Avertir le modérateur

natsidis

  • Tricheur allemand Natsidis: il sera fixiert fin juillet

    Christophe Natsidis avait triché en juin pendant le championnat d’Allemagne individuel. Il avait reconnu les faits. Fin juillet, un instructeur de la fédé allemande devrait remettre un rapport avant que la procédure suive son cours d’après le président de la fédé allemande.

    Tiens j’ai pas pris ma Berline pour avoir cette info: j’ai contacté à Berlin le président de la fédération allemande Horst Metzing. Il n’a jamais été un ami de trente ans, mais je le connais assez bien et il est aimable, mesuré et respectueux des procédures et des droits de la défense. Bref, un vrai président.
    Mieux: il ne sait pas trop où en est l’instruction de l’affaire Natsidis qui est dans les mains d’un instructeur. Décidément un champion du non interventionnisme ce Metzing! Par contre, il connaît les statuts de la fédération allemande (fichier .DOC en allemand) lesquels prévoient une sorte d’échelle des peines avec des amendes pour les attitudes « déviantes » des joueurs, y compris le dopage.

    C’est en ligne, c’est clair et le droit peut être appliqué tout droit et non en allant à la pêche aux sanctions dans des fédérations non échiquéennes comme l’avait tenté la Commission de discipline de la FFE à propos de l’affaire Feller-Hauchard-Marzolo.

    Kolossale différence dans cette « amitié » franco-allemande de la tricherie: Natsidis a avoué et sa fédé reste zen alors que le joueur a été pris pratiquement en flagrant délit dans LE championnat national individuel. Joli vol en rase-mottes pour ne pas faire de vagues...

    Côté français, c’est coq gaulois & C°: la FFE avait décidé qu’elle avait les blancs et avait rendu publique la triche (supposée) d’abord. Ce grand coup de comm’ a finalement rendu célèbre dans le monde entier (des échecs) Feller. Mais contrairement à Natsidis, Feller, Hauchard et Marzolo ont toujours nié, ont finalement été sanctionnés en appel par la FFE et c’est maintenant la guerre juridique totale entre ces trois joueurs et leur « encore » fédération.

    Moralité: Si vous en doutiez, nous sommes encore en Gaule.

    Voir aussi l’article de ChessBase (en allemand) sur la comparaison entre les cas français et Natsidis.

  • Un tricheur au championnat d’Allemagne

     

    Natsidis.JPG

    Un tricheur a été pris le 3 juin au championnat individuel d’Allemagne à la dernière ronde, à Bonn. Christophe Natsidis, 22 ans, 2363 Elo a été exclu du tournoi. Il trichait avec un programme installé sur son téléphone mobile.

    Son adversaire de la dernière ronde, Sebastian Siebrecht, étonné de voir Natsidis disparaître de l’échiquier jusqu’à douze minutes (voir à partir de la 22e minute son entretien en allemand), décide de le suivre aux toilettes. Il repère son adversaire enfermé, mais « n’entend pas de bruit typique des toilettes ». Khenkine aussi s’étonne de cette absence et en fait part à Siebrecht.

    Siebrecht prévient alors l’arbitre. Plus tard, tous deux suivent Natsidis et constatent qu’il est encore enfermé aux toilettes. Mais l’arbitre ne fait rien. Siebrecht se dit «très en colère et perturbé »: de plus, il joue sur deux rangées, en défense avec les noirs, il est complètement vissé et mal au temps. Il décide alors de proposer nulle. Natsidis accepte.

    Plus tard, Siebrecht apprend que l’arbitre a finalement demandé à Natsidis s’il avait un programme d’échecs installé sur son portable. Devant sa réponse affirmative, l’arbitre constate qu’une position de la partie (environ cinq coups avant la fin) apparaît. Bingo! Natsidis avoue, vient s’excuser auprès de Siebrecht et dit que ce qu’il a fait est « stupide ». Kolossale Fehler! (erreur colossale!). Sa norme de maître international était dans la poche dès la 8e ronde et Natsidis est étudiant... en droit!! Il a été très gauche sur ce coup.

    Talentueux, habitué des tournois à l’étranger (First Saturday, République tchèque, voir sa fiche FIDE) Natsidis est suspendu pour les prochains tournois. Tous ses résultats pour le Elo (2 gains, 6 nulles), sa norme de MI et le prix qu’il devait toucher sont annulés. La fédération allemande annonce « une enquête avec des conséquences à venir ». Sur le site officiel, l’affaire est résumée en quelques lignes, sans photo, sans fanfare et avec tristesse, juste après les résultats du championnat remporté au départage à la performance p
    ar Igor Khenkine, 43 ans et originaire de Russie, devant Fridman.

    Sources de la chronologie de l’affaire: ChessBase et Chessvibes. (photo: ChessBase)

    Note:
    Le championnat individuel d’Allemagne est un open de 9 rondes (21 joueurs cette année); il est en général boudé par les plus forts joueurs du pays à cause du manque de cachets et/ou de prix. Vivement le National fin août avec les coqs en pâte français qui nous gratifient de nulles palpitantes en 15 coups, tous frais payés pendant 15 jours!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu