Avertir le modérateur

desportes

  • La chronique quotidienne de Libé supprimée

    « Mercier remercié. Libé : une chronique échec et mat. Chronique échecs : rien ne va plus. » Vous ne lirez pas l’un de ces titres avec un jeu de mots plus ou moins discutable dans un prochain Libération. Mais le résultat est là : la dernière chronique quotidienne tenue par Jean-Pierre Mercier et consacrée au jeu d’échecs dans Libé a paru le samedi 30 juin 2012. Elle s’est arrêtée au numéro 7507. En passant comme on dit aux échecs, les mots croisés sont aussi restés sur le bord de la chaussée.

    Un communiqué de remerciements aux deux rédacteurs – quatre lignes non signées – a été publié sous la grille du sudoku et du mot carré (qui restent) dans cette même édition. La direction de Libération n’a pu être jointe. Elle ne m’a pas rappelé. Ironie, problème de calibrage, préposé au prépresse endormi ou manque de communication ? Ces quatre lignes ont « mangé » les quatre dernières lignes d’adieu de la chronique. Pfff…

    Historique de cette chronique, décédée à 24 ans et le pourquoi du comment d’un quotidien qui a fait la part belle aux 64 cases, cliquer ligne suivante.
    Publier un commentaire ou lire ceux des autres

    Lire la suite

  • Père Noël: les livres à offrir

    Noël approche. Le temps des chocolats et de la douzaine d’huître supplémentaire fatale. Forcément fatale. Aux échecs, les logiciels illuminent les boutiques. Les grands-mères et les oncles viennent choisir un échiquier pour les bambins de la famille. Sans savoir ce qu’est le modèle Staunton. Oui, nous avons tout, madame. Voulez-vous lire ?

    Nous vivons une époque épique où nombre d’entre nous n’envisagent de progresser qu’avec l’usage d’un ordinateur. Autrement dit, la lecture d’un livre d’échecs dans une main et d’un ou plusieurs échiquiers dans l’autre (à la Bobby Fischer!) n’est plus un geste naturel. Ni chez le joueur confirmé ni chez ceux que Philidor (1726-1795) nommaient "les commençans". Quelle drôle d’atmosphère. Atmosphère, atmosphère ©, que ceux qui n’ont pas cette tête d’atmosphère piochent alors dans la liste suivante. Elle est aussi impulsive que subjective, aussi subversive que parallèle. En gros, c’est un bon choix. Bon choix mademoiselle, bon choix madame, bon choix messieurs.medium_ART_5359.2.jpg

    250 questions et réponses pour progresser aux échecs

    Auteur : Pierre Meinsohn ; éditeur : Payot-Rivages.

    Commentaire : étant « directeur de collection » pour les échecs chez cet éditeur, quoi dire ? Le concept fonctionne ! À vos échiquiers et vos pièces pour bien assimiler les exemples si variés d'un pédagogue qui a réfléchi pour vous.

    L’art de faire Mat par Renaud et Kahn (même éditeur)

    Commentaire : Le livre de chevet qui ne vieillit pas.

    Tartacover vous parle

    Commentaire (même éditeur) : Où Tartacover nous donne des leçons d’échecs… et de français. Un pur bijou, sous-estimé à cause de parties anciennes et d’un joueur sous-estimé lui-même. Il était quand même le « nègre » d’Alekhine !

    medium_curacao.3.jpgCuraçao 1962 (The Battle of Minds that Shook the Chess World)

    Commentaire : C’est le coup de cœur. On ne le trouve que dans les librairies spécialisées. Le GMI néerlandais Timman revient sur l’un des plus grands tournois de tous les temps. L’un des plus scandaleux également : les Soviétiques se liguèrent par des nulles de complaisance pour barrer la route à Fischer. Mais tout ne fut pas aussi simple avec des étoiles montantes comme Geller et Kortchnoï. Les photos en noir et blanc nous font rentrer dans l’ambiance et les analyses sont karpoviennes : à l’essentiel et non touffues. Le livre est in English.

    Stratégie sur un plateau (les échecs en situation)

    Commentaire : Les éditions Jacob-Duvernet ont mis en boîte les chroniques de Gérard Desportes dans Le Monde 2. Heureusement, car depuis, LM2 a supprimé la chronique. Gérard Desportes, vous connaissez ? C’est le journaliste qui a un jour massacré Kramnik dans une simultanée au Sénat, avec les blancs dans un gambit dame variante d’échange ! Pour 14 euros, le rapport qualité/prix est inégalé. Les chroniques nous ramènent à l’actualité politique, reliée de manière magique et impossible à une partie avec combinaison échiquéenne à la clé. Le bonus du livre est le préambule : l’auteur se met à nu face à la passion dévorante ; la sienne, la nôtre celle d’un Loujine. Il rend hommage à « monsieur Roque » (c’était son vrai nom !), habitué du Jardin des Plantes dont les silences lui apprirent plus que d’indignes bavardages.

    Exemple d’une chronique publiée en juin 2005 (p. 90) : « Aide tes pièces et elles t’aideront » Morphy :medium_despor.JPG

    Cher lecteur atterré, toi à qui la maman a retiré l’habit de Zorro trop tôt et viens tout juste d’être éjecté du corps des sapeurs-pompiers volontaires. Chère lectrice encore belle, toi qui veux renouer avec les élucubrations de ton adolescence et retrouver les joies d’autrefois. Cher tous. Un conseil : renoncez ou procurez-vous Problèmes pour les gens sans problèmes de René Mayer (Payot, 10 €) […] Ici, entre le onzième et le vingtième coup, la partie fonctionne comme une partie de billes à la récré. Une partie loufoque. [N.B. : Il s’agit d’une partie Ribli-Kouatly, Lucerne 1985, 1-0, 29 coups J ]

    G. Desportes – V. Kramnik (2770) Simultanée au Sénat, 11.11.2000

     1.Cf3 Cf6 2.c4 e6 3.d4 d5 4.Cc3 c6 5.cxd5 exd5 6.Dc2 Fe7 7.Fg5 g6 8.e3 Ff5 9.Fd3 Fxd3 10.Dxd3 Cbd7 11.0–0 0–0 12.Tab1 a5 13.a3 Te8 14.b4 axb4 15.axb4 Ce4 16.Fxe7 Dxe7 17.Cd2 Ta3 18.Cdxe4 dxe4 19.Dc2 Cf6 20.Tb3 Taa8 21.h3 b5 22.Tbb1 Tad8 23.Db3 Rh8 24.Ta1 g5 25.Ta6 g4 26.h4 Td6 27.Tfa1 Rg7 28.g3 Ch5 29.Ta7 Df6 30.Dd1 Df5 31.Tc7 Tf6 32.De2 Dg6 33.Ta6 Td8 34.Taa7 Tf3 35.Da2 Td6 36.Te7 Cxg3 37.fxg3 Txg3+ 38.Rh2 Th3+ 39.Rg2 Tf6 40.Cxe4 Df5 41.Txf7+ 1–0

     

     

    Livres des éditions Olibris

    medium_300.jpgAvec dix titres au compteur en novembre 2006, cette jeune maison d’édition animée par Olivier Letréguilly apporte au public français des ouvrages de qualité. Le niveau général est assez haut, mais pour Noël, on trouvera aussi Comment battre papa aux échecs, un inédit sympa de l’entraîneur Xavier Parmentier Une boussole sur l’échiquier et pour les plus costauds, La Sicilienne expliquée du grand pédagogue américain né et formé en URSS, Alex Yermolinsky.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu