Avertir le modérateur

commission de discipline

  • Marzolo n'est plus suspendu ! La FFE s’asseoit sur ses organes disciplinaires

    Pour punir les tricheurs supposés, la FFE a voulu asseoir son autorité : commission de discipline. Condamnations. Commission d’appel : re-condamnations. Marzolo est allé devant le CNOSF lequel l’a gentiment encouragé à assumer sa condamnation. Le MI licencié à Marseille-Échecs ne peut donc légalement pas jouer une compétition comptant pour le Elo en France.

    En revanche, il a sévi en Interclubs belges et un organisateur français l’a toléré dans un tournoi de parties rapides. Mais où est le problème alors ? Eh bien, abracadabra, Cyril Marzolo a récupéré en catimini sa licence fédérale ! C’est écrit en lettres virtuelles sur le site fédéral !!

    Conclusion : La FFE ne respecte pas la décision de ses organes statutaires, la commission de discipline et la commission d’appel. Bravo. J’ai levé le lièvre lors de ma promenade régulière sur les pages institutionnelles fédérales.

    Pourquoi Marzolo rejoue-t-il ?
    La raison est peut-être à chercher du côté de l’accord passé entre Cyril Marzolo et la FFE dans l’affaire de la tricherie.

    Ce qui est sûr ce samedi :

    • Il apparaît dans la liste des joueurs de Marseille-Echecs, où il a le 11e Elo. Ainsi, il pourra jouer le championnat de France par équipes, Top 12.
    • La FFE ne répond à aucun courrier à ce sujet, même quand il est adressé par l’un de ses membres les plus éminents ! Étonnant, non ?

    Au fait, 'Marzol' démarre dans quelques heures l’open de San Sebastian où il est invité en tant que maître international. Il est dans les 20 premiers Elo.
    Les parties de ce tournoi seront retransmises en direct.

    LES BONUS
    Archives de ce blog par mot-clé : Cyril Marzolo

    Décisions disciplinaires de la FFE en 2011 (document communiqué aux clubs pour l’AG du 31 mars 2012 à Paris).


  • Moingt: « Vous inquiétez pas, ils ne joueront pas le top 12 »

    Jean-Claude Moingt, le président de la Fédération française des échecs, s’est mis en mode « vol du bourdon » au championnat de France des jeunes qui se déroule actuellement à Montluçon.

    Il tourne autour de tous ses interlocuteurs et leur répète à qui moingt moingt – en se vantant – que Feller, Marzolo et Hauchard, accusés de triche et condamnés par la Commission de discipline, « ne joueront pas le top 12 ».

    Comme son nom ne l’indique pas, le top 12 est la plus haute division du championnat de France d’échecs par équipes de 8. Si les condamnations sont confirmées en appel, le trio pourrait effectivement ne pas jouer cette compétition qui intervient après la date de l’appel, la condamnation de suspension de licence devenant définitive.

    A moingt que... une astuce ou un recours légal soit trouvé par les avocats des 3 condamnés. Prochain épisode présidentiel: « Vous inquiétez pas, s’ils jouent quand même, je ferai un communiqué de presse. »

  • Triche supposée: Moingt n’a aucune Valls hésitation!

    Une fois de plus, Jean-Claude Moingt, le président de la FFE n’a pu se retenir. Tenu à un difficile (pour lui) devoir de silence car 'T-Moingt' le samedi 22 19 mars devant la Commission de discipline fédérale qui a condamné Feller, Hauchard et Marzolo pour 'manquement à l'éthique', Jicé aurait craqué.

    telephone.jpgIl aurait appelé dès le lundi matin le médiatique Manuel Valls, le maire socialiste d’Évry et incidemment son camarade de parti. Pourquoi? Sûrement pour s’assurer que Evry-body soit au courant... En effet, Hauchard est entraîneur salarié à Évry et l’écurie du club d’échecs compte des pointures impliquées dans l’affaire: Feller et Vachier-Lagrave qui va produire en Commission d’appel ses échanges sur MSN avec son ex-entraîneur Hauchard.

    Je vois d’ici le sourire du républicain Manuel Valls face à cet appel courte distance d’un militant méritant. Par ailleurs, il y aurait de la friture et peut-être de la frite entre le président de la Commission fédérale Antoine Canonne et Jicé qui n’a pas pu se brider à Aix. Eh oui, un président T-Moingt, ça fédère et ça parle parfois beaucoup trop.

    Le téléphone reste finalement une merveilleuse invention, omniprésente dans cette affaire de triche présumée dont on connaîtra peut-être un jour tous les tenants et aboutissants:

    - On pouvait suivre les parties en direct de Khanty-Mansiïsk grâce à l’Internet.
    - Marzolo est accusé d’avoir émis 180 textos (dont 30 à Hauchard et 150 au portable en possession de Feller) contenant des coups codés.
    - La vice-présidente fédérale Mme Pomian lisait, sur la plateforme SFR, depuis deux années les textos de son protégé Cyril Marzolo, le présumé 'émetteur' des coups d’ordinateur.
    - Enfin le champion Maxime Vachier-Lagrave aime MSN: il présentera dans ce dossier la centaine de pages imprimées fruit de ses conversations avec Arnaud Hauchard au sujet de cette affaire.
    - La FFE n’a pas appelé la FIDE pour déclasser l’équipe de France des Olympiades, même à titre temporaire, sans parler du classement de Feller, médaille d’or à son échiquier.

    Moralité à la Claude François: Le téléphone pleure
    Moralité procédurale: Comme dans un grand procès d’assises, on n’a pas fait éteindre et mettre en consigne les téléphones portables de tous avant l’entrée en salle.
    Moralité de Jicé: "Cette fois les gars, on va vraiment jouer gagnant et pas 'paumian' comme la dernière fois."

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu