Avertir le modérateur

bareïev

  • Carlsen champion du monde du YABB

     Or donc le Norvégien Carlsen a conservé son titre de champion du monde en battant Anand 3 victoires à 1 à Sotchi (Russie) à l’issue de la 11e partie le 23 novembre sur un match prévu en 12 parties seulement.

    logo.JPG
    Le match s’est joué sur les nerfs et Anand, d’ordinaire si impénétrable, s’est heurté à un mur ; non seulement Carlsen est un champion du monde qui commet un minimum d’erreurs – en plus de jouer le coup optimal le plus souvent –, mais c’est un monstre au niveau psychologique.

    La preuve ? Sa maîtrise du YABB, l’acronyme anglophone  pour Yet Another Boring Berlin : encore une défense berlinoise ennuyeuse. Carlsen a reconnu en conférence de presse que cette ouverture lui convenait « avec les deux couleurs ».

    Dans Der Spiegel (mais aussi dans L’Informateur), Kasparov ne dit pas autre chose en ne parlant qu’en lui, avec lui et pour lui : « Sur une note plus personnelle, il est assez ironique de constater que quatorze ans après que j’ai été critiqué de ne pas vaincre la Défense Berlinoise de Kramnik quand j’ai perdu mon titre à Londres, elle est devenue un standard absolu au plus haut niveau. Les amateurs la trouvent peut-être ennuyeuse. Elle ne débouche sûrement pas sur des finales, mais sur un milieu de jeu complexe sans les dames qui peut s’avérer très aigu comme nous l’avons vu dans la dernière et 11e partie. »

    Bien vu 13e champion ! A l’époque, les secondants de Kramnik (Illescas, Bareïev… et le Français Lautier) avaient eu l’idée géniale d’utiliser le « Mur de Berlin » comme arme secrète. Et grâce à elle, le loup Garri fut battu en match, ce que personne n’a réitéré !

    Il reste que Carlsen-Anand, pour ce que l’on peut en comprendre, était perché sur les hauteurs de la préparation (on en a vu 1%), du pragmatisme et de la lutte mano a mano sur le pré carré des 64 cases.

    yabb.jpgAnand est devenu, après quelques essais infructueux contre Kasparov et Karpov, champion du monde en 2000. Carlsen avait dix ans. Qui détrônera Carlsen ? A-t-il déjà dix ans voire moins ?

    En attendant, Carlsen dispensera à la face du monde son attitude 'YABB', même à la table, afin que personne ne le détrône.


    Kasparov a aidé Carlsen
    Aide gratuite, support inconditionnel pour Carlsen ou fight contre Anand ? Kasparov ne supporte toujours pas la contradiction, comme d’hab.

    La clé du match ? Les nerfs... et aussi une "grande aide" de Kasparov et des nerfs "plus fragiles à 45 ans qu
    avant pour Anand" selon Carlsen dans un entretien avec Leontxo Garcia dans El País.

    Les 11 parties du championnat du monde à télécharger

  • Le s’feu de Sviechnikov

    Comment gagner contre la Défense Française ? Vaste programme pour la défense la plus jouée en Allemagne et en France parmi les amateurs (1.e4 e6 2.d4 d5 et cela ne fait que commencer). Tout s’est passé par e-mail et en moins d’un an, le livre d’Evguéni Svechnikov a été traduit et édité aux éditions Payot et est maintenant dans les bacs  OK, comme me l’a fait remarquer « cybermémère », le pseudonyme non masqué du chroniqueur de Libé Jean-Pierre Mercier, j’aurais dû intercaler le « i » pour être fidèle à la graphie russe. Et sûrement mettre un « i grec » aussi à la fin de son prénom.

    Sviechnikov ou Svechnikov est un gars un peu têtu qui a popularisé dans le monde entier une variante à laquelle personne ne croyait il y a trente ans sur la Défense Sicilienne. Et dans les années 2000, le top 10 mondial nage dedans et un grand maître français par correspondance, Christophe Léotard, cartonne dans les championnats du monde depuis des années avec cet outil hybride, une espèce d’anguille de Défense Sicilienne que l’on ne parvient jamais à attraper. Svechnikov est un bosseur fou, très modeste. Pendant les parties, il a un port de tête remarquable ; il se tient super droit sur l’échiquier comme s’il voulait respecter LE jeu. Et quand il attaque l’adversaire, on a l’impression qu’il va le mordre, ses mains battent l'air de droite et de gauche. Hormis le tournoi monstre de Cappelle-la-Grande, je l’ai vu en 2001 au Club central de Moscou, David Bronstein me l’avait rapidement présenté.

    Alors voilà, j’y viens : vous êtes amateur, vous idéalisez les champions à travers revues ou bouquins pendant des années. Et puis soudain, patatras ! le direct tue la légende : Karpov a une petite voix fluette, Kasparov mange salement ses corn flakes, il émane de Kortchnoï une puissance dérangeante quand on joue contre lui, Bareïev n’a rien du gentil garçon coiffeur mais a un regard tueur etc. Et Svechnikov dans tout ça? Big surprise, son s’feu sur la langue le rend encore plus génial ! Et surtout en russe, c’est un peu plus compliqué qu’en français... Donc ayez bien cela en tête en épluchant les 300 pages du bouquin : Svechnikov est plus que vivant et sa ferveur est communicative ! A vous les petites Françaises.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu