Avertir le modérateur

hoyer

  • Vétérans : il n’y a que Weill qui vaille ?

    roland weillRoland Weill est devenu champion de France des Vétérans à Pau. Il remporte le tournoi avec 10 sur 11, invaincu. Après une nulle lâchée contre le pugnace et toujours présent Hoyer (qui fit nulle contre Giffard) et une autre au début contre Zurano (1830), le tournoi s’est joué avec Giffard dans une partie toujours plus ou moins égale (partie 51 à regarder sur le site de la FFE) où le champion de France 1978 et 1982 n’a pas vu une combine et a perdu une pièce. Pour Nicolas, c'était une grande première. Roland Weill n’en était pas à son premier essai. Battu en 2002 par Hoyer, l’insubmersible Vaisman rafle le titre. La victoire à Pau est donc méritée pour ce jeune vétéran de 66 ans qui a débuté dans les tournois il y a plus de 40 ans et reste le 525e joueur français actif avec ses 2170 Elo selon le site de la FIDE.

    Quand on voit Roland Weill dans un tournoi, on rajeunit. Il a toujours été là. Ensuite, il ne parle pas, il chante. Enfin, son accent. De plus, si vous avez la chance qu’il réponde à l’une de vos sorties, les siennes sont encore plus déroutantes, elles vous mettent « pat ».

    Mais parler de cet amateur éclairé, éclairé amateur, professeur de mathématiques légèrement barbu serait injuste sans mentionner son frère Serge, professeur d’éducation physique et sportive, moustachu, et qui anime une véritable usine à diffuser le jeu. Pas dans le Sud, mais dans le Nooord, à Lille.

    Pour la suite de l’enquête à propos de Weill R. et Weill S., cliquer ligne suivante. Je dirais même plus :
    ligne suivante.

    Photo: LUC-EDN



    Lire la suite

  • Pau : 3 rondes de suspense et les potins

    National : 3 rondes à jouer, 4 candidats, faites vos jeux !
    A trois rondes de la fin, quatre candidats jouent pour le titre. Fressinet a perdu toute chance aujourd’hui suite à sa défaite dans un massage technique contre sa bête noire en championnat de France, Christian Bauer.
    Vachier-Lagrave ne doit pas perdre aujourd’hui mardi contre le même Bauer. Suspense… et direct à partir de 15 h 30.


    Voir les appariements des dernières rondes

    La grille du tournoi sur le site fédéral après la ronde 8 (et non 11 comme indiqué, la FFE ayant effacé les « zéros » quand une partie n’était pas jouée comme signalé par Echecs 64 lol)

    Vachier-Lagrave (+4). Le seul à +4 (4 victoires, 0  défaites) comme l’indique la grille du tournoi du site fédéral. Toutes ses victoires ont été acquises contre les 4 derniers du tournoi. Il avait donc bien ciblé « les patates » et n’a fait que nulle contre les plus forts.
    Dans sa partie du jour, Vaïsser aurait pu s’en tirer un peu mieux et MVL le finir plus tôt à plusieurs reprises… Un signe de fébrilité ?
    En tout cas, il joue le titre aujourd’hui : tout sauf la défaite contre Bauer. Lui reste ensuite Istratescu et Mazé ; une victoire sans défaite sur les trois rencontres (+5) serait une option sérieuse pour le titre, au minimum pour un départage.


    Bacrot (+3) a frisé la catastrophe à la ronde 7. Il a lancé toutes ses forces dans une Est-Indienne sur le roi blanc de Mazé. Mais Mazé n’a rien d’une mazette. En crise de temps, il loupe un coup, un seul qui gagnait contre le sextuple champion de France. Nulle de combat et spectacle assurée in extremis.

    Du coup, aujourd’hui, nulle par répétition entre les anciens compères cannois Tkatchiev et Bacrot. Et encore une nulle sans jouer entre groz’Elo ! Avec le joker Lagarde, on peut penser qu’Étienne a encore un point en réserve. Tout se jouera sur Fressinet à la dernière ronde avec les blancs pour espérer passer à +5.

    Bauer (+3) en embuscade
    S’il tient contre MVL aujourd’hui, il peut tout miser sur Lagarde et Édouard pour jouer le titre. Bauer prendra-t-il la nulle contre MVL, les joueurs se souhaitant bonne chance ? Jouer pour le gain montrerait ses ambitions, car en cas de victoire, il serait premier ex æquo. CB vient de battre Fressinet dans une partie technique et tranquille, il est donc serein et dangereux. Nous verrons dans les 15 premiers coups quelle stratégie a été adoptée. Dilemme…

    Tkatchiev (+3) l’acrobate

    Seul joueur à avoir encaissé 4 victoires… plus une défaite, Vlad a marché sur le fil. S’il fait le plein contre Hamdouchi et Vaïsser, il pourrait jouer pour le titre également en visant +5.

    Fressinet (+2) cagoulé
    Il a perdu le titre aujourd’hui à cause de sa défaite contre l’insaisissable Bauer. Fressinet est « cagouliert » pour le reste du tournoi. C’est sa troisième (!) défaite contre Bauer sur les 5 derniers championnats de France : Pau 2008, Caen 2011 et Pau 2012. Deux clients ‘annulator’ (Istratescu et Mazé) sont sur son chemin avant de jouer pour le gain avec les noirs contre Bacrot à la dernière ronde… Trop de conditions pour 'Fernandel' qui a perdu son sourire.

    Édouard (+2), manque de punch
    Invaincu, le GMI rencontre Tkatchiev et Bauer qui jouent pour le titre et Vaïsser imprévisible même si fatigué. Comme pour Fressinet, on n’y croit plus.

    Les potins de Pau, cliquer ligne suivante

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu