste Battaglini, Issy et maintenant

    Le tournoi d’Issy-les-Moulineaux (8-12 mai) est un grand classique. Dédié à la mémoire de l’un de ses organisateurs historiques, Victor Syre, de nombreux maîtres et amateurs viennent en découdre pour avoir un prix au général ou l’un des nombreux prix par catégorie.

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shiraziLes autres joueurs viennent par fidélité et pour profiter de la salle d’analyse en plein air, non loin d’un parc fleuri. L’ambiance est assurée par André Marchand et son équipe depuis des années.

    Comme la semaine précédente à Malakoff, le GMI Gouliev ramasse le premier prix au système Hort (637,50 €) en jouant très vite, ex æquo cette fois avec le MI Nguyen (512,50 €) qui bat Shirazi (à dr. avec les noirs) à la dernière ronde.

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shirazi Ce tournoi rencontre systématiquement un succès populaire et dépasse les deux cents participants. Cette année, 226 inscrits dont 10 'forfaitistes' ont sué pendant cinq jours sur sept rondes. La salle principale n’était pas aérée.

    Le forfaitiste récidiviste, le MI Gabriel Battaglini (fiche FIDE), a ajouté à son long palmarès l’édition 2013 d’Issy-les-Moulineaux.

    La raison ? Il s’est fait atomiser par Daurelle, un solide joueur à 2207, habitué du tournoi avec déjà quelques scalps de MI dans sa besace.

    Que Battaglini fasse forfait en prévenant, qu’il tape sur la pendule et gagne au temps une finale totalement perdue contre Short en Corse (tour + pion e2 contre tour seule), tout cela n’est rien par rapport à l’incroyable histoire du duel matutinal Daurelle-Battaglini de la 2e ronde. Daurelle avait anticipé… jusqu’au mat !

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shirazi
    Certes les noirs ont refusé la nulle par répétition, une nulle pourtant forcée avec les noirs. Cette arme est utilisée depuis une paire d’années par Nakamura pour contrer les grosses pointures.

    Mais par péché d’orgueil sans doute, maître Gabriel Battaglini sur son 2437 Elo perché a refusé la nulle contre la patate… euh pardon contre le « 22, Daurelle virgule H
    ». J’écrase ma larme en pensant qu’il en perd 7 points.

    La 'patate à 22' s’est rebellée et Hervé Daurelle a placé l’une de ses plus belles préparations nocturnes. Il avait tout anticipé et son mat final est à publier urgemment dans les manuels. Bravo !

    Résultats détaillés, grille américaine et statistiques des éditions précédentes sur le site.

    Ci-dessus : photographie maison de la feuille de partie de Battaglini. Ne pourra être mise en vente sur e-bay car propriété des organisateurs.

    Rejouer la partie avec les variantes, cliquer ligne suivante.

    Lire plus de 460 gazouillis sur le compte twitter d’Echecs64.

    On trouve TOUT dans les archives du blog !

    Lire la suite

  • Marzolo joue contre le Pap !

    Premier tournoi en parties longues pour le gracié Cyril Marzolo à San Sebastian. Avec 5 points sur 6 (+4 =2 dont une nulle contre Spraggett), il a joué et gagné en 7e ronde (sur 9) ce jeudi contre le Hongrois Gyula Pap (Elo 2538). Sanctionné par la commission d’appel de la FFE (suspension de licence de cinq années) il y a moins d’un an, Marzolo pouvait toutefois jouer à l’étranger. Mais la FFE, suite à un accord passé avec ce maître international, a réduit sa peine et l’a autorisé à rejouer sur l’Hexagone un cas juridiquement pas si clair...pope_playing_chess.jpg

    Et Feller et Hauchard ? Autorisés à jouer par le tribunal de Versailles, ils jouent ensemble dans leur club d’Évry, merci ! Ce dernier week-end, ils ont difficilement battu « Boisco minute soupe », le club banlieusard de Bois-Colombes en seizième de finale de la coupe de France.

    Pour être plus précis, ils ont fait match nul 1-1, mais le premier résultat décisif par ordre d'échiquier a primé selon un règlement que l’on pourrait discuter : Feller a battu au premier échiquier le Suisse Landenbergue. Shirazi, pour Boisco, a gambité deux pions contre Sochacki et a gagné.

    Comme le disait toujours le GMI Lautier, « quand Shirazi gambite un pion, tu prends sans regarder, quand il gambite le deuxième tu cherches le piège en 2-3 coups et tu le prends, quand il gambite le troisième, tu fais attention ou alors t’es foutu ». Sochaki est trop jeune et ne connaissait sûrement pas ce conseil. Avec ses deux pions d’avance, il n’a pas tenu compte du talent monstrueux de Shirazi qui joue toujours dans un style unique et apparemment détaché voire décontracté.

    Quant à Hauchard, l’ex-entraîneur de l’équipe de France, il a dû se contenter d’une nulle avec les blancs face à Jérémy Piétrasanta. Évry passe un tour sans massacrer alors que leur supériorité au Elo était manifeste. C’est aussi cela la coupe de France.


    Interclubs belges
    Tout comme Marzolo, Feller joue en interclubs belges où il a retrouvé... Fressinet au premier échiquier. Le chouchou de la fédé et champion de France en titre a proposé nulle très vite au 19e coup avec les blancs, se souvenant qu’il n’était ni en Corse ni au championnat de France et que la proposition de nulle avant le 40e était donc possible.

    Feller, il est vrai, avait égalisé les doigts dans le nez. Son équipe a d’ailleurs gagné aisément et ceci constitue un exploit grâce notamment à la victoire du GMI belge Winants contre Christian Bauer qui a enchaîné avec Cappelle-la-Grande... avec deux rondes de retard !

    Les parties des Interclubs belges

    Résultats et photos sur le site de Bois-Colombes.

    Forum belge de la fédération échiquéenne francophone de Belgique avec résultats et commentaires

    Résultats des 1/16e de la coupe de France (4 échiquiers). Bonne chance pour les retrouver sur le site anti-ergonomique de la FFE sinon, allez sur le site d’Évry qui a copié/collé la page en java de la FFE (cliquer sur Coupe de France, 1/16e).

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu