Avertir le modérateur

arbre de noël

  • Un Indien dans le carnet

    Carnet de problèmes d’échecs, janvier 1982
    C’est ce qui est inscrit page 2 du calendrier offert par le Crédit agricole de La Brie. Une quarantaine de positions et de problèmes remarquables ont été collectées plus 26 mats en deux coups.

    On trouve de tout pour s’amuser dans la déviance des règles du jeu d’échecs des mats, problèmes ou études.
    L’écriture est celle d’un étudiant. La solution est inscrite au stylo rouge. Les numéros des coups entourés aussi. 2 ou 3 positions dont une jouée en rapide à Drancy, en 1983. Du Petroff, du Sam Loyd, le fameux Arbre de Noël, la grandiose étude de 1935 de Kasparian.

    Mais en tout petit, alors que je cherchai à la reconstituer de tête depuis plusieurs mois (vainement) pour faire phosphorer des jeunes, tilt!
    Le problème représentatif du « thème indien » s’est présenté au détour d’une page. Enfin retrouvé pour ze blog !



    2_coups_indien.JPG
    Les blancs jouent et font mat en 3 coups.


    La solution est unique.
    SVP, ne pas mettre en marche un « moteur » d’analyse pour le résoudre.

    Réfléchissez vous-même.
    La solution est logique et magnifique.

    Vous séchez ? Cliquez ligne suivante.

     

     

    Lire la suite

  • L’arbre de Noël

    Voici ma « madeleine de Noël ». Des coups incroyables et une forme, celle d’un arbre de Noël avec un petit cadeau au pied du sapin, le pion noir a3.

    Publiée pour la première fois sur ce blog en 2006, elle fit la joie de beaucoup de solutionnistes amateurs ou très aguerris comme le jeune (et futur grand maître) Manuel Apicella avec qui j’avais partagé cette blague… en 1980.

    Arbre_de_Noël2011.JPG

    LES NOIRS JOUENT ET AIDENT LES BLANCS A MATER LE ROI NOIR.

     C’est un « MAT AIDÉ ». A noter que la position est abracadabrantesque mais légale : les noirs ont promu leurs 6 pions restants contre 5 fous de case blanche et un cavalier.
    Pourquoi cet arbre de Noël est-il un « marronnier » ?
    Parce que chaque année, cher internaute, il réapparaît sous tes yeux hagards ! Plus sérieusement, un marronnier est, en jargon journalistique, un sujet qui revient et qui fait vendre.
    Comme le salaire des cadres, les suppléments des revues syndicales pour payer moins d’impôts ainsi que tous ceux que l’on peut imaginer en fonction des saisons en position horizontale ou verticale comme le meilleur oreiller ou la meilleure crème solaire.

    Comment, tu n’as pas trouvé la solution ? Arrête les chocolats que tu vois à la télévision ou sinon craque et regarde la magie page suivante. Sans oublier de reprendre des chocolats.

    P.-S. : Voir aussi la madeleine préférée du MI Daniel Roos.

    Lire la suite

  • L'arbre de Noël est... un marronnier

     Voici l’une de mes positions préférées, ma « madeleine de Noël ». Des coups incroyables et une forme, celle d’un arbre de Noël.

    Publiée pour la première fois sur ce blog en 2007, elle fit la joie de beaucoup de solutionnistes amateurs ou très aguerris comme le jeune (et futur grand maître) Manuel Apicella avec qui j’avais partagé cette blague… en 1980.

    Arbre_de_Noël2011.JPG

    LES NOIRS JOUENT ET AIDENT LES BLANCS A MATER LE ROI NOIR.

     C’est un « mat aidé ». A noter que la position est abracada-brantesque mais légale : les noirs ont promu leurs 6 pions restants avec 4 contre 5 fous et 2 et 1 cavaliers.

     Pourquoi  cet arbre de Noël est-il un « marronnier » ?
    Parce que chaque année, cher internaute, il réapparaît sous tes yeux hagards ! Plus sérieusement, un marronnier est, en jargon journalistique, un sujet qui revient et qui fait vendre.
    Comme le salaire des cadres, les suppléments des revues syndicales pour payer moins d’impôts ainsi que tous ceux que l’on peut imaginer en fonction des saisons en position horizontale ou verticale.


    Comment, tu n’as pas trouvé la solution ? Arrête les chocolats ou sinon craque et regarde la magie page suivante. Sans oublier de reprendre des chocolats.

    Lire la suite

  • PROBLÈME SUPER, RÉPONSE À TOUS, RÉPONSE À TOUT ?

    Cher Arnaud (Hauchard), cher Christian (Bauer), chers tous,

    Merci de vos réactions À TOUS; depuis le début, ce blog ne représente rien d’autre que ce qui passe par la tête d’un journaliste d’échecs à la retraite comme moi. Les quatre objectifs de ce blog :
    1 : faire rire en luttant contre la pensée unique échiquéenne.
    2 : pas de course au l’Audiclic.
    3 (optionnel) : dégainer une information avant les autres quand elle tombe du camion. Éventuellement lancer un débat.
    4 : que les gens s’expriment librement (restriction : insultes-spams).

    Réponse à Arnaud (Hauchard). Le blog est NRVant ? J’agace ? Soit. Le fait n’est pas nouveau. En 1985 déjà, Franck Lohéac, un camarade de mon club (Clichy) sortait cette blague à mon propos. Elle faisait beaucoup rire quelques sociétaires du club comme Jean-Claude Moingt, Laurent Vérat et moi-même (un peu moins tout de même) : « En donne quand on le lit. En six lettres. »

    Même sur Karpov, Kasparov, le trophée Immopar, tous les vérités n’étaient pas bonnes à dire. Je n’étais pas et ne serai jamais un journaliste-fan qui parlera de « notre sport ».

    Compte-rendu du PCC ; bien relire le texte. Si le direct du tournoi était lamentable, que le bulletin en ligne au format PDF ne comprenait aucune partie, pourquoi ne pas le dire ? Les sites d’info ont donné le lien sans commentaire et sans le préciser… Pourquoi s’écraser ? Cela ne remet en rien en cause le reste, réussi, comme écrit par ailleurs. Ah ! au fait, il n’y a rien de personnel contre Jordi et Jaime, Igor et tous les autres (que je salue), même quand les noms sont cités : je ne crois qu’aux faits et aux résultats.

    Par ailleurs, l’immuno-déficience à l’humour, bon ou mauvais, est une pandémie dans le milieu des échecs où l’on se prend beaucoup au sérieux. Même en 2007, on ne trouvera pas de vaccin. Dommage.

    Désertion des clubs : cela a débuté avant que la vague Internet n’emporte tout dans tous les domaines. Les échecs sont touchés et ce n’est ni avec des commentaires positifs, négatifs, encouragements que la tendance changera, à mon avis. C’est vrai que beaucoup de clubs, et notamment en régions, font beaucoup d’efforts. Mais comparativement à l’accueil dans les clubs de bridge, beaucoup de clubs d’échecs sont pitoyables voire sales. Ce qui fait fuir, à juste titre, les parents.

    Réponse à Christian Bauer : merci, tu démontres à tous que j’écris (presque) n’importe quoi. Ce n’était pas Mister, mais ‘Docteur’. Bravo pour Pampelune et dommage pour ta partie contre Moroz, cruciale dans le tournoi.

    Enfin, cadeau de fin d’année (réponse début 2007) : un mat aidé. Les noirs jouent et aident les blancs à mater en six coups. Bon courage et bon nouvel an. Au fait, vous aviez remarqué que ce problème a une tête d'arbre de Noël?

     

    medium_noel.JPG
     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu