Avertir le modérateur

pompidou

  • Olympiade de Nice 1974 : qui admire Petrossian?

    PetrossianDevinette: qui prend du bon temps à l’Olympiade de Nice 1974 en compagnie de Petrossian? En plus de Petro, j’en ai 4. Et vous? Réponse en cliquant ici.

    Petit retour en arrière: il y a 37 ans, la France organisait l’Olympiade à Nice. Sous la chaleur du mois de juin, d’une salle non climatisée et mal éclairée, les meilleurs joueurs de la planète étaient au rendez-vous. L’organisation subit de nombreuses critiques, aggravées par un manque de personnel officiel dans la préparation à cause de la mort du président Pompidou survenue en avril 1974.

    L’équipe d’URSS domina outrageusement l’épreuve: 8,5 points de parties d’avance sur les 15 rondes du groupe final... Elle avait envoyé, par ordre d’échiquier: le jeune Karpov, l’étoile montante, Kortchnoï, Spassky, Petrossian, Tal et Kouzmine!

    Les Olympiades étaient organisées avec une phrase préliminaire comprenant des groupes de force de 9 à 10 équipes. Après un toutes rondes, les équipes qualifiées s’affrontaient pour la finale dans un toutes rondes de 16 équipes tandis que les autres équipes étaient redistribuées dans d'autres groupes. La France termina ainsi dans les choux du groupe B (28e au final, avec Maclès, Todorcevic, Seret – l’homme en forme –, Puhm, Bessenay et Benoit).

    Keene,LevyQuelques parties mémorables sont restées: Karpov-Unzicker (Espagnole, 24.Fa7!) et le sacrifice de tour de Tal contre le Mongol Miagmasuren en e6
    à la 7e ronde!

    A rejouer aussi à la dur dans le collector, le livre de Keene et Levy, en anglais et en notation
    descriptive :( Tristesse . Téléchargez les bulletins rassemblés sous un fichier PDF: entretiens passionnants avec le Dr Euwe, Mme Chaudé, Muffang, des articles de Lecomte, du Dr Roos, de Zinser, le règlement en français, anglais, espagnol et russe et les parties (oops! à zapper, merci ChessBase!).

    Statistiques, parties à rejouer (et à télécharger) et long article (en anglais) dans la fabuleuse base des Olympiades.
    Question supplémentaire: nommez les joueurs en photo sur le livre de Keene/Levy.

    Lire la suite

  • Jicé Moingt réélu

    Jean-Claude Moingt, le président sortant de la FFE n’est pas sorti. Il ne pouvait pas, aucune liste ne s’étant présentée, le comité directeur a réélu Jean-Claude pour quatre ans. La FFE annonce que la liste Moingt (24 membres) a recueilli 94% des suffrages exprimés. Aucune information n’est donnée sur le taux de participation des clubs à cette élection.

    Mettons ce nouveau mandat sous le signe des médias. Et plus spécialement sur les programmes télé du dimanche soir 29 mars, jour de l’élection.

    - Butch Cassidy et le Kid (où l’on voit Robert Redford débuter une partie d’échecs, un gambit de la dame avec les blancs et en blitz) n’ont pas fait main basse sur les finances de la FFE.

    - L’heure, pour notre vénérable institution, et malgré la concurrence de l’Internet, n’était pas encore à La Scoumoune (Direct 8, film de feu José Giovanni, amateur du jeu).

    - Le taux de réélection fait plutôt penser à L’amour extra-large (W9).

    - Dans cette bonne humeur, il n’a pas été question de Terreur point com (NRJ) ni de Vérité nue (TMC), il ne faut pas exagérer !

    - Pas question non plus de multiplier les pains des licences comme on le ferait dans Casino avec les jetons (TMC).

    - Un week-end pour une élection, ce n'était pas tout à fait La Maison du bonheur. C’est impossible car tous Les Experts (TF1) de la FFE n’étaient pas au rendez-vous.

    - Sans opposition ni de match type Touzé-Loubatière de la grande époque, pas d’Opération tonnerre (France 2).

    - Après tout, la communication version 2009 à la FFE, c’est presque Personnel et Confidentiel (Gulli).

    - Les grincheux ne pourront pas dire comme sur Canal+: Putain 20 ans! Quatre suffiront.

    Finalement, seul le slogan de cette campagne a eu un effet médiatique dévastateur: « Une équipe pour poursuivre le changement ».
    Bizarre ce bégaiement autour du pourpour.

    Cet appel au peuple des 64 cases ressemble fort à celui de Georges
    Pompidou en 1969: "Du changement dans la continuité". A propos de ces slogans, il me revient en mémoire que notre président fédéral appartient au Parti socialiste. Version 2009. Un nouveau slogan, quarante ans après un certain Georges P.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu