Avertir le modérateur

lambert

  • 2 rapports textuels en 1 jour : Salazar destitué !

    Le président Diego Salazar a été destitué lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) du 26 mars qui a eu lieu au sein du club SCPO (Sporting Cheminot Pratique Omnisport) à Paris. La raison ? L’AGO avec ses 66 porteurs de voix représentant 42,5 % des clubs « n’a approuvé ni le rapport financier ni le rapport moral » d’après le communiqué fédéral publié lundi 28 mars dans la soirée soit deux jours après. L’élection de 2013 avait rassemblé 70 % des clubs.

    Après des invectives furibardes, bien orchestrées et souvent bien argumentées ‑ à la trotskiste pour déstabiliser une réunion ‑, trois variantes ont été proposées à l’assemblée après une interruption de séance d’une heure : le président s’en va et on attend les élections de 2017 ; le président s’en va avec élections anticipées ; et une troisième qu’on m’a rapportée et que j’ai oubliée… La deuxième a été retenue : président destitué et élections à l'AUTOMNE 2016. La raison principale ? L’exercice déficitaire : - 169 531 euros !

    Lire la suite

  • FFE : l’élection du président en 18 questions

    L’élection pour un nouveau président fédéral a lieu les 30 et 31 mars au siège de la fédération à la Commanderie des Templiers à Élancourt (Yvelines).

    • Comment ça marche ?
    • Qui vote ?
    • Les clubs, ces grands ignorés, ces grands convoités
    • Doit-on renvoyer de l’école la licence B ?
    • La liste perdante aura des miettes
    • Peut-on tricher à cette élection ?

      Cliquer suite et prévoir une bonne boisson pour  tout lire.

      Tous les articles sur les élections à lire dans la catégorie Elections

      Echecs64 sur twitter

    Lire la suite

  • AG fédérale : déficit démocratique... de 33 K€

    L’assemblée générale de la FFE a eu lieu le 31 mars dernier au siège du ForuImmeuble Forum des Villes.JPGm des Villes dans le quartier des banques daffaires à Paris. Cet organisme emploie désormais JC Moingt, ex-président, rassemble des salariés ou consultants de tous bords politiques (recasés) et fournit des prestations à des villes et régions. C’est un immeuble chic.

    Vous voulez lire la version officielle de la l’AG du 31 mars, mesurée, calibrée et polie ? Courez vite sur le site fédéral. Lisez le compte-rendu officiel bisounours.
    Pour une version subjective, ultimement subjective, d’un ordre du jour qui nous a inform
    é que notre fédération était dans le rouge de 33 000 euros, cliquez ligne suivante.

    Lire la suite

  • Chiffres élections: publiés mais planqués

    Il fallait les grand voir et les grand mettre. Je les ai petit vus et la FFE ne les a pas grand mis. Ils? Les chiffres du taux de participation à l’assemblée élective de la FFE. Ils étaient bien sur le site de la FFE, mais cachés dans la rubrique ‘Compte rendus’, colonne de gauche dans la rubrique ‘FFE’ du site fédéral. Mea culpa.
    Mais ce n’est pas fini: la FFE n’a pas publié ces chiffres en une, ne donne aucune information sur les votes blancs ou nuls et les tableaux de résultats ne sont pas clairs... Quand les chiffres ont-ils été publiés? Mystère, pas de date sur les documents. Vivement l'arrivée des fonctionnaires de l’État une fois la FFE devenue délégataire lol

    Lire la suite

  • La Fédération dans tous ses États généreux

    La Fédération française lance ses États généraux le samedi 26 janvier toute la journée et en soirée  et 27 janvier à Clichy (Hauts‑de‑Seine). Rappel: la fédération est une fédération de clubs. Les électeurs sont des clubs et non des individus. Le joueur petit, moyen ou grand est censé donner son avis en cas d’élection lors des réunions de club. Mais ce grand exercice de démocratie indirecte est en pratique zappé: les joueurs se réfugient auprès d’une pendule et laissent les bénévoles du club s’occuper de l’intendance et de la cuisine ‘politique’. Sans ranger les pièces dans les boîtes la plupart du temps. « À samedi prochain, président! » Après, les mêmes râlent et s’improvisent spécialistes du ‘yaka’.

    Avec ces États généraux, la FFE compte leur donner la parole: on cause d’abord par courriel, on discute en direct ensuite. Tout est expliqué sur cette page de la fédération par Mme Pomian, membre du Comité directeur chargée par la FFE de centraliser doléances et suggestions.

    Aurons‑nous des joutes oratoires et des invectives à la Touzé-Lambert-Loubatière? Non camarade, le monde a changé. Nous sommes au XXIe siècle, un monde avec des GMI de 14 ans, du politiquement correct, du consensuel ‘pour le bien des échecs’ et de l’entrepreneurial: la FFE développe sa communication et a désormais des sponsors. Résumé en seize lettres: La fédération meut. Bravo et... « Pas mieux.»

    Mais quid des quelque 1 000 clubs, les petits comme les grands? Que pensent‑ils? De quoi ont‑ils besoin? Et les joueurs? Que suggèrent‑ils? Il y a beaucoup à apprendre sur le fichier déjà mis en ligne par Mme Pomian et qui rend compte d’un certain nombre de doléances multidirectionnelles...

    À noter que les spectateurs et intervenants pourront, le même week-end, se rendre au championnat de France de blitz, le dimanche 27 janvier à la Halle Carpentier, à Paris. Il y a même un promène‑couillon sympa pour s’y rendre: le tramway!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu