Avertir le modérateur

iasoni

  • Rapide et Blitz à Paris : Fressinet ze King

    Le grand maître Laurent Fressinet a dominé samedi les Internationaux de blitz de Paris en terminant seul premier malgré une défaite contre Andréï  Chekatchev.

    Il termine en revanche invaincu dans le tournoi rapide du lendemain avec une nulle contre Trégoubov et Fédortchouk.

    Le tournoi rapide des As (+ de 2000 Elo) a rassemblé 58 participants ; les tournois Accession et Avenir rassemblaient quelques vieux requins et des grappes de jeunes.

    Dans le blitz de la veille, la cadence était un peu lente : 5 min + 2 s ce qui a fait dire aux organisateurs que deux rondes de plus auraient pu être organisées (le 3+2, c’est quand même du « vrai » blitz, mais les pendules électroniques sont moins faciles à régler sur les centaines de table…)

    Le tournoi blitz en 9 rondes a débuté à 14h30 et s’est terminé à 18h30 sans interruption. Tout était bien huilé tant que tout un chacun amenait a tempo son résultat, ce qui est toujours motivant… quand on a gagné.

    Les 12 premières tables enregistraient les coups sur des échiquiers électroniques. La ligue a promis que l’on pourrait avoir les télécharger prochainement. Son président, Robert Iasoni, ne pourra plus se distinguer avant quelques jours dans un bel canto : il n’avait plus de voix. Il faut dire qu’il sortait, avec son équipe, d’une semaine d’incantations diverses et non primesautières à destination de centaines de jeunes dans le championnat de ligue, qualificatif pour le championnat de France des jeunes en avril à Pau.

    r&B_fress_gou.jpgIl a toutefois pu annoncer aux amoureux des points ‘Ego’ que ce tournoi ne compterait pas pour le classement blitz international « malgré nos nombreuses demandes à la FFE ». Traduction : la fédé n’a probablement pas voulu verser la dîme pour un classement international dont tout le monde se fiche éperdument. Ce n’est pas le cas pour le classement national et pour quelques malins…

    Photo: Gain de Fressinet avec les noirs contre Guliyev à la 3e ronde du blitz sous les yeux de Hayk Mirimanian tandis que le MI Monroy et le GMI Tchékatchev kibbitzent la partie d’à côté.



    L’arnaque au classement

    Si certains joueurs ne s’expliquent pas de bonne foi leur classement blitz (difficile à trouver sur le site FFE), d’autres ont un classement inexplicable ou le font baisser à dessein pour gratter un petit prix à coup sûr dans le tournoi ‘B’. C’est une triche de poireau.
    Ce fut le cas l’an passé de l’ami LICAYAN qui a encore tout perdu ce samedi ou presque dans le blitz des As.

    Mais prenons le cas de l’ami Renzo SOTELO. C’est l’arnaque grand format. Habitué des blitz au Jardin du Luxembourg, c’est un client coriace.

    Le pauvre chou n’avait que 1660 au classement blitz. Il a donc joué, à 38 ans, le tournoi ‘Avenir’… est arrivé premier avec 8,5 sur 9 avant d’enchaîner comme une fleur le lendemain le tournoi rapide avec son classement (rapide) de… 2330. Il termine d’ailleurs 11e avec 6/9 en perdant contre le GMI Le Roux à la dernière ronde et est le seul non titré parmi les 12 premiers.

    Son classement en parties longues est de 2031 et la FIDE écrit (peut-être à tort ?) que son classement rapide est de 2111 et blitz de 2079. Sa place est réservée au Temple de la renommée.

    Coucou, je m’appelle MVL. Tu joues à la variante ‘refus’ ?
    Maxime Vachier-Lagrave est passé voir ses potes et n’a pu s’empêcher de jouer ; mais pas au blitz car sûrement trop fort ! Il a joué avec le GMI Sébastien Mazé en blitz à la variante « refus ».

    A tout moment, on peut refuser le coup de l’adversaire qui en choisit un autre. Il y a une part de poker menteur dans cette forme dérivée du jeu et cela est carrément infernal quand les combines commencent à poindre leur nez !
    Mazé a gagné la partie filmée et quelques autres également.
    Voir l’essentiel de la partie Mazé-MVL en vidéo

  • Vachier-Lagrave champion de France de blitz

    C’était annoncé à cor et à cri. Les Internationaux de blitz de Paris allaient compter pour le classement FIDE et couronneraient le champion de France blitz dans ce tournoi de 13 rondes à la cadence à 5 min + 2 s.

    La Halle Carpentier, en plein quartier chinois de Paris, fêtait non pas son Nouvel An chinois, mais son nouveau tournoi international de blitz !

    vachier-lagraveInscrit depuis plusieurs jours, Maxime Vachier-Lagrave, champion d’Europe en titre de la spécialité était la star qui a sûrement motivé la venue de quelques dizaines d’amateurs venus admirer le 1er Français et 30e mondial.
    Étienne Bacrot, n °3 (44e mondial) s’était fait inscrire en méga zeit la veille à quelques minutes de la clôture par le GMI Jean-Pierre Leroux via Ticketlib. Il venait de gagner un open en Allemagne et comptait ramasser quelques billets en passant avant de repartir chez lui dans le Sud.

    Ne manquait que le chouchou de la Fédé, Fressinet (n° 2 français, 40e mondial). Il jouait le tournoi de parties rapides Aeroflot à Moscou (5,5 sur 9). Et puis ce dimanche, sa compagne Almira Skripchenko fêtait son 37e anniversaire.

    Le tournoi fut un joli succès : 13 rondes pour les 430 participants répartis dans 3 tournois. Dans le tournoi «des As», on comptait 13 GMI, 1 GMI féminine et 6 MI sur 122 participants. Le président de la FFE Henri Carvallo y participait. La fédé avait ajouté au pot plus de 1000 € au premier prix de 1500 € qui allait se jouer entre Maxime Vachier-Lagrave et Étienne Bacrot.

    Impressions, photos légendées de l’album Picasa d’Echecs 64 et vidéo de la fin de partie Bacrot-Vachier-Lagrave (0-1), cliquer sur "lire la suite".

    Résultats, grille américaine, vidéos et photos sur le site de la Ligue dans la page spéciale.

    Lire la suite

  • DD Clauzel : au revoir la ligue

    André Clauzel a pris sa retraite à 65 ans, celle de président de la ligue d’Île-de-France. Il a annoncé sa nouvelle en direct, à « ses » joueurs, de sa voix rauque lors de la dernière ronde du championnat de Paris, le 15 juillet.clauzel,club608,chip,iasoni,

    Sous son règne à la ligue, les relations avec la fédération ont continué dans la même veine qu’auparavant. La fédération, pourtant basée en IDF et contrôlée par un ex-président et un Dg banlieusards ont considéré la ligue basée dans un tout petit local de la rue des Pyrénées comme un village gaulois qui résistait à leurs injonctions, leurs mouvements de menton. Les tournois au Sénat ou organisés par la FFE à Paris ? La ligue a été boudée. Bon.

    Albooooum DD annonçant sa démission, cliquer là sans risque.

    Chiffres, photos et « l’alboum DD », par ici la bonne soupe !

    Revoir le court reportage VIDÉO de la candidature à la FFE de Diego SALAZAR, c’est ici.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu