Avertir le modérateur

apsap

  • Coup humain et coup de silicone

    Quelle est la différence entre le cerveau humain et la façon dont calculent les machines? J’ai malheureusement la réponse: je ne suis champion du monde que des gaffes. Désolé, mais dans l’une de mes récentes parties, j’ai joué le coup humain. La question était de comprendre pourquoi. Réponse: Comme les Normands dans Astérix, la machine ignore la peur. Elle calcule froidement, voit loin et ignore tout de l’esthétisme.

    Question 1: quel est le coup humain noir? Et comment continuer?

    Question 2: quel est le coup du 007 de silicone? Bref, quelle est la suite brutale la plus efficace?

    Astuce express: redimensionnez la fenêtre des pièces et des coups pour ne pas voir la solution tout de suite et cherchez la solution ‘côté blanc’ car l’appliquette de ChessBase ne peut encore se retourner côté noir.

     

     

  • On n'a jamais gagné une partie en abandonnant

    Vu dans le 132e tournoi de l’APSAP (remporté par le convaincant maître international Gabriel Battaglini avec 9 sur 9!): dans une position totalement supérieure stratégiquement le ‘conducteur des blancs’ revient à la table et a un choc: un cavalier noir a surgi hors de la nuit. Il ne s’appelle pas Zorro, mais la position devient alors complètement perdante.

    Écœuré, sans chercher à comprendre, les blancs abandonnent et signent la feuille de partie: 0-1. En principe, les noirs ont gagné... Petit problème: les noirs ont involontairement joué un coup impossible. Le cavalier s’était mis en mode pur-sang en sautant par-dessus une barrière de pions.

    Les ‘kibbitz’, ces aimables spectateurs et conseilleurs de parties, font remarquer au perdant l’anomalie. Trop tard, le conducteur des noirs est parti; pour lui, tout est normal, il n’a rien remarqué. Mais tout est bien qui finit bien: avec l’accord du joueur 'noir' (informé le lendemain) et celui bienveillant de l’arbitre, la nulle a été conclue.

    Dernier buzz: alors qu’on m’appelait à 5 min du début de la ronde de ce même tournoi à propos de l’affaire de la triche, j’oublie de débrancher le téléphone cellulaire. Dans l’ouverture,
    un léger bruit de vague au fond de ma poche me signale un texto entrant (pas encore espionné). Après 17 secondes d’immobilité totale, tétanisé, je finis par déplier ma centaine de centimètres en position verticale direction tribord pour la sortie.

    Objectif: éteindre les vibrations possibles de cet engin comptant plus de 64 millions d’abonnés en France. Moralité: Je ne suis pas près de changer de modèle car après la partie, mon adversaire m’a avoué qu’il n’avait rien entendu. Pour vivre heureux, vivons siliencieux.

  • Solenn Afraoui au pays des merveilles

    Afraoui_S.jpgElle s’appelle Solenn Afraoui. À 15 ans et demi au moment de cette partie l’été dernier, elle aurait pu faire fructifier un avantage positionnel. Mais elle a crânement sacrifié sur f7 pour mettre le roi dans les courants d’air. Elle rate un mat mais la position obtenue est d’une incroyable complexité.

    Entre les mains d’un maître, cela aurait même pu faire un Prix de beauté. Vous pariez? Faites un break: privez-vous d’un épisode de Gossip Girl, Plus Belle la vie ou n’envoyez pas 40 textos aujourd’hui. Toutes variantes comprises, il y a une TRENTAINE (!) de tableaux de mat.


    Afraoui_diag_res.JPGDans cette position, les pièces blanches sont bien positionnées pour mettre le roi noir dans un réseau de mat. De leur côté, les noirs jouent avec 3 pièces de moins: la tour a8 et leur paire de fous. Mais par quoi commencer avec les blancs et quels sont les tableaux de mat possibles?
    Vous êtes un adepte de la verticalité?

    1.Df2+ est le premier motif de mat que l’on voit après 1...Rc3 2.Cb1+! (étonnant repli!) et 3.Dd2 mat. Mais 1.Df2+ Rd3! 2.Ff1+ Rc2!, le fou c5 ne fait plus la sieste et les blancs n’ont rien.

    Vous êtes un adepte de la diagonale du flou par 1.Dg7+ ou vous avez fait un stage à RTL et ce n’est pas 'stop', mais 'encore' avec le sacrifice 1.Cf3+.

    Bon voyage en compagnie de Solenn au pays de ces merveilleuses variantes de mat. Bonne chance, cherchez un peu et ne craquez pas trop vite avant de cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Un amateur et une reine de la nuit

    Après quasiment trente années à avoir joué un peu partout, je connais des têtes de joueurs. Et en ce moment, j'en croise assez souvent. Bon c'est vrai, j'ai pas de bol, je n'arrive pas à trouver 20 min dans le métro ni dans les bacs à l'extérieur (sauf une fois à Volontaires); donc j'ai le nez en l'air pendant au moins vingt minutes. Tiens au fait, y'a une liste des dépositaires quelque part ou c'est un secret commercial?

    Bref, un habitué des tournois de l'APSAP m'interpelle. Il me parle des chroniques de Libé qu'il lit toujours et s'interroge sur les bouquins d'échecs en français. Pourquoi si peu ? Pourquoi les maîtres français n'écrivent pas? Quand je lui apprends qu'un livre d'échecs est tiré à 3 000 exemplaires et qu'un best seller est épuisé en quatre ans, il manque de s'évanouir.

    Et le gars reste assommé quand que je lui dis que c'est itou pour un premier roman dont le jeune auteur passe à la télé.

     

    Parenthèse: Les échecs à la télé par milliers ? Patrons des chaînes, n’oubliez pas nos petits souliers ! Oui, c'est un grand soir auquel a l'air de croire mordicus la nouvelle équipe fédérale. On aura l'occasion d'en reparler car c'est un sujet que je connais assez bien sur les chaînes allemandes et russes.

    Suis retombé hier soir sur Chroniques (n° 30), la publication de la Bibliothèque nationale de France. Et qui vois-je dans cet opuscule ? Mme Ojjeh, présidente fondatrice, sponsor du club NAO de Paris et qui a le bras plus que très long. Au moins cette femme richissime s'amuse que ce soit avec son écurie des plus forts joueurs du monde dans son club avenue Foch (ce qui lui vaut chaque année le titre de champion de France par équipes bien mérité) ou bien en préemptant pour l'Etat français Voyage au bout de la nuit. Plus récemment, on la voit aussi dans les pages « pipole » des magazines relatant les soirées parisiennes. C’est bizarre, on cite toujours son nom, sa photo est de plus en plus fréquente, mais on ne dit pas sa fonction. Les journalistes sont parfois ingrats.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu