Avertir le modérateur

Prié

  • National : Sebag et 11 masculines

    2013_nancy_affiche.jpgLe championnat de France féminin a débuté dimanche 11 août à Nancy. 11 rondes avant la fin, et pour briser la politique de discrimination positive, la FFE a décidé de sacrer d’ores et déjà Marie Sebag comme championne de France en l’absence des mousquetaires Bacrot, Fressinet, Istratescu et Vachier-Lagrave, partis admirer les « nuits blanches » à la Coupe du monde de Tromsø (Norvège).

    Ainsi, 11 masculines ont été invitées dans le National. Toutes à plus de 2500 Elo, elles feront de la figuration active. Cette initiative est à saluer tant la désaffection des masculines est grande. La politique d’encouragement des féminines a tellement porté ses fruits depuis 25 ans que la FFE envisage d’imposer non pas un échiquier masculine dans les équipes, mais deux pour la rentrée.

    Nancy : site officiel du 88e championnat de France

    Commentaires en direct avec 150 moi-je/min du GMI Prié sur ce lien.

  • Équipe de France: interviews imaginaires

    Le championnat d’Europe par équipes de 4 s’est déroulé à Porto Carras, en Grèce, du 3 au 11 novembre 2011. Classée 6e par le classement v’Elo en moyenne sur les 5 joueurs (4 + 1 remplaçant), l’équipe de France termine 19e au classement final en mode trottinette. L’Allemagne, à la surprise générale, remporte ce championnat. Wunderbar!

    Quelles sont les raisons de cet échec au-delà des deux dernières rondes cruciales dans un tournoi court (9 rondes) de ce type?

    •  Pourquoi l’équipe de France n’a pas marché?
    • Pourquoi Bauer a cartonné au 4e échiquier?
    • Pourquoi Bacrot, premier échiquier a presque tout le temps tenu?
    • Pourquoi Vachier-Lagrave a eu un score très grave?
    • Istratescu a-t-il été sous-employé?
    • Comment Trégoubov, le pitaine rentré piteux, sera-t-il puni?

    Réponses impertinentes (presque) imaginaires page suivante avec la présence fantôme des ex-entraîneurs perso de certains d’entre eux: Prié, Dorfman et Hauchard.

    Et pour les gens sérieux, un chouette tableau de statistiques résumant le jeu de massacre.
    Stats établies à partir du tableau officiel des appariements et des résultats sur l’excellent chess-results.com.

    Lire la suite

  • Décès de Michel Roethel

    mr_saintmande.JPG

    Michel est décédé mercredi 10 novembre 2010 à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris. Il avait 84 ans. Parti pour un contrôle de routine, il n’est pas revenu. Pour les joueurs d’échecs, Michel était un ancien du championnat de France qui s’était remis à la compétition dans les années 1990. Il restait intarissable sur la vie des échecs des années 1950 et 1960, notamment avec les matches entre les clubs parisiens de Caïssa et de Rive Gauche.

    Pour les collectionneurs des livres de Jules Verne, Michel Roethel était LE libraire spécialisé et expert assermenté près la Cour d’Appel de Paris. Et pour moi, il est l’un de mes meilleurs amis. Sa boutique rue Lagrange, toute proche de Notre-Dame, où l’on ne rentre que sur rendez-vous, attirait les curieux, les collectionneurs ou les amoureux du livre ancien, comme ce fut le cas, une fois, avec une visite impromptue du président Mitterrand en exercice, venu en voisin.

    C’est avec une tristesse infinie que j’ai appris la nouvelle de sa femme Maxime Verron-Roethel, mercredi matin. Une cérémonie a eu lieu jeudi 18 novembre 2010 à 14 h 45 au Crématorium du Père-Lachaise.

    L’homme, le professionnel, le joueur.

    Hommage de Roland Lecomte, (texte à télécharger)
    cliquer ligne suivante (photo: © Club de Saint-Mandé)

    Condoléances à envoyer à:
    Librairie Jules Verne/Maxime Verron-Roethel
    7, rue Lagrange
    75005 PARIS
    Tél: 01 43 25 59 70

    Lire la suite

  • National du championnat de France: impressions

    Après plus de 15 jours de repos absolument immérité sans connexion Internet ni téléphone, le réveil a été dur. Plus dure fut la reprise, plus drôle aussi. Un camarade avait scanné toute l’info et m’en a fait le compte-rendu. Et Ivantchouk, et Bacrot et Nîmes. Souvenirs et infos s’échangent, les rires fusent. Le couperet tombe: je déblogue sinon rien.

    Le Dieu Soleil a écrasé de sa superbe les optimistes: il fait entre 31° C et 36° C à Nîmes. Ajoutons 40% d’humidité (comme à Paris, quelle-heu merveille-heu), retranchons la pollution de Paris, ajoutez la plage non loin et un peu moins d’un millier de mordus venus jouer à Kasparov en miniature et vous l’avez deviné: les participants du championnat de France d’échecs font la fortune des bars, buvettes, pharmacies et autres Lavomatics. Visite guidée, virtuelle et forcément impertinente dans les travées.

    Lire la suite

  • Pau: impressions techniques

    C’est l’été, surfons. Surfons sur ce National A et B du championnat de France de Pau; la France n’a presque pas de pétrole mais ses champions ont des idées. Faisons un tour sur les vagues de la théorie des ouvertures en marche. Attention, bien que Lourdes soit proche, ne croyez pas aux miracles. Autrement dit, ne faites pas le lien de cause à effet entre le choix d’une ouverture et le résultat de la partie.

    Vachier-Lagrave

    J’adore la manière dont il joue la Grünfeld avec les noirs. Cela lui convient à merveille. L’idée n’est pas nouvelle, d’autres champions (du monde ou presque) l’ont adoptée avant lui (Fischer, Kasparov, Kamsky), mais dans un tel tournoi, affronter la Grünfeld, c’est comme essayer d’attraper une anguille. En leur temps, des joueurs comme Guelfand (variante 8.Tb1) et Topalov (grande ligne) étaient des « tueurs de Grünfeld », et ont fait grandement avancer la théorie. Messieurs les adversaires de Maxime, tirez les premiers !

    Bacrot-Nataf : la baïonnette
    Igor – Gogor pour les intimes – Nataf, grand spécialiste de l’Est-Indienne a osé jouer son ouverture fétiche contre Bacrot. Lequel a répliqué par la variante à la mode, la Baïonnette (9.b4).

    2124949364.JPG

    La partie ressemble à une mauvaise fin de la fable des trois petits cochons. Le loup Bacrot souffle, souffle sur les cases, tandis que Gogor tente de construire son mur de pierre. En fait, il sabote sa position comme un p’tit cochon avec d’abracadabrantesques manœuvres de cavalier (Cf6-h5-f4-g6-f8xe6 pour l’un et Cc6-e7-f5-h6-g8-pris en f6 pour l’autre!). Le loup souffle, mais ne s’essoufle pas. Résultat : Bacrot 1 – Gogor 0.

    Prié: 2.a3 de jouer !
    Igor Nataf avait osé 1.a3 en Coupe de France contre Jibé Mullon, (partie de 2006). Prié avait repris le flambeau bien avant en jouant 1.d4 et 2.a3. Bien que cette approche ait été tentée par des noms illustres tels Anderssen, Steinitz et Tchigorine, il y a quelque chose d’insultant pour les échecs de jouer ainsi. Mais après tout, rendre un temps de cette manière et jouer à mort la partie est toujours mieux que de jouer la théorie et de nous affliger d’une peureuse nulle (arrangée ou pas) de 20 coups en invoquant ‘une nouveauté théorique qui m’a surpris’. Merci Dorfi! Cela dit, Prié est tout de même grand maître et personne ne l’a coincé dans les 15-20 premiers coups! L’ami Éric devra-t-il toutefois trouver une nouvelle recette attrape-points? On lui fait confiance car son influence sur l’adoption de la défense Slave chez les meilleurs jeunes Français (Sebag, Fressinnette, Bacrot) fut décisive.

    Fressinet: il joue facile et vite comme à son habitude. Et bien sûr, ses duels contre Bacrot et Vachier-Lagrave seront décisifs. Surtout au niveau nerveux. La magie de son répertoire est que personne, jusqu’à présent, n’a réussi à le mettre en difficulté quand il avait les noirs et qu’il jouait 1.e4 e5.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu