Avertir le modérateur

halberstadt

  • Lecomte est bon

    RL.JPGRoland Lecomte fut un inlassable journaliste d’échecs; de sa chronique dans Combat à sa carrière à l’Agence France Presse à partir de 1970 où il créa un service spécialement dédié aux échecs en passant par ses nombreuses collaborations dont Europe Échecs, il fut le point d’information incontournable pour nombre de joueurs... et de problémistes.

    Étude de Vitaly Halberstadt,
    Combat
    15 novembre 1954
    Les blancs jouent et gagnent

    Car le dada de Roland, ce sont les problèmes, les mats aidés, les inverses et tutti quanti. Avec son livret de 64 pages, Lhistoire authentique dinédits sortis de loubli, Roland Lecomte rend hommage aux œuvres, aux hommes célèbres (Seneca, Sélesniev, Halberstadt, Chéron) comme aux autres dont seuls les spécialistes n’ont pas oublié le nom.

    Et les problèmes d’échecs servent de fil rouge à ce livre unique. Roland reconstruit les pierres du temps avec les problèmes, les inédits comme les oubliés, mais aussi avec de nombreuses photos, anecdotes sur la vie des joueurs de club, des grands champions comme des problémistes. À l’ombre de vedettes comme son pote l’acteur Michel Constantin, de sa propre famille ou d’illustres inconnus, le trait est juste, souvent émouvant sous un air faussement détaché 'à la Lecomte'. Et ses bons mots vous tombent dessus comme une attaque de mat ou un 'Indien' dont vous auriez trouvé la 'clé' pourrait-on dire en langage problèmistique.

    RL1.JPGExemple: Son oncle Albert, généreux donateur mais « le type même de la mazette grand format » avait noué son destin avec une Belge, la tante Zulma. Le portrait et la vie de ce couple sont racontés avec une verve extraordinaire.
    Ce drôle de mélange entre fac-similés, télégrammes, photos souvenirs où l’on met un visage sur le nom d’un compositeur de problèmes ou photos de famille nous montre au fond, qu’aux échecs comme dans la vie, la famille puis ensuite les familles, forgent le bonhomme. Et a fortiori les premières années d’apprentissage (aux échecs) avec ses ambiances, ses relations.

    Mais ce qui est fascinant au-delà, par exemple, d’une photo où l’on voit un Christian Caminade trentenaire à la Maison des échecs (un club aujourd’hui disparu), c’est tout ce que ce livre ne montre pas, ne dit pas: très peu de jeunes dans ce monde des 64 cases, des champions tirés à quatre épingles, les échecs dans les cafés, la fumée omniprésente, le fonctionnement en bande et la communication fervente autour d’analyses ou de la venue de champions soviétiques vécue comme l’arrivée de dieux vivants... venus d
    un autre monde: lURSS.

    Ce chouette petit livre de 64 pages fait le grand écart entre le XIXe et le XXIe siècle. Car ne rigolez-pas: à plus de huit ans (y adjoindre un cinq), l’ami Roland surfe sur lInternet, correspond avec son monde de problémistes et la muse de tout ce monde devenu virtuel: le logiciel WinChloe, l’équivalent du ChessBase pour les joueurs. Et naturellement, il continue de composer quelques problèmes, de communiquer avec les problémistes et revues du monde entier tout en vous glissant son expression favorite: « Eh, tu m’en mettras une caisse! ». Mais ça, ce n’est pas dans le livre. Pourtant c’est ici que débute  l’histoire secrète et inénarrable du bonhomme même, un personnage réellement « grand format ».
    Et personnellement, j
    attends le même livret mais sur les grands tournois, les échecs français, les anciens champions et sur la face cachée de celui qui signait ses dépêches AFP 'RL' quand je débutais dans le journalisme: « Eh, tu m’en mettras une caisse! ».

    Prix du livre: 10 euros, pour tous publics, profanes, néophytes jusqu'au grand maître en la matière. A lire sans modération. Comment se le procurer et voir la solution de cette étude d’Halberstadt, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Duchamp: anniversaire

    Le 2 octobre 2008, les milieux autorisés ont célébré le 40e anniversaire de la mort de Marcel Duchamp, artiste inclassable et révolutionnaire… et membre de l’équipe olympique d'échecs. Tout part d’une émission sur France Inter, écoutée par hasard le 3 octobre 2008. Patrice Gélinet invite une femme qui a rédigé une biographie de Duchamp. C’est une rediffusion. J’ai acheté a tempo le pavé de 500 pages sans voir!

    Duchamp.jpg

    Voir la photo sur ce blog avec explications (en anglais). On peut l'acheter en carte postale sur ebay.

    L’organisateur Bessol Kok, grand amateur d’art, avait, je crois, fait en sorte, qu’un livre réunissant le plus de parties d’échecs connues de Duchamp puisse être publié. La dualité de Duchamp artiste et Duchamp joueur d’échecs fait que les admirateurs de l’un comprennent difficilement les admirateurs de l’autre. En tout cas, ils n’ont ni les mêmes codes ni les mêmes clés. Duchamp les avait. Il était bien au-dessus de tout cela et s’en amusait. Au point qu’Andy Warhol l’admirait, le saviez-vous? Aujourd’hui, quel joueur d’échecs de haut niveau connaît l’ami Marcel?

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu