Avertir le modérateur

fischer

  • Pal Benko, né à Amiens !

    Dans les années 1980, j’ai mis la main sur un bijou écrit par Arpad Elo : The Rating of Chess Players, Past and Present. Ce mathématicien américain d’origine hongrois a développé une théorie statistique permettant d’établir notre classement et a donc simulé les classements des joueurs du passé.

    Principalement technique (et encore en vente sur Internet), le bouquin comporte toutefois une carte du monde où l’on voit les pays de naissance des GMI d’avant 1960 (année de publication du livre, pas moyen de remettre la main sur le bouquin à date dans ma bibliothèque).

    La France ne comportait qu’un seul point. Quel GMI pouvait donc être né en France ? Il s’agit curieusement d’un ex-compatriote : Pal Benko !

    Ni une ni deux, la mairie d’Amiens m’a gracieusement fourni l’acte de naissance : c’est possible (acte de naissance > 75 ans). Paul Charles Antal BENKO est né le (dimanche) quinze juillet mil neuf cent vingt-huit à treize heures au 109 rue Saint Leü. Son père s’appelle Paul également.

    Que faisait la famille en France alors que les parents sont retournés plus tard en Hongrie ? Mystère. De son côté, Arpad Elo est né en Hongrie dans un village qui compte en 2015 moins de 600 habitants et est mort en 1992. Ses parents étaient fermiers.

    Pour jouer, et avant Kortchnoï, Benko a pris la tangente du monde communiste en 1957 à Reykjavik. Il avait à peine vingt ans.

    Fiche Wikipedia de Benkő Pál comme on dit en hongrois.

    Fiche Wikipedia de Arpad Elo

    Historique du Elo en France déjà expliqué sur ze blog (avec photo du Arpad !)

    Archives du blog par mois, catégorie et mot-clé.

    Eléments sur la biographie de Benko, cliquer ligne suivante

    Lire la suite

  • Sébastien Feller de retour

    Condamné 5 ans par la FIDE pour triche à l’Olympiade de Khanty-Mansiïsk en 2010, le GMI français Sébastien Feller peut rejouer suite à un communiqué publié sur le site de la FIDE le 6 mai à 6h25.
    Après cinq ans de suspension et divers rebondissements, le grand maître de 24 ans est paraît-il méconnaissable physiquement : il est passé par la salle de musculation suivant en cela les préceptes de Fischer qui affectionnait le sport à outrance avant les grandes compétitions.

    Sa participation au championnat de France des douze meilleures équipes (Top 12) en juin avec son club Évry semble donc acquise. Idem pour sa qualification (au Elo) au championnat de France individuel en août où il retrouvera certains joueurs qui ont témoigné contre lui.

    Sébastien Feller aurait purgé sa peine le 1er mai, mais quelques jours auparavant, la FIDE lui a réclamé par un communiqué sur son site le prix touché (meilleur 5e échiquier de Khanty-Mansïïsk) et la médaille afférente. Le GMI a obtempéré. La FIDE l'a réintégré dans sa liste des joueurs classés.

    Dans cette affaire, l’entraîneur et GMI Arnaud Hauchard (capitaine de l’équipe de France en 2010) devra attendre août avant de pouvoir rejouer. Le troisième condamné de l’affaire, le MI Cyril Marzolo, avait signé en 2011 un accord avec la FFE sous l’égide du CNOSF (article sur le blog).

    Les trois joueurs ont été condamnés, mais le modus operandi de la triche telle que reconnue par la justice de la FIDE, n’a jamais été démontré ni prouvé contrairement aux diverses affaires de triche qui ont fleuri depuis, pratiquement toutes basées à partir d’appareils électroniques dissimulés plus ou moins habilement.


    Affaire dans l’affaire
    Dans la série « A Trappes moi si tu peux » – plus exactement une subornation de témoin –, la police auditionne en ce moment un certain nombre de personnalités du monde des échecs proactives au moment de cette affaire. Ainsi, le directeur général de la FFE en poste en 2010 (et toujours en 2015) a récemment donné sa version de l’affaire.


    Fiche Wikipédia de SF


    Les articles sur l’affaire dans les archives du blog

    Feller

    Marzolo

    Hauchard

    Triche

     

  • Décès du champion suisse Walther

    Tous les Fischer maniaques connaissent cette partie de Zurich 1959 où le jeune Bobby sauva l’incroyable avec les noirs dans une Najdorf contre le champion local, le Suisse Walther. Le site de la fédération suisse nous apprend qu’Edgar Walther est décédé début novembre à l’âge de 83 ans.

    Une photo de la fameuse partie sous l’œil inquiet de Tal avec l’inévitable chemise à carreaux de Bobby est publiée. Walther avait participé à six Olympiades et était resté membre du club de Zurich pendant… cinquante ans !

    Site de la fédération suisse

    Partie Walther-Fischer

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu