La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

23 février 2015

Rapides et blitz à Nancy et Paris

Nancy, le rapide du 22/2
Le GMI Christian Bauer a remporté sur ses terres d’origine, à Nancy, le championnat de France des parties rapides dimanche 22 février 2015. Il empoche 1000 € et devance au départage le GMI Fressinet (800 €, battu par ChB). Tous deux ont 7,5 sur 9. Les prix sont vraiment faibles aux échecs pour une discipline difficile et une telle concurrence !


sebag,tkachiev,blitz,rapide,bauer,dobrov,fressinet,feller,guliyevA noter le retour de Sébastien Feller qui peut jouer les tournois non classés FIDE. Il termine 11e avec 6,5, battu par l’Indien Gopal et Fressinet. Marie Sebag est 12e et perd contre un cadet russe qui fera forfait plus tard dans le tournoi.
Ce même Vladimir Minko, un 2100 en parties lentes, mais 2340 en blitz international (2180 blitz français, allez savoir pourquoi) avait battu Fressinet la veille dans le blitz.

Blitz
La veille, un tournoi blitz de chauffe avait eu lieu. Il a été remporté par le trio Dobrov, Tkachiev et Bauer (ci-contre) avec 9 sur 11.
13e Sebag (8) ; 14e Fressinet (7,5), 20e Feller 7,5 (il perd ses deux dernières rondes contre Tkachiev et Guliyev). Après un parcours pénible, Fressinet a perdu l’ultime ronde contre Bauer qui le visse et construit une longue partie de torture.

 Classement du blitz

 Nancy, grille du tournoi rapide

Paris, 27-28/2
Le complexe sportif Louis Lumière (Paris XXe) accueillera lui aussi son festival international ‘R&B’, rapide et blitz. Le tournoi de blitz par catégories Elo a lieu le samedi. Fressinet tentera de nouveau sa chance avec Madame et des gros requins comme Fedorchuk et les dizaines d’inscrits de dernière minute.

La faiblesse des prix ne semble attirer que des joueurs de région parisienne, mais ce rendez-vous est incontestablement une grande fête.. qui se termine tôt (cadence 5 min + 2s). Chaque ronde n’excède pas 30 min.
Le tournoi rapide aura lieu le lendemain.

L’inscription postale était de mise, s’inscrire en ligne sur  le site de la ligue d’IDFest possible depuis jeudi, soit deux jours avant le tournoi...

Question pour le jeu des 1000 € : pourquoi, à partir d’un même corpus de parties, le classement Elo blitz FFE diffère-t-il sensiblement du classement FIDE blitz ?

13 février 2015

Coupe de France : Bois-Colombes sorti

Les 1/32e de finale de la Coupe de France ont eu lieu le 8 février 2015. Cette compétition se joue sur 4 échiquiers. Particularité: la hiérarchie Elo ne compte pas et l’une des deux équipes a les blancs au 1 et au 4 (BNNB).

Rentraient en lice les équipes du Top 12. La surprise est l’élimination du tenant du titre, Bois-Colombes. Avec un match nul 2-2 contre Drancy mais une défaite au premier échiquier (Bijaoui-Dionisi 1-0), Drancy passe en 1/16e.


Les parties du match sur le site de Drancy

Étonnant car Bois-Co était favori et avait battu les Drancéens 1-0 l’année dernière avec une équipe plus forte de part et d’autre grâce à une victoire de Dionisi sur… Bijaoui !

Des 64 équipes, celle qui semble afficher les plus grandes ambitions est Strasbourg. Avec 2 GMI (Doettling et Vaïsser), 1 MI (Louis Roos) et un maître FIDE (Heinz), les Strasbourgeois ont sorti Mundolsheim 4-0 et avertissent sans coup férir leurs futurs adversaires.

Résultat des 1/32e et 100 € d’amende pour 4 équipes forfaitistes.

Le tirage au sort du prochain tour prévu le 8 mars sera encore régional. Ensuite, il sera intégral. A propos d’intégral sur la plage des 64 cases, la FFE fait peu de cas de cette compétition de masse, bien antérieure à 1961 contrairement à la liste en ligne sur le site fédéral.

La Coupe de France en stats et dans tous ses états: archives du blog.

11 février 2015

Karpov dit tout (ou presque)

Parmi tous les champions et les champions du monde en particulier, Karpov est sans conteste le plus abordable et celui le plus admiré sur le plan technique par son jeu cristallin.

Dans un entretien au journal russe Sport Express et repris en trois volets par le site  ChessBase, Karpov revient sur les points les plus marquants de sa carrière, des petites anecdotes aux grands faits d’armes.

Comme à son habitude, Karpov crée des faiblesses : il écorne à droite, pique à gauche avec malice et livre une information positive que l’on peut lire autrement.

2015_RIA_Novosti_AK_Balashov.JPGAinsi sur le GMI Balashov qui fut un temps son secondant avant de tâter durement de la dive bouteille (mais Karpov n’en fait pas mention), il dit qu’il avait une mémoire fantastique. Et sur les champions contemporains, Karpov comprend très bien qu’il est dans une autre époque en réfutant le fait qu’il a ou aurait aidé un Carlsen.

Car oui, Kariakine et Morozevitch viennent régulièrement blitzer gratuitement chez lui, à Moscou, jusqu’à l’aube. Karpov est et restera un joueur invétéré.

Photo de Karpov et Balashov : RIA-Novosti

02 décembre 2014

2e tour de la Coupe de France : rires et délire

Petit exercice de mathématique économique.
Sachant que la Coupe de France est l’une des plus vieilles compétitions de l’Hexagone, comment inciter le maximum d’équipes à participer nonobstant la volatilité du club et une fonction affine pas fine du second degré avec une constante décroissante de son compte en banque ?

Réponse : lire le polar-club-fiction page suivante après avoir épluché le tableau ci-dessous.

Or donc, ce 2e tour de la Coupe de France, 1/128e de finale en langage révolutionnaire, fut joué le 31 frimose de l’an 2014. C’était il y a deux jours autant dire une éternité car à J+2 et alors que 100% des joueurs ont un téléphone intelligent ou un ordinateur abrutissant, une poignée de clubs retardataires n’avaient pas encore saisi les résultats en ligne.

Que nous dit ce tableau muet ? Les grandes régions échiquéennes en désaccord avec la vraie géographie suivent la mécanique des ligues et la densité de population de notre beau pays :

  •   142 clubs se sont lancé dans la danse ;
  •    les clubs de Nationale II entraient directement dans ce 2e tour ;
  •    568 participants (moins quelques forfaitistes d’équipe ou individuels) ont phosphoré dont 2% de femmes ; le jeu d’échecs connaît la paire de fous, mais pas la parité.

Les rares clubs forfaitistes s’exposent, sans excuse valable, à 50 € d’amende et pas de rendez-vous chez le surgé.

Au 3e tour (1/64e de finale), les clubs de Nationale I entrent en piste. La magie de cette Coupe  à élimination directe oblige la FFE ou plutôt son bon samaritain en la personne de Christian Cureau, à retomber fatalement sur une puissance de deux. La boucle est bouclée, 64 cases nous délivrent une racine carrée.

La suite presque imaginaire en riant et en ripaillant ou histoire délirante d'un président de club, cliquer en bas du tableau.

 

Grande
région

Matches
 
(4+ 4 personnes)

Nb joueurs

Nb joueuses

Équipe(s) forfaitiste(s)

Centre

19

149

3

Villepinte

Est

17

132

4

Montrevel, Pontarlier

Sud

14

111

1

Hyères,
Toulon

Ouest

11

86

2

Nord

10

78

2

Bihorel

Totaux

71

556

12

6

Lire la suite

01 décembre 2014

Velten – Apicella : duel cocon et comm dodo

Le match défi entre le MI Paul Velten (2464 Elo, champion de France junior 2012 et 2013) et le GMI Apicella (2510) a eu lieu du 18 au 21 novembre. Il était organisé par Châlons-en-Champagne, le club du président fédéral Diego Salazar.

Je l’ai découvert par hasard en cherchant des stats sur la coupe de France dont les 128e de finale ont eu lieu dimanche (2e tour en jargon FFE).

Les deux joueurs se sont lâché mais étaient tendus ; il y a eu pas mal de fautes dans les quatre parties à cadence lente. Après avoir remporté la première contre sa défense favorite, la Française, « Api » a perdu deux parties de suite ! Obligé de gagner dans la quatrième où son Est-Indienne lui a rapporté le point égalisateur.
Dans les deux parties rapides de départage, ses batteries étaient à plat et le local de l’étape (si l’on peut dire d’un pur produit échiquéen du Pays basque) a balayé le GMI 2-0.

Il faut dire que Velten est une terreur en blitz, mais aussi qu’il est un drogué nocturne du jeu rapide sur playchess.com. Cela aide pour les réflexes, moins pour le fond de jeu et le sommeil.

Résultat : Velten, 21 ans, remporte le match au départage ; les six parties ont été décisives. En février, le champion du monde vétéran et ancien champion de France Anatoly Vaïsser avait eu raison du jeune 2,5-1,5.

Duels cocons
Châlons organise depuis des années des matches-défi entre un jeune pas cher de son équipe du Top 12 et une pointure toujours prenable. Souvent les gros z’Elo se font surprendre comme ce fut le cas avec le GMI Belkhodja contre Dourerassou.

Comm’ coco
Le site fédéral n’a pipé mot de ce match. Chat alors ! Le correspondant (et non président) du club Diego Salazar devrait se plaindre au président fédéral Salazar Diego de cette discrimination. Le préposé à l’info du site fédéral aura le choix de la sanction : un stage en alternance sur ouah-ouah-ouah-ligue corse ou une séance de mille photos-sourire avec Président.

Rejouer les parties avec le résumé sur le site de l’Échiquier châlonnais

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu