Avertir le modérateur

miralles

  • Mémorial Alekhine : 3 minutes au journal télévisé russe de 21h

    Passionné averti, si tu veux suivre la ronde 3 du Mémorial Alekhine, va voir ton site préféré. Sache que Guelfand a bullé le leader Adams. C’est propre, c’est positionnel, c’est russe. Toutes les autres parties se sont achevées par le partage du point. Trois joueurs sont à « +1 » : Vachier-Lagrave, Adams et Guelfand.

    Le héros du jour est sans contestation possible Maxime Vachier-Lagrave. Il sort une grande partie contre Kramnik. Il ne s’est pas laissé avoir par le style de boa du grand Russe. Très vite, ça a pétaradé dans tous les sens ; Maxime a voulu rendre dingue le GPS milieu de jeu positionnel-transposition en finale de celui qui comprend peut-être le mieux les échecs parmi les dix participants.

    La finalR3_Kramnik_MVL_analyse01.jpge de tours est passionnante et la nulle est obtenue après un dur combat. Le défi était difficile car les deux hommes se connaissent bien et pour contourner Kramnik avec les noirs, il faut se lever de bonne heure. Ce qu’a dû faire MVL tout en anticipant sur le résultat du match de football Bayern-Barcelone abondamment commenté sur son compte twitter. Comme une délivrance.

    Après la partie, Maxime Vachier-Lagrave a analysé de concert avec Kramnik, a répondu de bonne grâce aux diverses sollications de la presse puis est resté longtemps avec la fine équipe d’Europe Échecs au complet en commentant vaguement la finale Cavalier + pions contre Tour et pion entre Guelfand et Adams. Mais pour lui, la messe était dite et pour Madame Fontaine, plus connue des listes FIDE comme la GMI Lahno, elle s’amusait beaucoup à analyser la position à l’aveugle.

    L’autre événement du jour, ce sont trois petites minutes.
    La routine en Russie, un OVNI médiatique pour la France. Trois minutes consacrées au Mémorial Alekhine. Rubrique ‘sport’. Case ? « Plus forts grands maîtres de la planète qui s’affrontent à Paris ».

    Où ? Sur la première chaîne de télévision russe ORT. Quand ? Le mardi 23/4 au grand journal de 21 h, Vremia (équivalent de notre 20 h).


    Une journaliste interroge brièvement Anand, filme la première ronde. Le co-sponsor Timtchenko et Karpov donnent leur avis. Ce dernier se souvient de l’importance de la victoire de son premier Mémorial Alekhine. Kramnik explique qu’il connaît pratiquement toutes les parties d’Alekhine car cela faisait partie de son éducation « échiquéenne ».





    Les têtes françaises dans le filet de la caméra russe

    Des millions de téléspectateurs russophones intéressés ou pas par le jeu d’échecs ont écouté d’une oreille distraite ou passionnée ces trois minutes. Paris était au programme et cela méritait un soulèvement de paupière. Paris est toujours une fête.

    Kramnik, Karpov sont des noms et des visages connus en Russie. Blitzés en 3 min avec une réalisation et une lumière impeccables contre zéro minute sur une chaîne majeure au pays de Descartes, au pays de la logique, au pays qui investit pourtant des milliers d’euros d’argent public via des associations dans des cours optionnels à l’école.


    Mais rions un peu. En Russie, des millions d’yeux ont vu champions et échiquiers. Les Français ? Ils sont passés malgré eux à la tévé russe, pris dans le champ de la caméra baladeuse. Echecs64 a relevé le nom de ces prises dans les filets de la caméra. Saurez-vous les reconnaître toutes en 3 minutes ?

    La liste (club ou fonction entre parenthèses)

    Gérard Demuydt (magazine Europe Échecs)
    Maria Leconte (GMI féminin, Metz)
    Anda Safranska (GMI féminin, Villepinte)
    Bertrand Guyard (Drancy)
    Kirsan Ilioumjinov (président de la FIDE)
    Gilbert Grimberg (Paris, BNP-Parisbas)
    Joël Lautier (GMI à la retraite)
    Gilles Miralles
    (le GMI champion de France est venu avec huit jeunes, Monaco)
    Genna Sosonko (GMI, magazine néerlandais en anglais New in Chess)
    Anatoly Vaïsser (GMI, champion de France et du monde senior, Strasbourg)
    Vladimir Barsky (journaliste, entraîneur et auteur moscovite).

    La pointe ? Une Russe m’a alerté de l’existence de ce reportage… et m’a repéré dans dans le champ, loin derrière un Very Important People.

    Le surcontre ? J’ai dû me le repasser trois fois avant de me trouver ! Comme les gosses qui cherchent la petite souris cachée dans chaque page d’une B.D.

    Suivre tous les jours le tournoi avec quelques gazouillis en direct sur le compte twitter d'Echecs64 (inutile d'avoir un compte, on peut zapper comme sur un blog)

  • Le jeu d’échecs enfin sport !

    Vous avez vu les photos des remises des prix dans nos tournois d’été ? Ah ! les beaux tableaux. Les premiers de la classe de la « grille américaine », bref ceux qui sont dans la liste des prix, sont tous habillés comme des sportifs : maillots, shorts, pantalons courts etc. La vraie classe devant l’édile adjoint(e) aux sports, inévitablement préposé(e) à un exercice de sourire devant les photographes pâmés de la presse locale.

    Bon, les premiers ne sont plus en sueur. Seuls les footeux ont ce droit, en embrassant la coupe ou en faisant des glissades sur la pelouse. Mais les joueurs, nos joueurs ? Suent-ils ? S’éclatent-ils après la dernière partie par une glissade sur le linoléum vieilli du palais des congrès ?

    medium_PANT16.jpg

    Peut-être imitent-ils leurs aînés (en Elo) de la même façon qu’ils copient les variantes d’ouverture de ces mêmes groz-Elo. Car ce n’est guère mieux chez les pros des tournois internationaux fermés. Là, les « vrais » sportifs se comportent comme des cyclistes (je ne parle pas d’un contrôle antidopage, interdit de rire) après une course de patronage. Seul le top niveau des dix meilleurs mondiaux s’est mis à la page, comme les cyclistes reçus par le maire de Paris après le Tour de France : cravate, costume sombre, cheveux gominés.  

    Excusez pour le coup de chaleur du jour. Mais j’ai pris un coup de soleil en relisant ce qu’écrivait un directeur technique national il y a vingt ans, le grand maître Gilles Mirallès. Gilles plaidait pour le costume à propos des titrés. Heureusement, depuis, on a une excuse pour l’éviter : le jeu d’échecs est devenu sport.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu