Avertir le modérateur

fédération

  • Lâchez-vous à l’AG fédérale

    La FFE se réunit en assemblée générale ce samedi au 46, rue de la Boétie, à Paris. Les documents transmis aux quelque mille clubs que compte la fédération sont consultables en ligne sur le site fédéral. Entrée gratuite, débats et approbations ennuyeuses pour le joueur moyen, mais très intéressant pour voir qui fait quoi, qui est qui et comment est traité le petit licencié de base. En général, les questions diverses ont lieu en fin de séance, vers 18 h.

    Cette assemblée générale ordinaire se déroule le jour même d’un championnat par équipes jeunes et également le jour d’un examen pour arbitres. La prochaine fois, prévoir un date en plein milieu du Top 12 adultes afin d’égaliser. Ils en seront sûrement ravis.

    D’après le trésorier, l’exercice comptable 2011 comporte un déficit de 33 000 euros.

    En cause? Le championnat d’Europe d’Aix-les-Bains a pris un méga-bouillon (-70 K€) au lieu des -11 K€ prévus et, je cite, "l’affaire de « triche organisée », de par l’entêtement procédural de deux des trois joueurs mis en cause, a généré 57 K€ de dépenses dont 33 K€ d’honoraires d’avocat."

    Entêtement procédural. C’est écrit texto et détaillé. Soit. En revanche, il y a un entêtement fédéral à ne fournir aucun début d’explication aux clubs à qui elle est censée rendre des comptes sur le déficit de 59 000 euros sur un championnat d’Europe dont on nous avait vanté les merveilles quand il avait eu lieu.

    Bizarre. A relire le budget prévisionnel le rapport de l’AG extraordinaire de mars 2011 précisément à Aix-les-Bains, la FFE jouait des biceps sur le budjet prévisionnel 2011 : elle avait tablé sur " l’augmentation du nombre des licenciés, le tassement, des frais divers et l’organisation des Comités Directeurs à Paris pour réaliser des économies de fonctionnement."
    L’augmentation du nombre de licenciés n’est pas suffisamment significative depuis cette date (baisse des licences A et augmentation générale) et les frais divers ont été victimes du fait divers pourtant bien connu de l’affaire de la tricherie. Quant au championnat d’Europe, c’est à se demander s’il y avait un comptable dans l’avion !

    Pour le reste des rapports d’activités, il y a beaucoup d’autosatisfaction, de zapping et d’interrogations légitimes... et d’impasses.

    Le zapping: 5 médecins dans la commission et moins de cinq paragraphes de compte-rendu.

    La communication : Echec et Mat virtuel est consulté dans une centaine de pays, mais on sent bien, dans le rapport, le goufre qui sépare l’avancée technologique (téléchargement de la fin d'un article en pdf, lol!) de ce joujou avec l’allure du site fédéral qui a plus de dix ans.

    Interrogation légitime : près de 6 000 euros pour "une étude complète sur la refonte du site FFE". Bonne chance pour faire bouger le mammouth, il était temps. En cas d’impossibilité, faire établir un devis à Europe Echecs :)

    Impasses : dans le secteur jeunes comme dans le haut niveau, les résultats sont enfilés comme des perles. Autant relire les revues spécialisés ou les pages du site. Aucune analyse ou prospective n’est fournie. Les jeunes constituent pourtant les trois quarts de la population des licenciés ; et le haut niveau n’a guère brillé ces derniers temps ; aucun rapport du sélectionneur officiel. Mais c’est sûrement la version IV en mode 64 cases du film La vérité si je mens ! A suivre...

  • Lautier, champion du monde junior 1988: flashback

    Lautier champion du monde junior à Adélaïde, cela vous parle? C’était en 1988, et la nouvelle nous parvint du bout du monde. Le niveau n’avait rien à voir avec un championnat du monde d’aujourd’hui, mais les meilleurs cadors de la planète étaient là. Ex aequo avec de gros calibres d’URSS, Joël fut non seulement le premier Français à rafler un tel titre, mais aussi le le plus jeune champion du monde junior tout court : 15 ans tout mouillé. Ce titre, il le dut à une volonté exceptionnelle pour son âge et dont il ne se départit pas dans la suite de sa carrière et aussi à un petit ou gros « morceau de chance » comme on dirait en anglais. Hormis une victoire indispensable avec les noirs dans une finale ajournée avec D contre T+pion, il fallait aussi que les résultats des premières tables lui soient favorables. Son père présent sur place sur la fin du championnat, estimait ses chances à 1 sur 84. Ce championnat avait en effet la particularité d’avoir opté pour un départage au plus grande nombre de victoires! Et tout se passa comme dans un rêve ou presque.
    Points communs entre ce championnat remporté par les deux Français: il se jouait à l’autre bout du monde, Eric Birmingham a travaillé avec les deux joueurs – il était secondant de Joël –, et une firme immobilière se déclara sponsor des deux zigues peu de temps après leur titre.

    Parcours progressif avec score et Elo des adversaires et ce que son devenus ses covainqueurs:tablo_prog_lautier_adel1988.doc

    Les 13 parties de 1988  (à remettre en pgn via txt): lautier_adel_w.doc

    Cliquer ici même pour lire les potins de l’époque, les réactions indignées parfois, la remise d’une médaille par un certain Jacques C., et le problème toujours actuel du non partage du titre dans cet open de 13 rondes assez aléatoire. Sinon, lire en piqûre de rappel le parcours de Maxime Vachier-Lagrave au championnat du monde 2009 dans ce bli-blague.

    Lire la suite

  • Un président en Moingt: des ambitions en pluche?

    jice2004.jpgPar la voie d’un communiqué sur le site fédéral le 1er février 2010, le président de la Fédération française des échecs, Jean-Claude Moingt, a annoncé son départ... comme des cheveux sur la soupe. Le poste sera vacant lors du comité directeur de juin 2011. De nouvelles élections des clubs? Niet. Statutairement, le règlement fédéral est verrouillé. On reste entre amis au CD et le nouveau président sortira du chapeau du comité directeur, archi-Jicé-compatible. À moins que ce ne soit une présidente, comme le rêvait à haute voix Jicé. Adieu, veaux, vaches, cochons et ferme des célébrités à Saint-Quentin-en-Yvelines, siège fédéral? Jicé se remettra-t-il à la compétition? Tombera-t-il dans un piège « d’ouverture » lors d’une élection? Ce serait cocasse. À moins qu’il décide de « tuer le père » et de s’attaquer à la mairie de Clichy, en 2014.
    Date des prochaines élections en France

    (photo FFE, Jicé en 2004)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu