Avertir le modérateur

FIDE

  • La FFE vote pour Kaspied

    "La Fédération Française des Echecs (F.F.E), par la voix de son comité directeur réuni les 21 et 22 juin 2014, a décidé d'apporter son soutien à la candidature de Garri Kasparov pour l’élection du Président de la Fédération Internationale des Échecs (F.I.D.E) qui se déroulera le 11 août 2014 à Tromsø (Norvège) pendant les Olympiades."

    Publié 19 jours après la décision sur le site fédéral.

    C’était notre minute : « Redonnons la parole aux clubs. »
    Comme disait un ancien patron : "On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on récupère." - tellement Kasparov est étouffé par la modestie.

  • Le Elo devient encore plus... ego

    Miroir, ô miroir, dis-moi si j'ai le plus bel Elo. Pas la peine de se comparer à tartenpion, la FIDE l'a fait pour vous. Et une chose est sûre, 100% ce ceux qui auront tenté leur chance sur l'échiquier en sortiront très souvent gagnants.

    L'inflation existait déjà avec le Elo, l'idée était de faire rentrer de l'argent dans les caisses de la FIDE en abaissant le seuil de rentrée du Elo international.

    Cette mesure "dynamise" le Elo, à la manière des échecs modernes. Plus de dynamique avec des cadences rapides évaluées.

    L'explication en mieux et en officiel sur le site fédéral.

  • Décès de l’organisateur Jean-Paul Touzé

    Jean-Paul Touzé est décédé samedi 26 octobre au centre hospitalier de Belfort au cours d’une opération chirurgicale. Il avait 63 ans. Une occlusion intestinale serait à l’origine de la mort du « Monsieur Echecs » de Belfort depuis 1973. L’Est Républicain a annoncé sur son site la triste nouvelle dimanche vers 11h avec un court témoignage de sa fille Stéphanie.

    Ses obsèques ont eu lieu jeudi 31/10 à 10 h 30, en l’église Saint Joseph de Belfort (7 rue Voltaire).

    Sur le territoire français, Jean-Paul était la plupart du temps l’agent puis était devenu l’ami de Karpov, actuellement en démonstration dans un tournoi de parties rapides, le Trophée Karpov. ("tu te rends compte, j’ai fait des centaines de blitz avec lui, je n’en ai jamais gagné une").
    Il avait multiplié les tournois de haut niveau, un championnat du monde des moins de 17 ans dès 1979, une Coupe du monde en 1988 (photo ci-dessous) avec Karpov et Kasparov et où il avait fait venir les champions du monde Smyslov et Botvinnik, des tournois fermés, une finale du top 16, un championnat du monde de problèmes, un match homme-ordinateur sur Minitel, une co-organisation avec l’open de l’Étang Salé à la Réunion sans son rôle, un temps, de secrétaire générale de la FFE et d'arbitre international.

    On ne compte plus le nombre de joueurs professionnels passés par Belfort Échecs à une époque où son équipe cherchait un titre national. Bien sûr, Andrei Sokolov fut la première pierre d’un long édifice. Une année, même Karpov avait joué ! Pendant des années aussi,  Richard Goldenberg a été aux manettes de l’enseignement sur le territoire de Belfort avant que les deux hommes ne se séparent.

    2013_Karpov_Touze_1988_Belfort_Cpedumonde.jpgQue ce soit avec sa ligue, les journalistes, les réunions fédérales officielles, la FFE – il a plusieurs fois tenté en vain d’en être le président – , Jean-Paul était un fort en gueule.
    Sa dernière sortie avait consisté à demander d’être suspendu de la liste FIDE car il n’acceptait pas ses méthodes non démocratiques pas plus que la mollesse du combat de la FFE en ce sens.

    Il ne se laissait pas faire jusqu’à la procédure. Ainsi, Air France lui avait demandé de payer en 1998 un supplément car, avec ses 170 kg, Jean-Paul occupait deux sièges dans un vol pour la Chine. Il avait refusé d’obtempérer. Par la suite, il avait mouché dans un débat télévisé le patron de la compagnie Jean-Cyril Spinetta.

    Mais Jean-Paul avait un cœur gros comme ça et un amour des échecs que l’on retrouve rarement et sur une aussi longue période en France. Il faisait. Il bâtissait, alors les râleurs… C’était aussi un homme fidèle en amitié, notamment avec l’ancien maire de Belfort et ex-ministre Jean-Pierre Chevènement (son ‘Che’ comme il le nomme sur sa page Facebook) qui l’a toujours soutenu pour le développement des échecs dans ce territoire enclavé qui était, à force, devenu un rendez-vous international des années 1980-1990.

    Chaque fois qu’il pouvait pousser un jeune qui montait dans l’un de ses tournois, Jean-Paul était au rendez-vous. Étienne Bacrot à Saint-Martin, Ponomariov au 3e Masters Comtois et tant d’autres.

    Une grande figure des échecs français part trop tôt aujourd’hui. Comme il l’écrit sur sa page Facebook sur une légende d’une photo réglant une turbine : « D’Alsthom à la FAC de droit, que de chemin. Excellent fraiseur maîtrisant le micro, l’on avait confié l’usinage du prototype des ailettes du stator de la turbine de la centrale de Fessenheim (date supposée 1972/73). »

    Echecs64 présente ses condoléances à sa femme, sa fille, son gendre et leurs enfants à qui il était fier d’avoir appris à jouer. En repassant le film depuis Belfort 1983 où je fis sa connaissance au championnat de France (Jean-Marc Degraeve jouait l’open et avait 12 ans) à aujourd’hui, il n’y a pratiquement pas une seule année où Jean-Paul est resté inactif au niveau national comme international.

    La cérémonie à l'église Saint Joseph, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • La méthode Ustianovich : comment perdre 139 points en 16 parties

    L’Ukrainien Vladimir Ustianovich est un joueur épatant. A 30 ans, son niveau est d’environ 2350 Elo sur l’échiquier mais son classement connaît des baisses récurrentes jusquà 2140. Il a remporté le championnat de Paris A en 2012 avec 8 victoires d’affilée pour terminer avec une nulle de salon, empochant 1500 € au passage.

    Après d’excellents résultats comme icelui, il ne peut s’empêcher de « dégonfler » son Elo en Ukraine et en Pologne. Ainsi, en 16 parties jouées en janvier et février 2013, il a perdu 139 points Elo. Son objectif ? Enchaîner l’été des opens en France ou en Espagne, « nettoyer » les joueurs à moins de 2300 Elo, gagner le premier prix et tel E.T, « retourner maison ».

     Ustianovich_15.JPG

    Il y met la manière Ustianovich. Il veut perdre des points, vite, sans perdre de temps. Pour ce faire, il adopte des débuts douteux voire carrément farfelus (1.e3 suivi de 2.a4 3.a5) et quand son adversaire est trop faible, il se lance dans une attaque et joue le coup perdant alors qu’il a la nulle. Du grand art.

    Voir ses parties de Lviv sur le site de la FIDE.

    Ustianovich pointera-t-il le bout de sa casquette au championnat de Paris A cette année ? Si les organisateurs sont fermes, « Ustia » aura dépensé un billet de train, d’avion ou d’autobus pour rien. Ce serait vraiment fâcheux.

    S’il est refusé ET procédurier, il pourra exiger – un comble, mais c’est légal en France – le premier prix auprès de la ligue d’Île-de-France. S
    il est accepté, cachons nous sans honte derrière le drapeau de  la FIDE: Gens Una Sumus, nous sommes tous de la même famille ou presque. Suspense…

    Liste des participants du Championnat de Paris 2013 (6-14 juillet)

    L’arbitre Filipowicz : un exemple
    Ce genre d’énergumène n’est pas le premier à sévir. Dans les opens américains bien dotés des années 1980-1990, des joueurs faisaient de même dans les secteurs amateurs par catégorie. En Pologne, un organisateur (par ailleurs arbitre et maître international) comme Filipowicz a eu le cran d’exclure poliment les joyeux drilles qui avaient dégonflé leur Elo de la sorte.

    Perdre 65 points à Lviv, c’est vif.
    Perdre 74 points à Pulawy, c’est la vie (tournoi de la honte !)
    Exploits des hauts et des bas d’Ustaniovich, sa fiche FIDE, ses défaites contre des 1500 Elo, cliquer ici… et interdit de rire.

    Toutes les archives de ce blog

    Lire la suite

  • La liste Elo France a un incroyable talent

    Bonne année 2013 à tous ! 2-0-1-3, partez ! Hello ! Elo ? C’est un peu dans cette humeur et ce manque total d’inspiration qu’il a fallu attaquer cette nouvelle année bloguesque, bientôt la septième.
    Quelle est la grande actualité du début de l’année en dehors de l’inusable (car sponsorisé par un géant de l’acier, Tata Steel) super tournoi de Wijk-aan-Zee ? Le classement Elo. Oui, ce mot en trois lettres, avec une capitale et non trois et sans accent. Eh oui, ce cher Arpad Elo nous a légué un classement de son cru.

    Et 2013 est une année historique : avec 2861, le Norvégien Carlsen (22 ans) bat le record de Kasparov de 10 points et rend 51 points à Kramnik, "seulement" deuxième ! Ahurissant.

    Liste sur le site de la FIDE ou sur le site de ChessBase avec les points gagnés/perdus par ces géants.

    Crédit photo: Web-cadeau de Gérard M. de Montpellier. Merci pour ce 'bouton-64', un véritable bouton du 64e régiment d’infanterie de ligne du Premier Empire.

     

    Echecs64.jpg

    De Carlsen à la modeste (ou à l’immodeste) patate de club que nous sommes par rapport à ces messieurs précités (mais nous ne jouons pas au même jeu...), le classement Elo-ego est l’instrument de mesure des joueurs d’échecs. Le thermomètre. Le truc qui mesure la force relativement dans une période le temps. Dans 60 cas(es) sur 64, le joueur d’échecs adore.

    Tiens, la liste des joueurs actifs classés FIDE par ordre de force n’est pas évidente à trouver sur le site fédéral. Vraiment dommage. Eh bien la voilà l’idée pour la première nouvelle de 2013. Promenons-nous dans les bois du site de la FIDE. Elo y es-tu ? Ah, la belle recherche détaillée !

    Trève de plaisanterie. On sélectionne 'France', les classés FIDE actifs (au moins une partie tous les cinq ans) par ordre décroissant. Oui, après le numéro 1 français Vachier-Lagrave, c’est la descente aux enfers pour tous, 'descending' en anglais. A tout hasard on rajoute un zéro après 3000 des fois qu’on obtienne 30 000 classés FIDE. Et que de bonnes surprises sur la terre de France. Que de nouvelles enthousiasmantes pour cette nouvelle année. Prêts ? 2-0-1-3, partez, cliquez ligne suivante.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu