La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

02 décembre 2014

2e tour de la Coupe de France : rires et délire

Petit exercice de mathématique économique.
Sachant que la Coupe de France est l’une des plus vieilles compétitions de l’Hexagone, comment inciter le maximum d’équipes à participer nonobstant la volatilité du club et une fonction affine pas fine du second degré avec une constante décroissante de son compte en banque ?

Réponse : lire le polar-club-fiction page suivante après avoir épluché le tableau ci-dessous.

Or donc, ce 2e tour de la Coupe de France, 1/128e de finale en langage révolutionnaire, fut joué le 31 frimose de l’an 2014. C’était il y a deux jours autant dire une éternité car à J+2 et alors que 100% des joueurs ont un téléphone intelligent ou un ordinateur abrutissant, une poignée de clubs retardataires n’avaient pas encore saisi les résultats en ligne.

Que nous dit ce tableau muet ? Les grandes régions échiquéennes en désaccord avec la vraie géographie suivent la mécanique des ligues et la densité de population de notre beau pays :

  •   142 clubs se sont lancé dans la danse ;
  •    les clubs de Nationale II entraient directement dans ce 2e tour ;
  •    568 participants (moins quelques forfaitistes d’équipe ou individuels) ont phosphoré dont 2% de femmes ; le jeu d’échecs connaît la paire de fous, mais pas la parité.

Les rares clubs forfaitistes s’exposent, sans excuse valable, à 50 € d’amende et pas de rendez-vous chez le surgé.

Au 3e tour (1/64e de finale), les clubs de Nationale I entrent en piste. La magie de cette Coupe  à élimination directe oblige la FFE ou plutôt son bon samaritain en la personne de Christian Cureau, à retomber fatalement sur une puissance de deux. La boucle est bouclée, 64 cases nous délivrent une racine carrée.

La suite presque imaginaire en riant et en ripaillant ou histoire délirante d'un président de club, cliquer en bas du tableau.

 

Grande
région

Matches
 
(4+ 4 personnes)

Nb joueurs

Nb joueuses

Équipe(s) forfaitiste(s)

Centre

19

149

3

Villepinte

Est

17

132

4

Montrevel, Pontarlier

Sud

14

111

1

Hyères,
Toulon

Ouest

11

86

2

Nord

10

78

2

Bihorel

Totaux

71

556

12

6

Lire la suite

01 décembre 2014

Velten – Apicella : duel cocon et comm dodo

Le match défi entre le MI Paul Velten (2464 Elo, champion de France junior 2012 et 2013) et le GMI Apicella (2510) a eu lieu du 18 au 21 novembre. Il était organisé par Châlons-en-Champagne, le club du président fédéral Diego Salazar.

Je l’ai découvert par hasard en cherchant des stats sur la coupe de France dont les 128e de finale ont eu lieu dimanche (2e tour en jargon FFE).

Les deux joueurs se sont lâché mais étaient tendus ; il y a eu pas mal de fautes dans les quatre parties à cadence lente. Après avoir remporté la première contre sa défense favorite, la Française, « Api » a perdu deux parties de suite ! Obligé de gagner dans la quatrième où son Est-Indienne lui a rapporté le point égalisateur.
Dans les deux parties rapides de départage, ses batteries étaient à plat et le local de l’étape (si l’on peut dire d’un pur produit échiquéen du Pays basque) a balayé le GMI 2-0.

Il faut dire que Velten est une terreur en blitz, mais aussi qu’il est un drogué nocturne du jeu rapide sur playchess.com. Cela aide pour les réflexes, moins pour le fond de jeu et le sommeil.

Résultat : Velten, 21 ans, remporte le match au départage ; les six parties ont été décisives. En février, le champion du monde vétéran et ancien champion de France Anatoly Vaïsser avait eu raison du jeune 2,5-1,5.

Duels cocons
Châlons organise depuis des années des matches-défi entre un jeune pas cher de son équipe du Top 12 et une pointure toujours prenable. Souvent les gros z’Elo se font surprendre comme ce fut le cas avec le GMI Belkhodja contre Dourerassou.

Comm’ coco
Le site fédéral n’a pipé mot de ce match. Chat alors ! Le correspondant (et non président) du club Diego Salazar devrait se plaindre au président fédéral Salazar Diego de cette discrimination. Le préposé à l’info du site fédéral aura le choix de la sanction : un stage en alternance sur ouah-ouah-ouah-ligue corse ou une séance de mille photos-sourire avec Président.

Rejouer les parties avec le résumé sur le site de l’Échiquier châlonnais

26 novembre 2014

Carlsen champion du monde du YABB

 Or donc le Norvégien Carlsen a conservé son titre de champion du monde en battant Anand 3 victoires à 1 à Sotchi (Russie) à l’issue de la 11e partie le 23 novembre sur un match prévu en 12 parties seulement.

logo.JPG
Le match s’est joué sur les nerfs et Anand, d’ordinaire si impénétrable, s’est heurté à un mur ; non seulement Carlsen est un champion du monde qui commet un minimum d’erreurs – en plus de jouer le coup optimal le plus souvent –, mais c’est un monstre au niveau psychologique.

La preuve ? Sa maîtrise du YABB, l’acronyme anglophone  pour Yet Another Boring Berlin : encore une défense berlinoise ennuyeuse. Carlsen a reconnu en conférence de presse que cette ouverture lui convenait « avec les deux couleurs ».

Dans Der Spiegel (mais aussi dans L’Informateur), Kasparov ne dit pas autre chose en ne parlant qu’en lui, avec lui et pour lui : « Sur une note plus personnelle, il est assez ironique de constater que quatorze ans après que j’ai été critiqué de ne pas vaincre la Défense Berlinoise de Kramnik quand j’ai perdu mon titre à Londres, elle est devenue un standard absolu au plus haut niveau. Les amateurs la trouvent peut-être ennuyeuse. Elle ne débouche sûrement pas sur des finales, mais sur un milieu de jeu complexe sans les dames qui peut s’avérer très aigu comme nous l’avons vu dans la dernière et 11e partie. »

Bien vu 13e champion ! A l’époque, les secondants de Kramnik (Illescas, Bareïev… et le Français Lautier) avaient eu l’idée géniale d’utiliser le « Mur de Berlin » comme arme secrète. Et grâce à elle, le loup Garri fut battu en match, ce que personne n’a réitéré !

Il reste que Carlsen-Anand, pour ce que l’on peut en comprendre, était perché sur les hauteurs de la préparation (on en a vu 1%), du pragmatisme et de la lutte mano a mano sur le pré carré des 64 cases.

yabb.jpgAnand est devenu, après quelques essais infructueux contre Kasparov et Karpov, champion du monde en 2000. Carlsen avait dix ans. Qui détrônera Carlsen ? A-t-il déjà dix ans voire moins ?

En attendant, Carlsen dispensera à la face du monde son attitude 'YABB', même à la table, afin que personne ne le détrône.


Kasparov a aidé Carlsen
Aide gratuite, support inconditionnel pour Carlsen ou fight contre Anand ? Kasparov ne supporte toujours pas la contradiction, comme d’hab.

La clé du match ? Les nerfs... et aussi une "grande aide" de Kasparov et des nerfs "plus fragiles à 45 ans qu
avant pour Anand" selon Carlsen dans un entretien avec Leontxo Garcia dans El País.

Les 11 parties du championnat du monde à télécharger

04 novembre 2014

Anatoly Vaïsser, champion du monde vétérans!

C'est la passe de trois pour Anatoly Volfvovitch Vaïsser, champion de France 1997 et champion du monde vétérans 2010 et 2013. La formule grecque 2014 incluait les vétérans de plus de 50 ans et ceux de plus de 65 ans.
Cette invention (?) a fait venir le Dr John Nunn, multi-diplômé et GMI hyper doué des années 1970-1980 qui a joué dans la section des + de 50 ans remportée par Stouroua et Arkell.

Pour Anatoly, immigré de Novossibirsk (Sibérie) en 1990 à Clichy avec sa femme et sa fille, seule sa détermination lui permit de bien vivre et d'orner son salon de coupes à ne plus savoir qu'en faire.

2014_Vaisser_+65_Katerini.jpgCe troisième titre est incroyable surtout après un "petit roque" (deux défaites) en ronde 8 et 9... sur 11.

Ronde 8 : Vaïsser gaffe dans l'ouverture avec les blancs contre un Russe à sa portée (Zakharov).
Ronde 9 : Adepte de la Défense Française, Vaïsser se fait torturer par le redoutable Biélorusse Koupreïtchik qui a adopté sa variante d'avance fétiche.
Ronde 10 et 11: "Un point, Mme Chaudé!"

Dans un courriel, à tous ses potes post-victoire, 'Tolik' résume en russe son exploit - car il est premier au départage devant Balashov (RUS)  Koupreïchik, Van Riemsdijk (BRE) avec 8 sur 11!

Это невероятно, но после всех приключений я в третий раз стал чемпионом мира среди ветеранов!

Trad: "C'est incroyable, après tous les risques que je prends, de devenir champion du monde vétérans pour la 3e fois! "

Certes, Tolya avait fait le tournoi en tête et son départage était favorable, mais il fallait compter sur les nulles de ses concurrents dans les dernières rondes et sur la défaite en dernière ronde de Zakharov contre Van Riemsdijk. 

Moralité: les forts joueurs ont toujours de la chance, et à 65 ans, Vaïsser a encore plein d'énergie, surtout quand il fait la nique à la théorie en jouant 1.b3 au premier coup (là où il est, Larsen doit applaudir), en adoubant ses pièces à qui mieux mieux voire en enlevant les poussières une par une sur les cases. Le métier.

LA GRILLE AMERICAINE DU TOURNOI

20 octobre 2014

La FFE pas du tout allergique aux amendes

La première ronde des interclubs a débuté les 11 et 12 octobre 2014. Rien que dans le groupe Nord-Ouest de Nationale II (12 équipes), 325 € risquent d’être collectés par la FFE pour diverses erreurs commises par trois clubs étourdis. Ils peuvent faire appel.

En attendant, les baffes des collecteurs tombent, dûment réglementées dans le BAF (bulletin des arbitres fédéraux), une publication passionnante téléchargeable sur le site fédéral. Le monde arbitral français est très structuré et par nature très tatillon. Pourtant, il existerait une parade pour reporter le paiement des amendes qui énervent les clubs mais que l’on peut justifier sans peine dans un vivre ensemble de bon aloi.

Les détails des clubs étourdis dont un presque présidentiel, cliquer ligne suivante.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu