Avertir le modérateur

feller

  • 32e tournoi de Cappelle

    Affiche_Cappelle_2016.jpgLe 32e tournoi de Cappelle la Grande, un petit village "gaulois" proche de Dunkerque bat son plein.

    Invité illustrissime parmi une cinquantaine de GMI: le gai luron Gata Kamsky, un sourire aux lèvres tous les 29 février. Il va louper la date de peu, le tournoi se termine le 20.

    Cappelle comme si vous y étiez, même en passant entre les gouttes ou les fourches caudines de méchants adversaires.

    Lire la suite

  • Les vraies vedettes du Taupe 12

    Le championnat de France par équipes de première division, le « Top 12 » a débuté à Grau-du-Roi fin mai. Quelques-uns des meilleurs top Chef de l’échiquier mondial sont présents : So (Clichy), Giri et Naiditsch (Bischwiller).

    Question médiatique, en dehors du monde virtuel de la retransmission des parties sur le Net (dont certaines commentées), c’est « Taupe 12 ». Même le retour de Sébastien Feller, le sanctionné qui a purgé sa peine, passe inaperçu...

    Du coup, quelques planqués de l’échiquier en profitent : ces professionnels payés font le spectacle et signent, comme on l’a vu dans la partie Smith (Montpellier)-Matlakov (Clichy) une nulle « je te renvoie la ba-balle » en 14 coups !

    A leur décharge, la même position a été répétée et, pauvres choux, elle avait mis à dure épreuve leurs méninges dès le 11e coup : 1.d4 Nf6 2.c4 e6 3.Cf3 d5 4.g3 Fb4+ 5.Fd2 Fe7 6.Fg2 c6 7.Dc2 O-O 8.O-O Cbd7 9.Ff4 b6 10.Td1 Fb7 11.Ce5 Ch5 12.Fc1 Chf6 13.Ff4 Ch5 14.Fc1 Chf6 Nulle

    Pardon à nos recordmen Salgado Lopez-Giri (9 coups), Fedorchuk-Ipatov (11 coups) et surtout à nos champions hexagonaux.

    Étienne Bacrot (Bischwiller) en signe 3 ! (B-Rianzantsev, 22 et Llanes Hurtado-B, 21, Brunner-B, 20) contre des adversaires nettement à sa portée. Son ex-client Laurent Fressinet (Clichy) lui emboîte le pas avec 2 nulles : Fressinet-Brochet, 18 et Riazantsev-F, 18.

    Au total, 25 parties sur les 192 des quatre premières rondes se terminent par la nulle avant le 22e coup, soit au moins une par match en moyenne. On entend presque les capitaines applaudir et les arbitres opiner du chef.

    La retransmission en différé de 30 min à partir de 15 h est adaptée aux joueurs, mais à quels spectateurs s’adresse-t-elle sauf à utiliser au bureau la touche 'ALT flèches' pour que le chef n’y voit que du feu en plus de la mini-télé calée entre les jambes réglée sans le son sur France 2 pour Roland-Garros ?

    En passant…
    Il faut traverser virtuellement la Manche et se rendre en Grande-Bretagne sur le site theweekinchess.com pour avoir DANS UN SEUL FICHIER l’intégralité des parties au format ChessBase ou équivalent. (rectifié depuis la publication de cette note sur le site fédéral. Merki!)

    Sébastien Feller (Évry) ne se planque pas et monte au premier échiquier. Mais après pratiquement cinq ans sans jouer à ce niveau suite aux différentes sanctions fédérales et de la FIDE dans l’affaire de la triche à l’Olympiade de Khanty-Mansïïsk (Russie), la reprise est dure et il multiplie les fautes tactiques que sa position soit égale, inférieure… ou complètement gagnante. Trois défaites au compteur sur ces positions et une nulle dans une variante quasi forcée de la Catalane.

    Retransmission sur le site officiel où l’on est vraiment dans l’ambiance. On rêve d’un championnat de France pour amateurs dans de telles conditions.

    chessdom.com et chessbomb.com suivent aussi l’événement.

  • Sébastien Feller de retour

    Condamné 5 ans par la FIDE pour triche à l’Olympiade de Khanty-Mansiïsk en 2010, le GMI français Sébastien Feller peut rejouer suite à un communiqué publié sur le site de la FIDE le 6 mai à 6h25.
    Après cinq ans de suspension et divers rebondissements, le grand maître de 24 ans est paraît-il méconnaissable physiquement : il est passé par la salle de musculation suivant en cela les préceptes de Fischer qui affectionnait le sport à outrance avant les grandes compétitions.

    Sa participation au championnat de France des douze meilleures équipes (Top 12) en juin avec son club Évry semble donc acquise. Idem pour sa qualification (au Elo) au championnat de France individuel en août où il retrouvera certains joueurs qui ont témoigné contre lui.

    Sébastien Feller aurait purgé sa peine le 1er mai, mais quelques jours auparavant, la FIDE lui a réclamé par un communiqué sur son site le prix touché (meilleur 5e échiquier de Khanty-Mansïïsk) et la médaille afférente. Le GMI a obtempéré. La FIDE l'a réintégré dans sa liste des joueurs classés.

    Dans cette affaire, l’entraîneur et GMI Arnaud Hauchard (capitaine de l’équipe de France en 2010) devra attendre août avant de pouvoir rejouer. Le troisième condamné de l’affaire, le MI Cyril Marzolo, avait signé en 2011 un accord avec la FFE sous l’égide du CNOSF (article sur le blog).

    Les trois joueurs ont été condamnés, mais le modus operandi de la triche telle que reconnue par la justice de la FIDE, n’a jamais été démontré ni prouvé contrairement aux diverses affaires de triche qui ont fleuri depuis, pratiquement toutes basées à partir d’appareils électroniques dissimulés plus ou moins habilement.


    Affaire dans l’affaire
    Dans la série « A Trappes moi si tu peux » – plus exactement une subornation de témoin –, la police auditionne en ce moment un certain nombre de personnalités du monde des échecs proactives au moment de cette affaire. Ainsi, le directeur général de la FFE en poste en 2010 (et toujours en 2015) a récemment donné sa version de l’affaire.


    Fiche Wikipédia de SF


    Les articles sur l’affaire dans les archives du blog

    Feller

    Marzolo

    Hauchard

    Triche

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu