Avertir le modérateur

scorcese

  • Romain Édouard fait mal à Doubaï

    Doubaï 2014 : le vainqueur du traditionnel open des Émirats arabes unis est le GMI français Romain Édouard. En forme, il a gagné de superbes parties. Par deux fois, il a réussi une mission impossible que lui confiait l’agent Caïssa : gagner une partie plusieurs fois perdante ou largement inférieure.

    Première victime : le GMI indien Gupta, ancien champion du monde junior. Il ne s’en est par remis à tel point qu’il a commenté des parties sur chessbase.com. Cette « poubelle » a été sauvée par des coups de rein énergiques.


    201404_dubai_edouard.JPG8e ronde : Après un massacre sur une Ben Oni qui en disait long sur le degré de préparation de celui qui joue à "top chef variantes" pour Topalov, arrive la partie à 10 000 dollars de la dernière ronde.

    Édouard affronte avec les noirs le talentueux Korobov. Le Russe a sorti en Coupe du monde Nakamura, Kramnik, Caruana et Kamsky ! B a un beau CV. La partie commence avec une ouverture vicieuse et vissante à la Kamsky : 1.d4 d5 2.Ff4. Le Français ne joue pas tout à fait comme dans Bauer-Édouard (Calvi 2011).

    Il souffre quand même. Korobov a un bon petit avantage type "école russe". On moissonne quand on veut selon le plan. Bizarrement, il se déconnecte de l’école russe et n’envahit par la 7e rangée avec ses tours en échangeant les dames au passage. Édouard a ensuite l’intelligence de comprendre qu’il faut tout balancer contre ce joueur qui a montré dans le tournoi des problèmes pour « terminer » ses adversaires.

    Internaute, appuie sur la touche "Replay". Va chercher "Casino", le film de Scorcese. Tu vois la scène où Sharon Stone balance en l’air
    les jetons (47e seconde) ? Eh bien, c’est kif kif.  L’incroyable se produit effectivement. "Koro" fait un effet "bof" et perd les pédales. Un sacrifice de qualité suivi d’une attaque de mat couronne le Français qui termine seul en tête avec 8 sur 9. Bravo. Édouard empoche un cinquième (!) de la bourse totale des prix, soit 10 000 dollars (7 200 €).

    Le GMI Istratescu a bien digéré une défaite et est remonté. J’adoube ! Il a pris de sacrés coups de soleil ! Le MI Adrien Demuth a joué plus de 141 coups pour rien à la dernière ronde contre le Roumain Lupulescu. Ce seigneur va concourir pour le prochain Guinness du fair play. Nous y reviendrons.

    Résultats complets et grille américaine sur chess results

    Parties de la dernière ronde en ligne.

    Parties avec moteur d’analyse sur chessdom

    Le tournoi comportait une double ronde et un jour de repos avec un tournoi de blitz où Édouard est arrivé 1-4e ex aequo.

    Reportage vidéo et photo sur chessbase.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu