Avertir le modérateur

moussard

  • Victoire de Kamsky à Cappelle

    Le 32e tournoi de Cappelle-la-Grande s’est terminé par la victoire de l’ex-candidat au titre mondial Gata Kamsky. Première visite, première victoire seule en tête avec 6 victoires et 3 nulles lâchées dont une à la dernière ronde jouée serrure.

    Sa victoire décisive avec les blancs contre Mikhaïl Gourevitch à la 8e ronde lui donnait de bonnes chances de terminer le tournoi en tête.

     

    En plus court, les infos du compte twitter de ze blog:

    https://twitter.com/echecs64

     

    kamsky,nihal sarin,bauer,wirig,moussard,vovk,anurag,chabanon,esipenko

    Lire la suite

  • 32e tournoi de Cappelle

    Affiche_Cappelle_2016.jpgLe 32e tournoi de Cappelle la Grande, un petit village "gaulois" proche de Dunkerque bat son plein.

    Invité illustrissime parmi une cinquantaine de GMI: le gai luron Gata Kamsky, un sourire aux lèvres tous les 29 février. Il va louper la date de peu, le tournoi se termine le 20.

    Cappelle comme si vous y étiez, même en passant entre les gouttes ou les fourches caudines de méchants adversaires.

    Lire la suite

  • Comparaison championnat junior français et russe

    Le championnat de France junior se termine le 3 mai. Son alter ego russe s’est terminé le 29 avril. La comparaison relève-t-elle de l’arrogance française (lol!) ou est-elle simplement risible ? Les chiffres ne mentent pas et sont impitoyables

    Ils soulignent la différence de force entre les futurs espoirs, mais aussi les politiques de sélection et d’excellence des deux fédérations.

    France : où sont les meilleurs juniors ? Ils passent leur bac d’abord ? Aller à Pau reste trop cher ?
    Russie : impitoyable sélection en amont. Tous les joueurs sont déjà titrés ; on est déjà dans une autre planète.

    FFE_logo.jpgFrance (fin 3 mai)
    Formule : open mixte de 27 joueurs seulement.
    Moyenne Elo : 1946
    Titrés : 2 MI, 3 MF
    Plus gros Elo : 2444, le MI Jules Moussard. Il domine naturellement le  tournoi.
    Plus faible Elo : 1380 (!!),  Gaëtan Sallembien

    Inscription : 20 €
    Sélection : aucune. Vient qui peut du moment que papa-maman ou le club peut payer le déplacement à Pau (9-10 nuitées)

    Classement  sur le site fédéral
    Site dédié du championnat de France des jeunes 2015 à Pau

    Fede_Russe_Logo.jpgRussie (fin 29 avril)
    Formule : Tournoi fermé masculin de 10 joueurs.
    Moyenne Elo : 2484
    Titrés: (10 sur 10) :  2 GMI, 6MI, 2MF.
    Plus gros Elo : 2626. Le vainqueur, le GMI Bukavshin rend au moins 100 points à ses concurrents.
    Plus faible Elo : 2427 (MI Zenzera et Khatoev).

    Les trois premiers ne concèdent qu’une défaite chacun. Le quatrième, le GMI Eliseev, ne concède qu’une nulle et tape 5 victoires pour 3 défaites.

    Grille du tournoi sur chess-results

    Site dédié du championnat de Russie des jeunes avec les archives des années précédentes.

    C’était notre quart d’heure : p’tet qu'on est plus fort au foot ?

  • Cappelle - FFE : 8e jour de captivité

    Le site de la Commanderie des Templiers, siège de la FFE dans les Yvelines, devra bientôt déployer une immense banderole : c'est le 8e jour de captivité digitale du tournoi de Cappelle-la-Grande, le plus grand open de France.

    Capturé par les rebelles de l'information fédérale à l'insu de son plein gré, le tournoi de Cappelle n'a pas besoin de comité de soutien et refuse toute rançon. Selon quelques informations bidon, aucune délégation officielle n'a encore été dépêchée. Elle a été plutôt ralentie.

    Les 555 joueurs et joueuses captifs sur place sont très bien traités par les méchants rebelles organisateurs cappellois. Repas corrects et parfois deux parties par jour.

    Rendre la parole aux clubs qu'ils disaient. Ici, on a effacé - une fois de plus - le tournoi de Cappelle qui résiste avec sérénité comme un petit village de Gaule.

    Épilogue
    Jules Moussard a réalisé sa seconde norme de grand maître international après celle de… 2010 à Béthune. Moussard est né en 1995 et sera sûrement le jeune homme dangereux et la surprise du National, le tournoi fermé qui désignera le champion de France en août.
    5 autres normes ont été réalisées.


    Le site du tournoi

  • Top 12 : un top 11 presque imaginaire

    Le championnat de France par équipes se joue à 12 équipes de 8 joueurs dont 1 Française obligatoire. Une fois de plus, une équipe a déclaré forfait (Marseille) et l’on se contente d’un top 11 avec 12 rondes jouées à la suite sans journée de repos, une équipe étant « exempte » à tour de rôle. Royal au bar pour la communication !

    Les joutes se déroulent à Saint-Quentin (Aisne). Elles sont organisées par ‘TPH’, le club local Les Tours de Haute Picardie promu cette saison en Top 12. En dehors des articles dans la presse locale, les médias nationaux ou spécialisés sont notoirement absents. Ouf, il reste le monde virtuel et re-ouf, le suspense est inexistant : Clichy va remporter son 12e titre.

    La FFE retransmet les parties en direct sur l’Internet. Aucune biographie de joueur n’est disponible, pas même sur les sites des clubs. Aucune statistique, rien, nada. Quelques gros z’Elo du top 100 mondial sont présents dont les trois meilleurs Français Vachier-Lagrave et Fressinet (Clichy) et Édouard (Bischwiller). Le quatrième mousquetaire Bacrot a été renvoyé dans une calanque, il jouait pour le forfaitiste Marseille.

    Bon, pas la peine de tourner autour du pot de certaines superbes parties de Vachier-Lagrave (MVL) ou d’enchaîner sur un reportage vidéo presque imaginaire dans le sublime palais de Fervaques qui héberge ce championnat de France des clubs. Regardons plutôt cette compétition telle qu’on ne vous l’a jamais racontée.

    La compote du matin
    C’est la « compo », la composition de l’équipe. Autrement dit, chaque capitaine doit délivrer dans la matinée à l’arbitre l’ordre des échiquiers. La FFE fait bien les choses et en informe  les internautes à partir de 10h pour des parties retransmises dès 14h30. Le plus dur? Se lever paraît-il...

    Sebag dans son film
    Alors que je regardais en direct une partie (plus tard perdue) par Marie Sebag, ma fille, peu au fait des retransmissions en direct et pas joueuse du tout me demanda : « Tu joues contre la fille de Secret Story ? »
    C’était notre quart d’heure : pas de plan média, pas de top 12 anonyme, envoyons plutôt nos bataillons de féminines gratter des super prix dans la télé-réalité.


    All in ou All fight?
    Petite bataille nocturne entre deux grands maîtres ; l’un était alcoolisé, l’autre se prenait pour un kick-boxeur. Pointe : une vidéo de l’événement circule sur les réseaux sociaux !

    Diego chez Walt Disney
    Faute de frappe mortelle dans un texto d’un proche du président fédéral Diego Salazar : Diego est devenu Dingo. Il est vrai que le Top 12, c’est le monde merveilleux de toutes les équipes gentilles qui flambent l’argent public pendant 11 jours.

    Soirée de gala
    Il y a eu une « soirée de gala ». Des capitaines ont sagement couché leur féminine. Enfin, ils ont essayé.

    Drôles de dames
    Dans la partie Ragger (Bischwiller)-Moussard (Évry) de la 4e ronde, les blancs ont joué avec deux dames entre le 27e et le 66e coup, où ils ont enfin administré le mat.


    Saut à l’élastique

    Le grand maître Ipatov (Bois-Colombes) est aussi un spécialiste du saut à l’élastique. La soirée de gala, on lui aurait promis un saut à l’horizontal : s’il atteignait la plus jolie fille du coin, il était déclaré champion.
    Ipatov a sagement refusé et a joué en blitz contre un autre GMI. L’enjeu ? La féminine la plus accessible du top 12 selon lui. Résultat ? Rentrés couchés très tôt tous les deux, score sur l’échiquier inconnu.

    Page spéciale fédérale

    Appariements et résultats

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu