Avertir le modérateur

pozdnjakov

  • De la temporalité dans les matches par équipe

    Evguenyi1_150.JPG

    Un match par équipe est toujours stressant. Stressant pour les joueurs. Stressant pour le capitaine joueur ou non joueur. Stressant pour l’entraîneur s’il y en a un. Stressant pour le président du club qui compte sur ses ouailles. La différence avec les jeux de ballon par équipes: les buts (points) sont parfois prévisibles.

    Ainsi, une position jugée 'gagnante' (ou avec gros avantage) dans les mains d
    un joueur aux nerfs d’acier sera gagnée sur l’échiquier. Il sera peut-être le dernier à terminer, mais le point aura mentalement été acquis pour l’équipe et virtuellement inscrit sur la feuille de match.

    Evg_Cf4.JPGDans la position ci-contre, l’un de nos buteurs, Evguény Pozdnjakov (par ailleurs excellent gardien de but en foot en salle à 56 ans, cf. photo) se retrouve très vite en mauvaise posture dans l’ouverture contre Étienne, du club de Forbach.

    On croit à la fin des haricots. Vous avez les noirs. Face à vous, ‘el portero’. Un ou deux tirs et c’est fini, voyez-vous comment?

    Cherchez un peu sinon cliquez ligne suivante... pour voir comment les blancs ont sauvé cette partie dans une finale d’anthologie émotionnelle.

    Lire la suite

  • 85e championnat de Paris: Feller sans faute

    Le championnat de Paris a réuni plus de 620 participants répartis dans 4 sections. Le champion de Paris est le vainqueur de l’open FIDE, le GMI Sébastien Feller, licencié dans l’équipe championne de France par équipes, Évry Grand Roque. Il survole le tournoi en concédant deux nulles de salon.

    Personne n’a pu arrêter ce style sans compromission (roques opposés, attaque) allié à une préparation ad hoc (il a déréglé Alberto David et lui inflige une défaite avec les noirs en 24 coups sur un Stonewall) et à une énergie sans faille malgré deux nulles sans jouer (c’est toujours énervant!).

    Ce tournoi comportait 74 inscrits mais 12 « salopards » l’ont abandonné en cours de route ou à la dernière ronde. Nous y reviendrons...
    - Mention spéciale donc au premier du tournoi... et au dernier à avoir terminé les 9 rondes, Éric Boulard. Le Breton de Malakoff a perdu un joyeux gambit du Roi avec les blancs contre Fayard à la dernière ronde.
    - Mention spéciale aux génies de l
    information: le site fédéral et celui dune revue française hésitante, Euh-euh. Tous deux ont à peine parlé de ce festival regroupant plus de 600 joueurs! En dehors du championnat de France en août et du championnat des jeunes - des compétitions fédérales phares de 800 à 1000 participants -, et de lopen monstre de Cappelle-la-Grande, aucun tournoi ne regroupe autant de joueurs en France!

    Dans un cas, il n
    ’est pas parrainé par la FFE (!!) ce mardi, la page résulats faisait limpasse sur le '85e CHIP' (re-!!) et dans l’autre 'Chemise Demuydt' alias Gérard Demuydt, le garde-chiourme du site travaillant 'à mi-temps 12h/jour' lâche sans rire à ses internautes se plaignant du manque d'infos: "Sinon je rappelle que "normalement" c'est aux personnes qui organisent de communiquer autour de leurs évènements." Des génies de l'info, donc.

    Les Indiens dans la ville, la visite incognito de Spassky, Gharamian sauve une finale de tours avec 2 pions de moins, le compte rendu officiel et la remise des prix avec photos, grilles américaines du FIDE, des tournois A, B et C, cliquer ici

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu