Avertir le modérateur

Kosteniouk

  • Une affiche complètement à l’Anemasse

    girly.jpgPour faire décoller dans les médias et dans l’immédiat le 'Top 12 féminin', le club d’Anemasse a sorti un décolleté sur une affiche. Lequel ne correspond pas à la réalité des tenues des joueuses d’échecs dans le circuit A FORTIORI en plein mois de février, à Anemasse, mais ceci est un détail...

    Toutefois, depuis Alexandra Kosteniouk, de nombreuses grands maîtres de l’Est s’improvisent modèle et posent ici ou là pour des magazines. En France, les échecs féminins restent un désert et à part une apparition fantomatique de Marie Sebag dans 'Secret Story', c’est Waterloo morne plaine.

    Affiche grattée sur le twitter de Laurent V., un gros z’Elo fédéral qui raconte sa vie pro et perso sur cette usine à gazouillis... et qui s’étonne également de cette affiche "décalée" (sic).

  • Vachier-Lagrave, champion d'IDF de blitz

    337 participants ont terminé le championnat de France d’Île-de-France de blitz dimanche 27 janvier. Répartis en deux tournois, 198 dans le tournoi ‘des As’ (Elo supérieur à 1800) et 139 dans le tournoi de l’Avenir (Elo inférieur à 1800), le tournoi a remporté un franc succès: 13 rondes ont été jouées en 8 heures, y compris une heure d’arrêt pour un déjeuner blitz.

    Aucun incident d’arbitrage malgré la présence de spécialistes, mais le tournoi était bien encadré et la cadence Fischer (5 min + 2 s par coup) évitant les délires pendulesques de fin de partie. Et organisation impeccable de DD  André Clauzel, président de la ligue d’IDF  à tel point qu’on redemande l’organisation de tels grands tournois de blitz!
    Le tournoi des As regroupait une quarantaine de titrés et titrées (grands maîtres, maîtres, maîtres et maîtresses FIDE). Il a été remporté par le GMI et champion de France en titre, Maxime Vachier-Lagrave, avec 10,5 sur 13, ex æquo avec les GMI Tregoubov et Dgébouadzé. Vachier-Lagrave fait la différence avec sa performance supérieure (2802). Il empoche 1 000 euros, le second 750 euros.
    (photo de la ligue d'IDF, championnat de Paris 2007).
    51d82ab5ca1544d8b9f2f5209d32d3b9.jpg

    Alexandra Kosteniouk est venue de Suisse avec son mari, caméra au poing. Fatiguée du voyage ? Peu en forme ? La championne spécialiste du genre termine dans les choux, 36e place, à 2,5 points du vainqueur, et dernière des gros titrés. Les parties des quatre six premiers étaient retransmises sur écran. Cela patinait sec en fin de partie, mais pour les battus rapides ou les spectateurs, c’était toujours ça.

    Règle de base du blitz : « On n’analyse pas les blitz. » Et pourtant, que de pleurnicheries entendues après des parties ‘archi-gagnantes perdues au temps’ ou alors celle-ci, la meilleure : « Je me suis fait mater comme un poulet ! » Ce tournoi fut aussi l’occasion de retrouver de jeunes ou de vieilles connaissances. 

    La cadence 5 min + 2 s donne des parties plus intéressantes que sur un blitz 5-5 : on peut se rattraper au temps, même si c’est difficile. Et résister. C’est ainsi, qu’avec son calme olympien, Tregoubov défendit à la dernière ronde une finale D contre D + C de Vachier-Lagrave. Pas si facile : Spassky avait battu, en partie rapide (sans ajout de temps), Karpov dans cette même finale (voir la partie ci-dessous, merci à G. Lewertowski pour sa remarque sur le lien, voici à partir de février des parties rejouables par simple clic).

    Le tournoi de l’Avenir a été remporté par Michel Salgues (750 euros).

    Les grilles américaines sur le site de la ligue d’IDF (format htm)

    Le tournoi des As

    Le tournoi de l’Avenir

    Voir la partie Spassky-Karpov:

  • Trophée Villandry: victoire de Fressinet

    Le Trophée Villandry promettait : Kortchnoï que je continue d’admirer, Fressinet dont l’optimisme et la force nerveuse me laissent pantois et Kosteniouk au jeu impressionnant, voilà une affiche prometteuse. Bien sûr, il y avait aussi la triple championne de France Scripchenko, mais pour cause de maternité récente, elle serait a priori moins affûtée. En réalité, la motivation de cette descente dans ce beau château était de vivre un moment magique dans un bel endroit ET d’assister à la conférence d’un descendant de Philidor, Nicolas Dupont Danican à Loches, à 57 km de Villandry le samedi matin à 10 h. Bon, départ le vendredi soir. Bien vu, la cérémonie d’ouverture entre VIP est superbe. Il y a même des gens du RAC d’Angleterre, le Royal Automobile Club.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu