Avertir le modérateur

hollande

  • La FFE offre huit premières dames de France à François Hollande !

    EXCLUSIF ! Dans un communiqué presque imaginaire en provenance du siège fédéral à Élancourt (Yvelines), la Fédération Française des Échecs, par la voix de son président, nous relate la visite du président fédéral Diego Salazar au Palais de l’Élysée. Jaloux du plan média du jeune Fahim, ce jeune Bangladais qui a pu rester avec son père sur le territoire français grâce au Premier ministre François Fillon, Diego a tapé tout en haut. Magnéto, Diego.

    Echecs64 : Diego, comment t’es venu cette idée géniale de fournir un casse-tête supplémentaire à notre président à tous ?
    Diego Salazar : Tout d’abord, j’avais trouvé le comportement présidentiel en scooter un peu CAVALIER. Le cavalier saute par-dessus sa barrière de pions, mais tout de même…

    Echecs 64 : Mais tu es FOU de dire cela ! La FFE risque une suspension des subventions !
    Diego Salazar : Tu ne me connais pas. J’ai tellement de bagout que je serais capable de vendre de la glace aux Esquimaux et de jouer un sacré TOUR à n’importe qui. Regarde mon député Benoist Apparu, je l’avais dans ma poche avec mon club Châlons-en-Champagne quand il était adjoint au maire.

    Echecs 64 : Mais Diego, tu es à l’Élysée, ce n’est pas la même catégorie !
    Diego Salazar : C’est pour cela que j’ai eu l’idée d’offrir un sac’ de DAME à la présidence. Stylé, non ?

    Echecs 64 : Un sac de marque ? Mais le président est officiellement célibataire.
    Diego Salazar : Tu es vraiment un enfant en politique. On dirait l’ancien président fédéral  Jean-Claude Moingt, fraîchement exclu du PS à Clichy ! Je pensais à un sacrifice de DAME puis je me suis ravisé. Je me suis dit qu’il fallait toutes les mettre en valeur.

    Echecs64 : Diego, tu es le ROI de l’esbroufe. Et dire que dans ta campagne tu disais redonner la parole aux 800 et quelque clubs et que depuis presque un an, ils la ferment tous. Génial. Comment as-tu fait avec le président ?
    Diego Salazar : Au début, j’ai voulu poser la colle du loup et des PIONS-agneaux sur l’échiquier. Mais j’ai pensé qu’on pourrait friser l’incident diplomatique avec cet exercice pour débutants. Alors je suis arrivé avec un bel échiquier fabriqué en France : on m’avait prévenu, Arnaud de Montebourg attendait à la porte depuis deux heures. Il tweettait. D’ailleurs, je suis passé avant lui. L’huissier m’a fait entrer, j’ai mis les huit dames sur le bel échiquier sans qu’elles puissent se prendre. Le président Hollande a été fasciné !

     

    8D.jpg

    Echecs64 : Encore plus fort que dix passages de Fahim à la radio-tévé ou celui de notre championne Marie Sebag dans une émission de télé-réalité !
    Diego Salazar : Sûr et certain. Le président était tellement émoustillé qu’il a voulu absolument jouer une partie contre moi. J’ai quand même 2000 Elo...  Un copain ministre lui avait conseillé la variante Caro-Strauss-Kann, mais quand je lui ai dit que c’était une défense passive et que la Défense Hollandaise était douteuse, il a renoncé. Tu sais, au PS, les François sont de fins tacticiens finalement.

    Echecs64 : En guise de remerciement, quelle mission t’as confié le président ?
    Diego Salazar : Rien, nada. Je rentre écœuré avec mon salaire de président des pièces de buis. Mais, j’ai eu droit à un secret. Ce problème des huit dames ne comporte que 12 positions fondamentales. Et pour cela, il faut même un lemme en maths, tu imagines ? Alors il a avoué : « C’est vrai, je l’aime. Mais surtout, ne le répétez pas. » Et tu sais quoi ? Il est vraiment très fort en politique ce Hollande. Car il ne m’a pas dit laquelle des huit dames était concernée.

    Problème des 8 dames, un vrai problème mathématique (Wikipedia)

  • Présidentielles 2012 : 10 candidats sur 64 cases

    A quelques jours du premier tour de l′élection présidentielle, Echecs64, s′est encore déplacé avec le bouton de sa souris et a interrogé de manière (presque) imaginaire les dix candidats à l′élection présidentielle.

    Pas de politique bien sûr, restons sur 64 cases. Mais les similitudes sont parfois confondantes avec notre réalité de joueur d′échecs : celle d′une petite France comptant 878 clubs dont à peine 17 000 membres sont en âge de voter.

    Tous les candidats semblent d′accord : soulager cette France qui souffre. Aux échecs, on souffre en défense. Aux élections, le suffrage universel est roi. Osons maintenant une nouvelle combinaison innovante véritablement prioritaire : le souffrage universel !

    Le programme de tous les candidats, leur stratégie face au souffrage universel, l′avenir des 64 cases, des joueurs français et de la fédération, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu