Avertir le modérateur

battaglini

  • Daurelle punit le forfaitiste Battaglini, Issy et maintenant

    Le tournoi d’Issy-les-Moulineaux (8-12 mai) est un grand classique. Dédié à la mémoire de l’un de ses organisateurs historiques, Victor Syre, de nombreux maîtres et amateurs viennent en découdre pour avoir un prix au général ou l’un des nombreux prix par catégorie.

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shiraziLes autres joueurs viennent par fidélité et pour profiter de la salle d’analyse en plein air, non loin d’un parc fleuri. L’ambiance est assurée par André Marchand et son équipe depuis des années.

    Comme la semaine précédente à Malakoff, le GMI Gouliev ramasse le premier prix au système Hort (637,50 €) en jouant très vite, ex æquo cette fois avec le MI Nguyen (512,50 €) qui bat Shirazi (à dr. avec les noirs) à la dernière ronde.

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shirazi Ce tournoi rencontre systématiquement un succès populaire et dépasse les deux cents participants. Cette année, 226 inscrits dont 10 'forfaitistes' ont sué pendant cinq jours sur sept rondes. La salle principale n’était pas aérée.

    Le forfaitiste récidiviste, le MI Gabriel Battaglini (fiche FIDE), a ajouté à son long palmarès l’édition 2013 d’Issy-les-Moulineaux.

    La raison ? Il s’est fait atomiser par Daurelle, un solide joueur à 2207, habitué du tournoi avec déjà quelques scalps de MI dans sa besace.

    Que Battaglini fasse forfait en prévenant, qu’il tape sur la pendule et gagne au temps une finale totalement perdue contre Short en Corse (tour + pion e2 contre tour seule), tout cela n’est rien par rapport à l’incroyable histoire du duel matutinal Daurelle-Battaglini de la 2e ronde. Daurelle avait anticipé… jusqu’au mat !

    issy-les-moulineaux,marchand,battaglini,daurelle,gouliev,nguyen,shirazi
    Certes les noirs ont refusé la nulle par répétition, une nulle pourtant forcée avec les noirs. Cette arme est utilisée depuis une paire d’années par Nakamura pour contrer les grosses pointures.

    Mais par péché d’orgueil sans doute, maître Gabriel Battaglini sur son 2437 Elo perché a refusé la nulle contre la patate… euh pardon contre le « 22, Daurelle virgule H
    ». J’écrase ma larme en pensant qu’il en perd 7 points.

    La 'patate à 22' s’est rebellée et Hervé Daurelle a placé l’une de ses plus belles préparations nocturnes. Il avait tout anticipé et son mat final est à publier urgemment dans les manuels. Bravo !

    Résultats détaillés, grille américaine et statistiques des éditions précédentes sur le site.

    Ci-dessus : photographie maison de la feuille de partie de Battaglini. Ne pourra être mise en vente sur e-bay car propriété des organisateurs.

    Rejouer la partie avec les variantes, cliquer ligne suivante.

    Lire plus de 460 gazouillis sur le compte twitter d’Echecs64.

    On trouve TOUT dans les archives du blog !

    Lire la suite

  • On n'a jamais gagné une partie en abandonnant

    Vu dans le 132e tournoi de l’APSAP (remporté par le convaincant maître international Gabriel Battaglini avec 9 sur 9!): dans une position totalement supérieure stratégiquement le ‘conducteur des blancs’ revient à la table et a un choc: un cavalier noir a surgi hors de la nuit. Il ne s’appelle pas Zorro, mais la position devient alors complètement perdante.

    Écœuré, sans chercher à comprendre, les blancs abandonnent et signent la feuille de partie: 0-1. En principe, les noirs ont gagné... Petit problème: les noirs ont involontairement joué un coup impossible. Le cavalier s’était mis en mode pur-sang en sautant par-dessus une barrière de pions.

    Les ‘kibbitz’, ces aimables spectateurs et conseilleurs de parties, font remarquer au perdant l’anomalie. Trop tard, le conducteur des noirs est parti; pour lui, tout est normal, il n’a rien remarqué. Mais tout est bien qui finit bien: avec l’accord du joueur 'noir' (informé le lendemain) et celui bienveillant de l’arbitre, la nulle a été conclue.

    Dernier buzz: alors qu’on m’appelait à 5 min du début de la ronde de ce même tournoi à propos de l’affaire de la triche, j’oublie de débrancher le téléphone cellulaire. Dans l’ouverture,
    un léger bruit de vague au fond de ma poche me signale un texto entrant (pas encore espionné). Après 17 secondes d’immobilité totale, tétanisé, je finis par déplier ma centaine de centimètres en position verticale direction tribord pour la sortie.

    Objectif: éteindre les vibrations possibles de cet engin comptant plus de 64 millions d’abonnés en France. Moralité: Je ne suis pas près de changer de modèle car après la partie, mon adversaire m’a avoué qu’il n’avait rien entendu. Pour vivre heureux, vivons siliencieux.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu