Avertir le modérateur

feller

  • Les vraies vedettes du Taupe 12

    Le championnat de France par équipes de première division, le « Top 12 » a débuté à Grau-du-Roi fin mai. Quelques-uns des meilleurs top Chef de l’échiquier mondial sont présents : So (Clichy), Giri et Naiditsch (Bischwiller).

    Question médiatique, en dehors du monde virtuel de la retransmission des parties sur le Net (dont certaines commentées), c’est « Taupe 12 ». Même le retour de Sébastien Feller, le sanctionné qui a purgé sa peine, passe inaperçu...

    Du coup, quelques planqués de l’échiquier en profitent : ces professionnels payés font le spectacle et signent, comme on l’a vu dans la partie Smith (Montpellier)-Matlakov (Clichy) une nulle « je te renvoie la ba-balle » en 14 coups !

    A leur décharge, la même position a été répétée et, pauvres choux, elle avait mis à dure épreuve leurs méninges dès le 11e coup : 1.d4 Nf6 2.c4 e6 3.Cf3 d5 4.g3 Fb4+ 5.Fd2 Fe7 6.Fg2 c6 7.Dc2 O-O 8.O-O Cbd7 9.Ff4 b6 10.Td1 Fb7 11.Ce5 Ch5 12.Fc1 Chf6 13.Ff4 Ch5 14.Fc1 Chf6 Nulle

    Pardon à nos recordmen Salgado Lopez-Giri (9 coups), Fedorchuk-Ipatov (11 coups) et surtout à nos champions hexagonaux.

    Étienne Bacrot (Bischwiller) en signe 3 ! (B-Rianzantsev, 22 et Llanes Hurtado-B, 21, Brunner-B, 20) contre des adversaires nettement à sa portée. Son ex-client Laurent Fressinet (Clichy) lui emboîte le pas avec 2 nulles : Fressinet-Brochet, 18 et Riazantsev-F, 18.

    Au total, 25 parties sur les 192 des quatre premières rondes se terminent par la nulle avant le 22e coup, soit au moins une par match en moyenne. On entend presque les capitaines applaudir et les arbitres opiner du chef.

    La retransmission en différé de 30 min à partir de 15 h est adaptée aux joueurs, mais à quels spectateurs s’adresse-t-elle sauf à utiliser au bureau la touche 'ALT flèches' pour que le chef n’y voit que du feu en plus de la mini-télé calée entre les jambes réglée sans le son sur France 2 pour Roland-Garros ?

    En passant…
    Il faut traverser virtuellement la Manche et se rendre en Grande-Bretagne sur le site theweekinchess.com pour avoir DANS UN SEUL FICHIER l’intégralité des parties au format ChessBase ou équivalent. (rectifié depuis la publication de cette note sur le site fédéral. Merki!)

    Sébastien Feller (Évry) ne se planque pas et monte au premier échiquier. Mais après pratiquement cinq ans sans jouer à ce niveau suite aux différentes sanctions fédérales et de la FIDE dans l’affaire de la triche à l’Olympiade de Khanty-Mansïïsk (Russie), la reprise est dure et il multiplie les fautes tactiques que sa position soit égale, inférieure… ou complètement gagnante. Trois défaites au compteur sur ces positions et une nulle dans une variante quasi forcée de la Catalane.

    Retransmission sur le site officiel où l’on est vraiment dans l’ambiance. On rêve d’un championnat de France pour amateurs dans de telles conditions.

    chessdom.com et chessbomb.com suivent aussi l’événement.

  • Sébastien Feller de retour

    Condamné 5 ans par la FIDE pour triche à l’Olympiade de Khanty-Mansiïsk en 2010, le GMI français Sébastien Feller peut rejouer suite à un communiqué publié sur le site de la FIDE le 6 mai à 6h25.
    Après cinq ans de suspension et divers rebondissements, le grand maître de 24 ans est paraît-il méconnaissable physiquement : il est passé par la salle de musculation suivant en cela les préceptes de Fischer qui affectionnait le sport à outrance avant les grandes compétitions.

    Sa participation au championnat de France des douze meilleures équipes (Top 12) en juin avec son club Évry semble donc acquise. Idem pour sa qualification (au Elo) au championnat de France individuel en août où il retrouvera certains joueurs qui ont témoigné contre lui.

    Sébastien Feller aurait purgé sa peine le 1er mai, mais quelques jours auparavant, la FIDE lui a réclamé par un communiqué sur son site le prix touché (meilleur 5e échiquier de Khanty-Mansïïsk) et la médaille afférente. Le GMI a obtempéré. La FIDE l'a réintégré dans sa liste des joueurs classés.

    Dans cette affaire, l’entraîneur et GMI Arnaud Hauchard (capitaine de l’équipe de France en 2010) devra attendre août avant de pouvoir rejouer. Le troisième condamné de l’affaire, le MI Cyril Marzolo, avait signé en 2011 un accord avec la FFE sous l’égide du CNOSF (article sur le blog).

    Les trois joueurs ont été condamnés, mais le modus operandi de la triche telle que reconnue par la justice de la FIDE, n’a jamais été démontré ni prouvé contrairement aux diverses affaires de triche qui ont fleuri depuis, pratiquement toutes basées à partir d’appareils électroniques dissimulés plus ou moins habilement.


    Affaire dans l’affaire
    Dans la série « A Trappes moi si tu peux » – plus exactement une subornation de témoin –, la police auditionne en ce moment un certain nombre de personnalités du monde des échecs proactives au moment de cette affaire. Ainsi, le directeur général de la FFE en poste en 2010 (et toujours en 2015) a récemment donné sa version de l’affaire.


    Fiche Wikipédia de SF


    Les articles sur l’affaire dans les archives du blog

    Feller

    Marzolo

    Hauchard

    Triche

     

  • Rapides et blitz à Nancy et Paris

    Nancy, le rapide du 22/2
    Le GMI Christian Bauer a remporté sur ses terres d’origine, à Nancy, le championnat de France des parties rapides dimanche 22 février 2015. Il empoche 1000 € et devance au départage le GMI Fressinet (800 €, battu par ChB). Tous deux ont 7,5 sur 9. Les prix sont vraiment faibles aux échecs pour une discipline difficile et une telle concurrence !


    sebag,tkachiev,blitz,rapide,bauer,dobrov,fressinet,feller,guliyevA noter le retour de Sébastien Feller qui peut jouer les tournois non classés FIDE. Il termine 11e avec 6,5, battu par l’Indien Gopal et Fressinet. Marie Sebag est 12e et perd contre un cadet russe qui fera forfait plus tard dans le tournoi.
    Ce même Vladimir Minko, un 2100 en parties lentes, mais 2340 en blitz international (2180 blitz français, allez savoir pourquoi) avait battu Fressinet la veille dans le blitz.

    Blitz
    La veille, un tournoi blitz de chauffe avait eu lieu. Il a été remporté par le trio Dobrov, Tkachiev et Bauer (ci-contre) avec 9 sur 11.
    13e Sebag (8) ; 14e Fressinet (7,5), 20e Feller 7,5 (il perd ses deux dernières rondes contre Tkachiev et Guliyev). Après un parcours pénible, Fressinet a perdu l’ultime ronde contre Bauer qui le visse et construit une longue partie de torture.

     Classement du blitz

     Nancy, grille du tournoi rapide

    Paris, 27-28/2
    Le complexe sportif Louis Lumière (Paris XXe) accueillera lui aussi son festival international ‘R&B’, rapide et blitz. Le tournoi de blitz par catégories Elo a lieu le samedi. Fressinet tentera de nouveau sa chance avec Madame et des gros requins comme Fedorchuk et les dizaines d’inscrits de dernière minute.

    La faiblesse des prix ne semble attirer que des joueurs de région parisienne, mais ce rendez-vous est incontestablement une grande fête.. qui se termine tôt (cadence 5 min + 2s). Chaque ronde n’excède pas 30 min.
    Le tournoi rapide aura lieu le lendemain.

    L’inscription postale était de mise, s’inscrire en ligne sur  le site de la ligue d’IDFest possible depuis jeudi, soit deux jours avant le tournoi...

    Question pour le jeu des 1000 € : pourquoi, à partir d’un même corpus de parties, le classement Elo blitz FFE diffère-t-il sensiblement du classement FIDE blitz ?

  • Les poissons d’avril auxquels vous avez échappé

    Le match Carlsen-Anand (bis) a lieu sur une plateforme pétrolière norvégienne.

    "Remanie-ment" à la fédération : Léo Battesti appelé à la rescousse pour nettoyer le fichier fédéral des licences B jeunes.

    Match Carlsen-Anand à Paris : La FIDE met la FFE à l’amende et impose Anémone Kulczak arbitre !

    2014 : Centenaire du 1er sponsoring privé de Marie Sebag.

    Dépôt de main courante Fressinet : il n’est plus le chouchou fédéral. Marie Sebag a pris sa place.

    Champion de France des jeunes 2013 : les organisateurs sont inscrits à l’émission « Le compte est bon ».

    12 top modèles dans le Top 12 ou douze clubs modèles ? Finalement, la FFE adopte un format avec un nombre premier. 2014 sera l’année du championnat avec… 11 équipes.  Top 11. Si si.

    Élan-(très)-court. Championnat du monde Carlsen-Anand. La FFE missionne Bachar Kouatly comme spécialiste média. Rejeté par une commission, il se fait remplacer par Péniblet. Oh non…

    Prochaines élections. Le président Salazar missionne un docteur honoris causes perdues. L’ex-président Jean-Claude Moingt fera perdre les listes adverses entre les deux tours. Gratuitement bien sûr !

    Avril 2014 : Maxime Vachier-Lagrave s’autorise une cure de silence. Il ne parlera pas de foot une semaine sur son compte twitter.

    Bacrot : Son manager lui a ordonné de faire un stage de fou-rire thérapie avec Florence Foresti. Au fait, quel manager ? Euh pardon, erreur sur les fiches, il s’agissait de Romain ÉDOUARD.

    jeu_boutique3.JPG

    Istratescu : Dégoûté d’avoir été éjecté de l’équipe de France pour cause de 25!’#!!! selon la FFE et de 25 000 griefs selon la paire de sélectionneurs, il change de drapeau FIDE. A chaud, il déclare à Echecs64 : « Je rejoins Sébastien Feller dans son camp d’entraînement secret de Chess Boxing... à Marseille Échecs. Mon nouveau code FIDE, ce sera les Îles Galapagos. »

    Affaire de la tricherie : la FFE a demandé à TF1 de diffuser l’enregistrement de Marzolo la mettant en cause. Finalement, ce sera diffusé sur Radio Canard Enchaîné FM.

    Tu es président de club et tu n’as pas vu les changements depuis un an? Appuie sur suite pour jouir de la longue liste.

    Lire la suite

  • Feller et Hauchard : la Cour d’Appel de Versailles confirme

    La Cour d’Appel de Versailles, dans son arrêt rendu le 21 novembre 2012 a confirmé ce qu’avait dit le juge des référés en août : Feller et Hauchard peuvent jouer des compétitions FFE, mais rejette leurs demandes concernant les sanctions de la Commission d’Éthique de la FIDE d’août 2012. Les deux joueurs ont été condamnés aux dépens et à 3000 € in solidum au titre de l’article 700.

    Le juge d’Appel a précisé ce qui pouvait être ambigu : les compétitions organisées par la FFE et homologuées FIDE leur sont interdites. D’ailleurs, ils ont, avec Marzolo, disparu de la liste des joueurs classés sur le site de la FIDE. Concrètement, ils peuvent jouer dans les tournois de parties rapides non homologués FIDE n’importe où dans le monde tel le Grand Prix FFE de la dernière saison, comme relevé par Europe Échecs qui analyse l’arrêt.

    Ce dernier signale que la décision de la FIDE pouvait être contestée devant le Tribunal arbitral du sport de Lausanne (TAS) « dont les décisions sont elles-mêmes soumises à l’appréciation du Tribunal fédéral suisse ». Exact, mais le ticket d’entrée du TAS est très cher et il confirme la plupart du temps les sanctions des fédérations, ce qui explique peut-être le choix de Feller et Hauchard de ne pas s’y présenter.

    Conclusion : sauf pourvoi en cassation et pour un résultat incertain, les GMI Feller et Hauchard ne rejoueront pas de tournoi FIDE avant mi-2015 en l’état de la procédure. Pour sa part, Marzolo a passé un accord avec le CNOSF dont la FIDE a tenu compte. La FIDE devait revoir son cas le 27 novembre.

    Restent au moins deux autres volets : le jugement sur le fond et la plainte pour « escroquerie » déposée par la FFE contre les trois joueurs. Pour l’instant, Hauchard ne sera plus capitaine d’une quelconque équipe jusqu’en 2015, soit cinq années après l’Olympiade de Khanty-Mansiïsk. Feller aura perdu quelques années à un âge où il aurait pu rivaliser avec les meilleurs Français.

    Le feuilleton de la triche sur ce blog

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu