Avertir le modérateur

ojjeh

  • 10e anniversaire du décès de Mme Chaudé de Silans

    Chantal Chaudé de Silans, née de Silans est décédée il y a dix ans, le 5 septembre 2001. Du début des années 1970 et pendant presque trente ans, elle anima le cercle Caïssa à Paris, avec son mari Bernard Chaudé qui partit le premier.

    Des dizaines d’amateurs et de maîtres ont fréquenté Caïssa lors des tournois de Noël ou de Pâques, en tant que membre ou lors du fameux tournoi de blitz du samedi... avec plein de fumée. « Un point madame Chaudé! » L’expression est restée. C’est en effet ainsi que le vainqueur signalait sa victoire à Mme Chaudé, laquelle remplissait consciencieusement la grille du tournoi... toutes rondes! Il fallait un 'pivot' et il y avait plus de 20 rondes, des arnaqueurs, des arnaqués, des pleureuses à chaque partie! Une ambiance unique.

    chaudé de silans,popelAncienne championne qui rata de peu l’accession au titre mondial, Madame Chaudé avait compris avant tout le monde qu’il fallait encourager les jeunes. Une parole, un geste, l’appel d’un maître pour rassurer les parents qui arrivaient pour la première fois dans « l’antre » Caïssa. De nombreux MI et GMI d’aujourd’hui se souviennent de son attitude. Et tous les grands maîtres de passage à Paris ne rataient pas une occasion de lui rendre visite, invariablement accueillis par un "mon cher ami" ou "mon cher" suivi du nom de famille.

    Mme Chaudé avait une classe folle. C’était une femme d’une grande élégance, très bien éduquée. Toutes les bisbilles entre joueurs s’éteignaient immédiatement après « Mon cher (suivi du nom de famille) ».

    Le cercle a disparu avec la grande dame. Vers la fin, vers sa fin, Caïssa a été l’objet d’une espèce d’OPA et est devenu le ‘NAO’ (Mme Nahed Ojjeh étant le bailleur de fonds de ce club). Certains supporteurs de Madame Chaudé ont alors rejoint le NAO et ses billets, d’autres n’ont pas accepté ce schisme et sont partis ailleurs. Le NAO a duré quelques années, Mme Ojjeh s’est lassé de son jouet. Caïssa sans Mme Chaudé n’est plus rien de toute façon.

    A ma connaissance, aucun tournoi ‘Mémorial Chantal Chaudé de Silans’ n’a été organisé en sa mémoire en France...

    • La grille du championnat de France 1949 avec la photo de groupe sur le site Héritage des échecs français, Mme Chaudé jouant ce tournoi fermé à dix.

    Le tournoi de promotion avait été remporté par Michel Roethel avec 9 sur 9 dans un tournoi toutes rondes.

    Merci à Pierre Olivier qui m’a rappelé de faire une note sur cette grande dame.

    Photo: Roland Lecomte; 3e partie du match contre Popel jouée en juin 1951 au Caïssa, à Paris. Le  match fut remporté 2,5 à 1,5 par Mme Chaudé de Silans.

  • Les dernières bonnes nouvelles de l’année 2010

    bac-geneve.JPG

    Étienne Bacrot à G’nève
    Bacrot termine 1er ex æquo du tournoi de Genève avec Khenkine et Valsecchi, un jeune Italien de 18 ans à 2333 Elo. Bacrot a joué une jolie partie contre l
    horrible style moulinesque de Mme Foisor et une bien 'vissante' (blancs) contre le Stonewall du MI suisse Richard Gerber.

    Valsecchi bat de nouveau un GMI. C’est très rare et il est encore français! L’an passé au même tournoi, il avait battu Christian Bauer. Cette année, Andreï Sokolov s’y met... à la dernière ronde. Sa position sentait le sapin dès le 15e coup. Sokolov a aussi fait nulle en 8 coups, tout en schuss, contre Fargère à la 5e ronde (sur 7).

    Devinette: qui est le président de la fédération genevoise des échecs? Réponse: l’ancien Mister (ouverture) Orang-outan et ex-champion de France, Gilles Mirallès. Il nous a gratifié de joyeuses photos sur les deux albums de l’open où l’on revoit un certain Preissmann.

    Télécharger en PDF la grille américaine (w=blancs, s=noirs)
    Les photos et parties sur le site de la Fédération genevoise d’échecs
    Télécharger les parties au format PGN ici.
    Blog de Gilles Mirallès

    La «facture sociale»
    Europe-Échecs
    facture et donne des cours à la CCAS. Vous ne le saviez pas? C’est écrit et enfin avoué par Babar Kouatly lui-même dans son pseudo-éditorial du numéro de janvier 2011.

    2010, odysée de l’espèce de...
    EE perd des lecteurs? est moins distribué? Ne sortez pas vos mouchoirs. Une mesure drastique de rajeunissement a en effet été prise par la revue. Laquelle? Très simple: au-dessus du code à barres, en couverture du numéro de janvier 2011, on lit: ‘JANVIER 2010’...

    Le match K-K boudin?
    Babar Kouatly, apparemment opposant du président réélu de la FIDE Kirsan Ilioumjinov l
    affronté... sur l’échiquier à la bonne franquette début novembre à Paris! C’était par des amis communs, presque un hasard. Pas de noms d’oiseau, tout s’est bien passé. Kirsan avait les noirs et la nulle de salon a très vite été conclue (1.d4 d5 2.c4 Cf6 etc., pour info, 3.cxd5! est la réfutation suivie de 4.Cf3).

    Malaniuk.jpgMarseille: Degraeve n’a pas mal à la nuque
    Première table de la 9e et dernière ronde à Marseille le 30 décembre. Jean-Marc Degraeve, comme souvent, a nettoyé les forts Elo du tournoi. Avec 6,5 sur 8, il affronte Malaniouk. L’Ukrainien, toujours à l’aise dans son costume 3-pièces sport des années 1970, a vraiment ‘mal à la nuque’ avec les blancs. Il ne joue pas, et fait nulle en 5 coups (1.d4 d5 2.c4 c5 3.cxd5 Dxd5 4.Cf3). Merci les prix!
    90 valeureux participants terminent le tournoi et sont à admirer dans la grille américaine ici et dans le blog du tournoi là.

    Un slogan usé et K-C!
    Pour les élections présidentielles de 1974, le slogan de la campagne de Valéry Giscard d’Estaing annonçait: « Le changement sans le risque ». Sur le blog de Jean-Claude Moingt, le lien ‘FFE2009-2013 – Une équipe pour poursuivre le changement’ est KC. Encore un coup de Brice de Nice!


    FFE à Marrakech: tous ensemble, tous....
    Jicé Moingt, président de la FFE était avec la vice-présidente Mme Pomian et un président de ligue du 18 au 20 décembre 2010 à Marrakech. En déplacement dans le cadre d’une entité aussi vivifiante que son site internet est à jour – « l’Association internationale des échecs francophones » (AIDEF) –, la compagnie avait embarqué son portable: le plumitif d’Europe Échecs, Jean-Michel Péchiné alias Péniblet. C’était la fête, il s’agissait de distribuer 5 000 échiquiers dans des écoles.

    La version officielle sur le blog de JC Moingt et sur maroc-echecs ici

    Pour la version sans décodeur, cliquer ligne suivante. La version sans décodeur a été écrite avant le publi-reportage photos de Péniblet publié le 31/12/2010 sur Chessbase.com du fait du partenariat EE-Chessbase. 

    Lire la suite

  • Club NAO de Mme Ojjeh : des échecs au « French dating »

    Souvent des remarques idiotes vous donnent des idées. Pas seulement en réunion. Le cadre: un déjeuner avec un ami journaliste; troisième pichet et demi; deuxième café chacun. « Patron, l’addition. »
    À la table voisine, une Française, élégante dans sa cinquantaine, lance à l’un des deux hommes avec qui elle a déjeuné: « C’est fou ce que l’on trouve sur Internet. » Désinvolte et comme sûre de son effet, elle a lancé ses cheveux en arrière à ce moment-là. Presque du Rohmer et pas encore du Godard. Oui, c’est fou, cocotte. Mais pourquoi?

    Vous voulez connaître la suite? N’appelez ni Bataille, ni Fontaine encore moins RTL pour gagner la valise pleine d’euros. Cliquez simplement ligne suivante.

    Lire la suite

  • Le Monde : C. Lemoine éjecté et remplacé par Lautier

    Quand Claude Lemoine a débuté sa chronique dans le quotidien Le Monde, il y a quarante-deux ans, beaucoup d’entre vous ignoraient les règles ou étaient dans les limbes. Claude Lemoine, lui, était, un jeune champion de France (1958) enthousiaste. En quarante-deux ans, la formule de sa chronique n’a pas varié: une partie d’actualité légèrement commentée, peu d’analyses, parfois avec des erreurs, et une superbe ‘étude’ dont la solution était donnée aux lecteurs fidèles la semaine suivante. Du jour au lendemain, sans quasiment un mot d’explication, M. Lemoine a été congédié pour être remplacé par le n° 2 français au classement Elo et également vice-président de la FFE, le grand maître Joël Lautier.
    Comment en est-on arrivé là? Simple comme un coup de fil! M. Lemoine a pris connaissance de l’oukase par un réd-chef, un ancien rédacteur de Libération – brillant au demeurant – qui était, pour l’anecdote, devenu totalement ‘accro’ à un jeu sur Minitel qui faisait fureur en 1986. Remercié comme un manant, M. Lemoine, l’un des acteurs de la décentralisation de France 3, aujourd’hui producteur bien qu’à l’âge de la retraite, est fort marri mais peu surpris. En effet, le rédacteur préposé aux articles échiquéens du Monde, Pierre Barthélémy, voulait sa peau depuis belle lurette. Voilà chose faite. Ainsi va la vie dans les journaux. D’autres ont essayé de prendre la place de Jean-Pierre Mercier à Libération, sans succès. Et le grand maître anglais Nigel Short, l’un des meilleurs commentateurs du monde, vient d'être remercié sans explication par le journal qui l
    avait débauché.

    medium_Ojjons.2.jpg

    Joël Lautier en pleine discussion avec Mme Ojjeh, ex-présidente de l’ex-club NAO

     

    L’élégance du ‘licenciement-remplacement’ et la réponse faussement naïve du directeur du Monde, Jean-Marie Colombani à Claude Lemoine («Cher ami, si j’avais su…») sont un modèle de courage. De plus, M. Colombani n’entend rien aux jeux et s’en vante dans les dîners en ville. Pas bon pour les échecs tout ça. C’est sûrement l’une des raisons pour lesquelles les articles sur le jeu d’échecs dans Le Monde ne passent plus comme s’en explique P. Barthélémy dans son blog, personnel à défaut d’en avoir un au sein du site du journal qui l’emploie.

    Les lecteurs ont-ils gagné au change? La suite nous le dira peut-être… avant quarante-deux ans. Mais pour l’instant, Joël Lautier parle de lui à la première personne. Il s’aime beaucoup, ce vice-président fédéral. Les anecdotes sont souvent intéressantes, mais il a toujours le beau rôle. Il n'omet jamais d'écrire qu'il a battu les plus grands, ce qui est vrai. Quelques subjonctifs ornent sa prose... Mais personnellement, je préférais les chroniques d’antan, celles d’un passé simple. Celles, Monsieur Lemoine, où vous m’épatâtes chaque semaine.

  • ‘Le Monde’ a ‘Ojjeh’!

    Le Monde, daté du 3 octobre. Mme Ariane Chemin, journaliste du quotidien du soir nous fait un portrait dithyrambique de Mme Nahed Ojjeh. L’alibi ? Montrer à son lecteur petit, moyen et grand les dîners parisiens de Dame Ojjeh. C’est beau comme du papier glacé et illustré avec force photos. Je passe sur les citations ronflantes d’académiciens, de confidences de littérateurs. Toutes les informations publiées sont, je l’espère, exactes. Comme auraient pu l’être celles d’un portrait « à charge ». Sauf que Dame Ariane Chemin s’est trompée d’époque et de journal. Nous ne sommes plus dans Jours de France (années Marcel Dassault) ni dans Spectacle du Monde. Ni même dans les pages de Match. Mais dans Le Monde. Au XXIe siècle. Ah bon ?

    Chère Madame Chemin, il suffit de vous blâmer. Vous aimez probablement écrire de cette manière. Vous aimez probablement nager et surnager dans ce Tout-Paris et Rien-Province. Mais pitié, les prochaines fois, épargnez-nous ces descriptions, ces vraies-fausses confidences, ces renvois d’ascenseurs grossièrement masqués pour remercier une source en citant un livre paru chez Grasset. Le Monde, ses fondateurs, tous vos prédécesseurs, méritent mieux que cela. Et les lecteurs, vous savez, ceux qui achètent le journal, n’attendent pas d’articles ‘peoplisant’. En tout cas pas dans Le Monde.

    Sachez-le, je n’ai rien de particulier contre Mme Ojjeh. Mais autant de coups de brosses en 2092 mots, j’ai mal pour vous. Quant au rédacteur en chef qui a ‘ojjé’ passer cet article, il est sûrement devenu fou. Fou de la Reine Ojjeh. Laquelle, soit dit en passant, a cessé tout mécénat dans le petit monde casse-testicules du jeu d’échecs. Sans l’élégance que vous lui prêtez, mais sûrement avec raison.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu