Avertir le modérateur

bouaziz

  • Championnat d’Afrique et autres nouvelles

    Forte participation tunisienne et égyptienne
    Le championnat d’Afrique individuel a débuté samedi 18 mai à l’Hôtel Phébus à Gammarth, dans la banlieue de Tunis. 28 joueurs sont présents dans la section dite « open » qui contient en pratique zéro femme : 7 Tunisiens sont emmenés par la tête de proue, le GMI Slim Belkhodja (2444 et 7e Elo).

    Les GMI égyptiens Amin (2635), Adly (2594) et El Gindy (2482) sont les favoris pour ce tournoi qualificatif pour la Coupe du monde. Les MI algériens Haddouche et Arab et une demi-douzaine d’autres sont en embuscade.

    Le Maroc, l’Algérie, la Libye et l’Afrique du Sud ont envoyé 3 représentants chacun tandis que l’Égypte en a envoyé 6.

    Le championnat féminin rassemble 16 joueuses : Égypte (4), Tunisie (5), Algérie (3), Afrique du Sud (2), Botswana (2).

    Le championnat se déroule en 9 rondes (90 min/40 cps + 30 min + 30 s/coup).
    Les trois premiers seront qualifiés pour la Coupe du monde qui se déroule du 10 août au 5 septembre à Tromsø (Norvège). Bacrot et Fressinet sont qualifiés.

    Résutats et parties à télécharger sur chess-results.

    Pas de site officiel, mais Maroc-Echecs donne le ronde par ronde à sa manière.


    Informations du tournoi communiquées par le GMI tunisien Slim Bouaziz.

    ***


    Tunisie : le prestige, de Fischer à la domination égyptienne

    Sousse_1985.jpgLa Tunisie renoue doucement avec une manifestation de prestige.

    Eh oui, ce championnat a pu être organisé malgré les difficultés du nouveau bureau fédéral tunisien. En Tunisie, le mécénat de compagnies privées existe (une société d’intermédiation en Bourse – Mac SA –, Sherrington et Tunisair) avec l’appui logistique du ministère de la Jeunesse et des Sports.

    Bobby Fischer a participé à l’interzonal de Sousse (1967, menant le tournoi, il avait fait un forfait fracassant), sans parler de l’inoubliable interzonal de Tunis (1985) remporté par Youssoupov devant Beliavsky et Portisch.

    Des mécènes privés pour une manifestation de prestige avec de belles parties probables (des cadors égyptiens), un exemple à suivre pour la FFE ?


    Rester maison

    Le tournoi connaît d’inévitables soucis liés aux frottements entre fédérations et joueurs (tiens, ça ne vous rappelle rien ?). Ainsi, le champion ivoirien Degondo (2063 Elo) n’a pu se rendre à Tunis (voir article de L’Intelligent d’Abidjan).

    M. Degondo a obtenu son Elo international au championnat d’Afrique en 2009 sur neuf parties. Tiens, il n’a joué aucune partie internationale depuis.

    Le gambit Camulogène non hallucinogène
    A consommer sans modération, Le Bouquinoire, blog littéraire animé par Dany Sénéchaud. Admirateur de Diemer auquel il a consacré un livre sur son fameux gambit, Dany Sénéchaud n’est pas en reste quand il met en ligne quelques passages de La variante F. VIII du gambit Camulogène publié en 1923 par Édouard Pape.

    A acheter chez le bouquiniste d’échecs quai des Augustins à Paris (M° Saint-Michel) ou sur les sites de vente en ligne.

    Décès d’Albert Frank
    Né en 1943, l’amateur et arbitre international belge Albert Frank a mis fin à ses jours le 2 mai 2013. Accablé depuis plus de cinq mois par des souffrances physiques et psychologiques dues à une maladie, il a choisi cette issue.

    Un courriel daté du 5 mai a été envoyé par son fils Bernard pour prévenir tous ses amis proches et lointains. C’est ainsi que nous l’avons appris.

    Albert était le bon vivant par excellence. A Cappelle-la-Grande comme au tournoi de l’île de la Réunion, il n’était jamais en reste pour analyser une partie. Autour d’une bonne bière évidemment, les coups spectaculaires le ravissaient.

    Il adorait les casse-tête et les maths. Participant et vainqueur régulier du quizz culturel annuel du Cercle Royal des Échecs de Bruxelles, Albert traquait sans cesse l’information qui allait le faire gagner. Pour le plaisir, car cet homme sympathique au rire inimitable était un homme de défi. Condoléances à toute sa famille.

    Voir l’hommage qui lui est rendu sur le site du club de Bruxelles (CREB).

  • Bouaziz : « Zut! Merde! Je n’ai pas vu ce coup. Ah mamma mia! J’abandonne »

    Dans les années 1980, la BBC organisait des matches de parties rapides entre grands maîtres. L’idée de cette émission ‘The Master Game’ était éducative : la partie était jouée à fond. Une fois terminée, les champions commentaient en studio au coup par coup leur partie. Le « film » du duel était ensuite remonté avec les commentaires et les plans des joueurs au moment du coup.

    Pendant une trentaine de minutes (la partie durait en réalité une heure et quelque) le spectateur avait l’impression d’être dans la tête des champions et de vivre le raisonnement du grand maître.

    Les émissions étaient géniales ! Le commentateur technique était le maître international anglais William Hartston, sobre, drôle et efficace. Karpov était un invité de marque régulier tout comme Miles, Larsen, Spassky, Gligoric, Short, Browne, Byrne et tant d’autres.

    Dans l’une de ces émissions (filmée à Hambourg), Karpov a joué une finale d’anthologie contre le MI tunisien Slim Bouaziz (devenu GMI depuis). Karpov joue un coup de repli de cavalier d’une profondeur saluée par le GMI hongrois Tibor Karolyi dans Endgame Virtuoso Anatoly Karpov (Cc6-b8 dans une finale T+C).

    Karpov_1982_25_Cc6_b8.JPGA l’époque, Slim avait quelque difficulté dans l’exercice car il répétait souvent (en cabine donc) 'It’s difficult', 'I have to struggle' ou 'I suffer in this position'. Mais que pouvait-il dire d’autre contre le Karpov de la grande époque ?

    Finalement à deux reprises et n’y tenant plus, Slim s’est exprimé comme il pensait VRAIMENT pendant la partie : en français et sans fioritures : « Mon dieu comme j’ai mal joué, c’est terrible ! » (14e minute) avant de terminer par un grandiose « Zut! Merde! Je n’ai pas vu ce coup. Ah! mamma mia! J’abandonne. » (20e minute) après le coup de grâce de Karpov, un échec du cavalier.

    Rejouer la partie sur You Tube ou sur chessgames.com

    Voir et revoir tous les duels diffusés dans ‘The Master Game (en anglais).

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu