Avertir le modérateur

medvedev

  • Olympiades: Ça U-krain un max!

    3,5-0,5: L’équipe d’Ukraine a confirmé son statut de leader en infligeant ce score sans appel à l’équipe de France vendredi. Feller neutralisé dans une longue et vieille variante théorique au dernier échiquier, c’était déjà cela de gagné pour les Ukrainiens.

    Tchouki au premier contre MVL? Avec les blancs, c’était la mauvaise nouvelle. Après, c’est le train-train tchouk-tchouk d’un vissage à la Karpov. Une partie atroce à défendre avec des manœuvres dans tous les sens dès l’ouverture. Défense héroïque, mais défaite quand même.

    Le gambit dame accepté de Tkatchiev avec les noirs? Transpercé assez vite au prix d’un pion. Fressinet avec les blancs contre Pono? Un monde sépare ces deux joueurs au vu de cette partie, un gambit de la dame variante d’échange où Ponomariov a joué si facile avec les noirs. On aurait dit du Capablanca version 'chérie, passe-moi mon allume-cigarette'.

    La défaite de l
    équipe est logique. Trop forts ces Ukrainiens. Sauf tourista locale, reste une question: pourquoi Romain Édouard n’a pas joué ce match? Je vais demander à Thierry Roland. Conso: Édouard joue contre l’Arménie dimanche dans la dernière ronde. Et sauf miracle, la raclée est également au rendez-vous pour les Français.
    Conclusion: manquait-il Bacrot ou doit-on encore attendre des générations et un peu de chance avant de figurer dans le top 5?

    Le direct débute à 7 h du matin heure de Paris. Vers 11 h, la messe sera probablement dite avant celle de 11 h, justement.

    Suivre le direct de France-Arménie en cliquant ici

    Nos Français maigres sont en gras avec les blancs sur les échiquiers impairs.

    1. Vachier-Lagrave Aronian

    2. Akopian-Fressinet

    3. Tkachiev-Sargissian

    4. Pashikian-Édouard

    Karjakin120.jpgSauf surprise, les Ukrainiens devraient disposer de l’équipe d’Israël. Même avec un match nul, leur bon départage devrait leur permettre d’obtenir leur deuxième médaille d’or (comme en 2004), la Russie étant à 1 point derrière. Jolie revanche ou démonstration vis-à-vis du génial président de la fédé ukrainienne qui a laissé partir Kariakine?
    Né en Ukraine, le prodige était secondant - à 12 ans !! - de Ponomariov qui jouait contre... Ivantchouk pour le titre mondial en 2002, à Moscou. Mais à l’été 2009, Kariakine a décidé de jouer pour l’équipe de Russie. Par décret (oukase), Dimitri Medvedev en a fait un citoyen russe.

    Matches à suivre sur le site officiel ici

    Liste des équipes ayant remporté les Olympiades

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu