Avertir le modérateur

bounzou

  • Svechnikov, une légende à Malakoff

    forfaitiste,bounzou,houmberger,svechnikov,sochacki,gouliev,shirazi,gidel,maclès,chevaldonnetLes légendes aux échecs se font de plus en plus rares. Evguenyi Svechnikov, inventeur de la variante du même nom, en fait partie. Et le grand maître et auteur de nombreux ouvrages est un grand monsieur accessible.

    Malakoff est l’un des derniers Mohicans avec le championnat de Paris. C’est l’un des rares tournois d’Île-de-France de neuf rondes à la cadence 90 min/40 coups + 30 min avec 30 s par coup (27.04-04/05).

    Sa particularité ? On y accède à une station de métro au-delà du périphérique. Le parking est gratuit et… Svechnikov y a pris un abonnement. Il vient chaque année en famille notamment avec son fils, maître international.


    L’ambiance est sympathique, 93% des inscriptions sont reversées en prix dont de nombreux par catégorie, il y a un jour à double ronde et un apéro chips après la cérémonie de clôture.

    Le jeune maître international Christophe Sochacki (19 ans, 2414), très en forme, a pris le tournoi en main et n’avait lâché qu’une nulle contre Gouliev à l’issue de la 8e ronde. Sochacki avait fait le show. Svechnikov était même passé sous ses fourches caudines à la 5e ronde !

    Sochacki ? Un jeune en pleine ascension ou plein de réussite ? Il a joué à l’énergie en tirant le maximum des positions, en jouant les positions tendues et en faisant le jeu. Arrive sa bête noire, celui contre qui il gamberge : Shirazi. Et c’est la dernière ronde.

    Le MI de Bois-Colombes a le chic pour faire perdre ses repères à ses adversaires quitte à prendre des risques ahurissants, comme s’il jouait au casino ou nuitamment sur le Net, son péché mignon. Le même avait perdu avec les noirs une finale T + F de case blanche + pion h contre Jean-Louis Gidel (Elo 2104) puis une partie insensée contre le vainqueur du tournoi Gouliev.

    Au lieu d’assurer la nulle et le premier prix, le jeune Sochacki veut tout : la victoire, le premier prix et engranger des points Elo supplémentaires. Avec les blancs, il obtient une position gagnante avec sa dame contre les deux tours de Shirazi. Une, deux, puis trois imprécisions plus tard, c’est encore nulle et enfin Sochacki s’écroule.

    Abracadabra, Shirazi, dans une position déséquilibrée, a une fois de plus fait mentir la vérité de la position et a inversé le score attendu. Il remporte la dernière ronde, se place seul en 3e position pendant que Gouliev a blitzé Christopher Debray au premier échiquier et termine seul en tête avec 8/9. Svechnikov termine deuxième des 4-12e à 6,5 sur 9.


    Qui est Svechnikov ? La naissance de sa variante, radio M., l’after de Malakoff, une partie de 172 coups, cliquer ici même.

    Histoire passionnante de la ville de Malakoff et de sa tour sur le site de la ville.

    Grille américaine, statistiques, gain/perte de points Elo et album photos sur le site du club de Malakoff.

    Malakoff : 202 participants dont 17 forfaitistes, 7 MI, 2 GMI, 1 GMIf, 8 Mf.

    Voir aussi l’album photos de Malakoff dans la colonne de gauche.

    Surfer sur Echecs64 twitter (sans ouvrir de compte)

    forfaitiste,bounzou,houmberger,svechnikov,sochacki,gouliev,shirazi,gidel,maclès,chevaldonnet

    Lire la suite

  • Le championnat de Paris: record

    P1010531.JPGLe championnat de Paris (2-10/7/2011) a battu un record de participation pour un mois de juillet: 635 participants répartis dans 4 tournois sur la ligne de départ, quelques dizaines de moins à l’arrivée (dont un arbitre!) pour cause de « je-m’sens-pas-bien, en-fait-je-prends-des bulles ».

    Un Indien dans la ville, le GMI Arun Prasad, remporte le FIDE en solitaire avec 7/9 (+6 =2 -1). Dans ce tournoi de 52 débutants et de 46 finissants, Christophe Sochacki (son frère Wojtek a fait forfait après la 5e ronde) réalise sa première norme de GMI. Il a su pousser ses adversaires à la faute même dans des positions inférieures ou perdantes. Norme de MI sans bavure de Christopher Debray.

    Dans l’open A, le Belge Dal Borgo s’était préparé depuis plus d’un mois et a survolé le tournoi avec 8 sur 9 (220 débutants, 198 finissants) en se montrant très motivé, très physique aussi. Bon début pour ce joueur sympathique qui s’installe cet été à Paname et que l’on reverra sûrement dans les tournois.

    Un Français est preum’s, dans le B (261 débutants, 223 finissants!): Thaymour Bonneville (8/9) tandis que le C revient au départage avec 7,5 au Polonais Petras (100 débutants, 91 finissants).

    Pointe finale: le président fédéral Henri Carvallo assistait à la remise des prix dans le vaste gymnase Coubertin. Un pot sympathique sans alcool s'ensuivit. Babar Kouatly était aussi là; il a pu constater l’ineptie de son « éditorial » de juillet 2011 sur les cadences rapides. Plus de 600 joueurs de tous âges aiment les cadences lentes, même quand il fait chaud, même quand il faut jouer de 19 h à minuit, même quand on bosse dans la journée!

    Tournois, anecdotes et vos commentaires, cliquer ici.
    Grille américaine, perfs, photos, parties du FIDE B et C (pas le A...) sur le site de la ligue IDF

    Album photos spécial Echecs 64, descendre en bas à droite.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu