Avertir le modérateur

Moingt

  • Revivre les matches K-K en Equipe

    Le site du journal L’Équipe rattrape le néant consacré aux échecs dans sa version papier avec un long reportage texte + vidéos qui revient, dix ans après, sur les affrontements entre Karpov et Kasparov. De nombreuses interviews vidéo y figurent: Kasparov, Lautier à la lucidité exemplaire, l'ex-secondant Dorfman nous fait revivre la vie soviétique...

    Les affidés français prennent inévitablement la parole. Ils ont gagné de l'argent dans "l'Université Kasparov": le représentant-manager-meilleur fan en France Dan-Antoine Blanc-Shapira, Jean-Claude Moingt, affublé du titre de "maître international" dans un sous-titre hasardeux et présent dans l'attelage perdant de Kasparov pour la conquête à la tête de la FIDE.

    Même si l'ensemble est assez bien fait, c'est quand même un panégyrique camouflé. Karpov n'a pas la parole, pas même dans une interview reprise d'une radio ou d'une télévision... alors qu'il continue à jouer certes des tournois de gala.

    Le verdict sur l'homme Kasparov vient finalement d'une citation de Spassky rapportée par Dorfman au moment où Kasparov voyait poindre des lueurs démocratie au sein de l'Association des Grands Maîtres (GMA) qu'il avait lui-même créée: "Alors Spassky a pris la parole : “ Je reconnais dans ton comportement les trois piliers d'un bolchevik. Le premier : qui n'est pas avec nous est contre nous ; le deuxième : si l'ennemi n'abandonne pas, on l'anéantit ; et le troisième : on ne sait pas où on va, mais on va y arriver  ”.»

    A oublier dans cet ensemble assez bien documenté: les images sur les joueurs de parc à Moscou comme à New York sont d'énormes clichés: musique de balalaïka et remplissage de la Place Rouge pour Moscou, gratte-ciel et musique de jazz pour New York. N'imp.

    Lien sur lequipe.fr

  • Le CD a cédé : ri-Lyon un peu

    Réunion fédérale ce week-end pour prendre de grandes décisions Cela fait un bail que la FFE sait que son bail à St-Quentin-en-Yvelines échoit bientôt et coûte 58 000 euros par an.

    Alors déménageons. Direction provisoire: être accueilli dans le nid douillet de Lyon Olympique Échecs, 350 membres au compteur, ze club du secrétaire général et ex-vice-président Christophe Leroy.
    La FFE va à Lyon? Comme dans la chanson, on dirait le sud. Peut-être même avant d’arriver en Corse, non c'est une blagounette. Quitte à être démocratique, la FFE a donné le choix au CD entre Lyon ou Lyon.

    De nombreuses années sous le règne du président Moingt17 cumulées avec celles du président Salazar, ajoutées à l’envie de changer d’ère? Le directeur général Laurent Vérat s’en va. Entre bosser à 4 minutes 30 s de chez lui claquement de portière compris et vivre dans la deuxième ville de France, il a préféré la variante "élan-court", c’est-à-dire négocier une rupture de contrat conventionnelle et rester maison.

    Deux jours après la réunion historique feutrée, le compte rendu fédéral n’est toujours pas publié. Le brave ex-bénévole ex-dédommagé et ex-viré de la FFE Sylvain Rivier est intervenu sur un forum privé (d’imagination) tandis que l’arbitre Stéphane Escafre alias Arbitro plante ses banderilles et promet un compte rendu exhaustif. Pendant ce temps-là, le licencié regarde à peine ces joutes.

    La version en moins de 140 caractères depuis dimanche sur twitter ze blog.

  • Textos texto d'avril : le top 12 devient Top 50!

    Vous êtes nombreux à m’envoyer des textos. Des indics de la FFE et d’ailleurs, des informations sérieuses et pas mal de blagues pour ce bli-blog.

    Seules vos blagues (ou presque) ont été retenues pour cette catégorie ‒ "Les textos texto". Des titres ont été rajoutés pour situer le contexte et l’orthographe a été "rattroupée" comme l’on dit dans le Doubs. Bon zapping !

    top12


    Le Top 12 de la bouillabaisse

    Marseille ferait forfait pour le Top 12. Dans la capitale phocéenne, les subventions, ça bout, ça baisse ; ils sont furieux à la FFE. Diego veut organiser un Top 50 sur le modèle des radios périphériques avec des bons d’achat chez Lidl pour les 3 premières équipes.

    Aldo la classe, Aldo en classe
    Ai reconnu Aldo Haïk sur une photo de Copains d’avant ; on a fréquenté le même lycée (Limeil-Brévannes) à dix ans pile d’écart. Même tête, même en seconde et c’était déjà un fort joueur !
    Son père a été prof de maths dans cet établissement. Aldo et son frère étaient des bêtes en tennis de table. On en parlait encore des années plus tard.

    Le match de la réconciliation
    Un match Clichy-Levallois Perret serait sur les rails. Le thème ? Voix-échecs pour faire de la tévé.
    Table 1 : Catoire-Patrick Balkany
    Table 2 : Carlsen, champion du monde et sociétaire fantôme de Clichy contre Mme Balkany.
    Jules Moussard et l’ex-Clichois Igor Nataf lanceront les parties en chantant : « a3 de jouer ».
    Match organisé par le président du « syndicat des perdants », Jean-Claude Moingt, déjà pardonné par Catoire.

    Boutombe en trombe
    Un Corse m’a demandé de te transmettre un texto de menaces : « J’irai cracher sur boutombe. » Réponds-lui via le courrier des lecteurs d’EE. Il n’existe plus, mais Babar transmettra en beauté sur l’Île.

    Camba-délice $$ nommé
    « T’aurais définitivement dû faire de la politique au lieu de militer limité. »

    Réponse : Un repris de justice succède à un repris de justice par la volonté d’un nul et d’un archi-bidon. Et mon équipe de N3 s’est mangée plein d’amendes et est reléguée. Annus horribilis ! La droite, Moingt et Battesti doivent revenir !

    Bois-Co minute soupe
    Bois-Colombes vainqueur de la N2, N3, N4, N5. C’est historique probablement dans l’histoire de la FFE. De quoi faire pleurer Mullon.

    Cherche club de fumeurs
    Dois déménager dans les Yvelines. Cherche club de crevards attachants qui ont horreur des subventions et des jeunes et où l’on peut fumer. Club physiquement proche de la FFE et de sa mare aux canards s’abstenir.

    La loose de Montbé
    « Championnat des jeunes à Montbéliard : parents connards ; enfants p’tits cons prétentieux. C’est la loose. J’exagère, mais j’en suis à mon 4e whisky. »

    Diego S. en Coupe de France : « a3 de jouer »
    Fasciné par la mousse de Moussard et son « 1.a3 de jouer » dans le junior, le président fédéral va ordonner aux deux joueurs ayant les blancs lors de la finale de la coupe de France de jouer 1.a3. C’est (presque) de la triche… car son club compte bien être en finale.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu