Avertir le modérateur

kosintseva

  • Stefanova ne patauge pas dans le yaourt

    Sebag_r4_tb_09.jpgÉpilogue des départages du 22/11: Marie Sebag sortie
    Marie Sebag s’est fait « mopper » en quarts de finale (comme on dit en québécois) par la Bulgare Stefanova dans les départages (25 min + 10 s) par 2 à 0 de manière indiscutable. Au revoir le championnat du monde féminin, au revoir Khanty-Mansiïsk.

    - Techniquement, la première partie a été une comédie des erreurs réciproques comme analysé (en anglais) par le site de ChessBase.

    - Nerveusement, le commentateur (en anglais) du site officiel, l’ancien champion du monde Alexandre Khalifman, note que la Française « a montré beaucoup de nervosité dans les moments critiques » ; à ses côtés, une forte joueuse avec un accent russe (une sœur Kosintseva ?) renchérit : « Antoaneta a l’expérience des matches de départage. Elle en avait joué beaucoup pour accéder à la finale du championnat du monde qu’elle avait finalement remporté. »

    16 000 dollars nets (12 000 euros) étaient en jeu sur ces deux parties. La Française est repartie avec 9 600 euros nets selon la liste des prix de la FIDE.

    Photo : site officiel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu