Avertir le modérateur

Valls

  • Les bonnes résolutions 2012

    Bonne année, bonne santé... et bonnes parties à tous.

    Une fois ces vœux chaleureux formulés, passons aux inévitables prévisions et résolutions... réelles ou virtuelles. N'hésitez pas à formuler les vôtres et à commenter ici même.

    FFE : le nouveau JPS
    Le prochain tutoriel fédéral sur l’Internet avec sons, images, règlements, noms des dirigeants, trucs et astuces afin d’éviter les réunions interminables : le JPS. Contacter la vice-présidente Johanna Pomian-Saatdjian pour de plus amples informations.

    Le nouveau JCM
    Le label de tous les prochains accords de la fédération dans l’affaire de la tricherie : le JCM. Fait sur le mode "J’anarque Cyril Marzolo".

    Les promesses 2012
    Promis, Sébastien Feller ne jouera plus aucun tournoi en short.

    Promis, Cyril Marzolo jouera, comme en 2011, dans un club en Belgique, une fois. Comme il est français, ce sera plusieurs fois.

    Promis, Arnaud Hauchard servira des téquilas frappées aux prochains tournois fermés amateurs à Évry. Préalablement, il a été remplaçant pour les cafés. Surprise : il invitera Jicé et son chef, Manuel V., le maire de la ville.

    Promis, Maxime Vachier-Lagrave va prendre des cours pour s’exprimer avec une bonne élocution devant les caméras. ET avé le sourire. Premier prof fédéral gratuit envisagé : Fressinet.

    Promis, la FFE mettra encore plus d’amendes aux clubs n’envoyant pas leurs résultats en temps et en heure. Il faut bien financer les pigistes fédéraux.

    Promis, la FFE va imposer, en plus d’une féminine dans les équipes, un moins de 20 ans et un plus de 55 ans. Est-ce vraiment une blague ?

    Promis, la FFE continuera d’imposer un certificat médical pour les tournois sans jamais le demander.

    Promis, la FFE continuera d’imprimer des licences sans qu’aucun arbitre ne les demande aux joueurs : tout est informatisé dans le logiciel "Papi". En attendant la base "Mami"

    Promis, Babar va apprendre à écrire un éditorial dans son Europe Échecs au lieu de nous débiter le sommaire en tranches pas toujours très fines.

    Promis le GMI Bob Fontaine, le commentateur du site d’EE va apprendre en 2012 à imiter l’accent anglais. Frustré après tant d’années, s’il n’y parvient pas, la sanction tombera. Recopier mille fois : « coude iou ripite » et « beuttonz blogue iz ritch ».

    Promis, la FFE va essayer de gagner quelques procès.

    Promis, pour la septième année de suite, la FFE ne changera pas l’apparence de son site.

    Promis, la FFE ne déménagera pas dans le château de Villandry, celui du président Henri Carvallo. L’inverse non plus d’ailleurs. Rappel trajet centre de Paris-Magny tiret les tiret Hameaux : 40 min en voiture (sans bouchons) et 1 h 30 en transport en commun dont 20 min de marche pour attraper un bus.
    Trajet Paris-Villandry : 2 h 40 en voiture avec visite du château et ses jardins en sus.

    Promis, après l’interdiction de la proposition de nulle, la FFE et ses sponsors envisageraient de bannir l’organisation d’un grand tournoi fermé avec les meilleurs mondiaux comme le font presque tous nos pays voisins.

    Promis, Le Monde 2 rajeunira Babar Kouatly dans un rectificatif en 2012. Dans un article du 16 décembre 2011 sur la corrélation supposée entre joueur d’échecs et trader, Babar Kouatly a… 63 ans. Certes notre éléphant du jeu d’échecs né à Damas a la chevelure toute blanche, mais lui retrancher dix années est politiquement correct. Et surtout, c’est vrai.
    En 2012, LM2 pourra entamer une série d’articles en remplaçant  « trader » par n’importe quelle occupation – enseignant, joueur de poker, commerçant, commercial, rentier, chômeur.

    Promis, ce blog sera plus gentil pour 2012. Au moins le premier jour.

    moingt,babar,kouatly,geritzen,demuydt,feller,marzolo,hauchard,vachier-lagrave,fressinet,valls,fontaine,epo,pje,france-echecs2012, New in Chess en français ?
    Prévisions XXIe siècle : Oui, New in Chess, la revue néerlandaise en anglais publiera un jour sa version française. Mais Europe Échecs, le mensuel français sera-t-il encore en kiosque le résumé papier des nouvelles de l’Internet ?

    Et d’ailleurs sera-t-il encore vivant ? En attendant, le bébé reste en famille : Babar Kouatly possède depuis cet été 29 des 30 parts du capital social astronomique de 300 euros et son fils Sami Kouatly
    1 part.
    L’historique de la revue est toujours faux sur le site. Une société précédente éditait à Besançon dans les mêmes locaux avec presque les mêmes personnes la revue. Mais pas de bol, elle a été liquidée judiciairement. Trop dopée sûrement : elle s’appelait EPO (Échecs Promotion Organisation) et sa gérante était… Anne Kouatly née Geritzen

    Le sifflet et la montre
    Promis, Chemise Demuydt, l’animateur du « babillard » france-echecs.com expulsera par charters virtuels entiers les personnes de bon sens s’exprimant dans son bar. Pas rancuniers, certains internautes envisagent de lui offrir un sifflet et une montre. Le sifflet pour signifier son plaisir chaque fois qu’il met quelqu’un hors circuit et la montre pour contrôler son temps de travail : il est à fond à mi-temps 12 h par jour en 2011. Qui dit mieux ?

    Vous avez aimé, hein, vous en redemandez encore ? Allez vite consulter les archives de ce blog, c’est gratuit. Trouvez vos mots-clés préférés et bonnes rigolades.

  • Un long week-end de crise... dans les archives

    Internaute impatient, tu ne penses qu’à ton classement Elo, tu veux débrancher des informations sur la crise du vrai monde comme du jeu en direct sans succès pour l’instant? La recette: aucun détour chez le pharmacien, pas de substance illicite, ni de passage dans un lieu bénéficiant de la licence IV.

    Panneau de configuration/Souris/Permute le bouton de la souris que tu utilises habituellement. Cela fait travailler les méninges! Abstinence du
    site Europe Échecs. Abstinence du site fédéral.

    Posologie: surfe sur Echecs64, site né le 22 mars 2006, à l’aide des mots-clés, des catégories, mois par mois ou toi par toi comme dirait Péniblet.

     Il n’y aura pas de bouchon sur cette route virtuelle: seulement de franches parties de rigolade et de l’agacement parfois. Bonne route et en voiture pour la route des archives!

     fischer

     

    Quelques incontournables depuis mars 2006

    • Beaucoup d’infos sur Fischer : son entretien touchant dans le talk show du célèbre Dick Cavett sur ABC, quelques mois avant son match contre Spassky, en 1972.
    • Le décès de Michel Roethel en novembre 2010 et un long texte à télécharger lui rendant hommage, signé Roland Lecomte.
  • Kasparov ambassadeur des échecs à l’école

    Garri Kasparov jouera samedi 17 septembre à Clichy-la-Garenne un match exhibition de parties rapides contre le GMI d’Évry (selon la FFE mais de Clichy selon les organisateurs!) Maxime Vachier-Lagrave et champion de France en titre, et le GMI de Clichy Laurent Fressinet. L’annonce a été faite sur le site de la Fédération sans que la cadence ni le nombre de parties ne soient précisés. En parties rapides, même avec un Kasparov rouillé et en retraite, ce devrait être une boucherie.
    Internaute enthousiaste, inutile de te précipiter pour voir le match dans la municipalité banlieusarde dont le membre du bureau fédéral Jean-Claude Moingt est adjoint... à l’Éducation et à la Communication: les places — toutes gratuites — ont été distribuées par la FFE après réservation par courriel sur le mode ‘premier arrivé, premier servi’. Heureusement, les parties seront retransmises sur l’Internet sans différé , de 19h à 21h.

    Après des visites dans de nombreux pays dont le Brésil, Kasparov continue son tour du monde pour vanter les vertus cognitives de l’enseignement des échecs à l’école au travers de sa Fondation dont le site est minimaliste au niveau du contenu.
    Selon le directeur général de la FFE Laurent Vérat, Kasparov « m’a fait la demande de venir quelques jours en France avant son intervention sur « Chess in Schools », au Parlement Européen le 20 septembre. Il défendra auparavant la cause des échecs à l’école devant plusieurs ministres et personnalités français, ainsi que devant la presse nationale ».

    Le sujet a déjà été abordé par Michel Noir dans une thèse, mais Kasparov a un projet mondial. La FFE « lui a préparé son planning », et son plan media. Bon.

    Kasparov rase gratis
    Kasparov, toujours selon la fédération, serait venu gratuitement, notre fédé lui payant quatre nuits d’hôtel. Dans la phraséologie inimitable de Laurent, cela donne: « Kasparov souhaitait également prendre une licence à Clichy, ville dont il est déjà citoyen d’honneur, et qui abrite un club d’échecs qu’il semble apprécier. »

    Clichy, Clichy, Clichy
    Si Kasparov est venu gratuitement, pourquoi Clichy plus qu’un autre club? Ah! c’est vrai, il « semble apprécier » ce club. Alors, la FFE s’y met aussi. Retransmission en direct? On fait monter à Paris le préposé spécialiste. Il en est ravi paraît-il.
    Commentaires avec casque? La voix des maîtres avec Jicé lui-même et un maître de Clichy par ailleurs président de la commission technique.
    Gestion des spectateurs? Faite par une salariée fédérale chargée de la comm’.

    Comme aux échecs, il faut avoir une vision spatiale et le sens du timing. Kasparov était déjà passé pendant le championnat d’Europe à Aix-les-Bains alors qu’il était en visite en Suisse à l’invitation du président fédéral (à l’époque) Jicé Moingt. Jicé fut membre actif du ticket Karpov (et Kasparov en soutien) contre Ilioumjinov lors des élections à la FIDE.
    Récemment, Jicé vient de rejoindre le candidat aux primaires socialistes et maire... d’Évry, Manuel Valls.

    Et les échecs à l’école dans tout ça?
    En France, ils vont assez bien et assez mal, merci. Assez bien: nombre d’enfants sont touchés par l’enseignement des règles ou des cours d’initiation en primaire. C’est une option payante, mais souvent sans suivi, du moins à Paris. Un enfant accro doit laisser, l’année scolaire suivante, sa place à ceux ou celles qui ont choisi cette option. Dans les classes, les cours s’apparentent souvent à une garderie.

    Les vertus pédagogiques sur le papier font face à la dure réalité du terrain: la plupart du temps, aucune synthèse ou rapport de suivi n’est publié alors que bien souvent, ces cours sont financés en partie par de l’argent public.
    Le déchet est énorme et ce qui reste dans nos chères têtes blondes n’est pas mesuré.

    Quant au lien entre ces cours et les clubs locaux, les ligues ou comités départementaux ne publient pas d’information à ce sujet. Pour tout dire, il n’est pas évident voire absent. Pourtant, les échecs à l’école sont un argument politique de poids et permettent d’engranger des subventions.

    De ce point de vue, la venue de Kasparov et son aura feront peut-être briller toutes les initiatives prises dans l’Hexagone. Le plus paradoxal, c’est que notre nation de Gaulois produit des pépinières de talents depuis les années 1980 sans que le jeu soit populaire malgré cinq matches Karpov-Kasparov à la Une (dont une moitié à Lyon) et sans que la masse des joueurs de compétition ne soit correctement formée dans les finales et le milieu de jeu comme en Russie.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu