Avertir le modérateur

01 mai 2015

Comparaison championnat junior français et russe

Le championnat de France junior se termine le 3 mai. Son alter ego russe s’est terminé le 29 avril. La comparaison relève-t-elle de l’arrogance française (lol!) ou est-elle simplement risible ? Les chiffres ne mentent pas et sont impitoyables

Ils soulignent la différence de force entre les futurs espoirs, mais aussi les politiques de sélection et d’excellence des deux fédérations.

France : où sont les meilleurs juniors ? Ils passent leur bac d’abord ? Aller à Pau reste trop cher ?
Russie : impitoyable sélection en amont. Tous les joueurs sont déjà titrés ; on est déjà dans une autre planète.

FFE_logo.jpgFrance (fin 3 mai)
Formule : open mixte de 27 joueurs seulement.
Moyenne Elo : 1946
Titrés : 2 MI, 3 MF
Plus gros Elo : 2444, le MI Jules Moussard. Il domine naturellement le  tournoi.
Plus faible Elo : 1380 (!!),  Gaëtan Sallembien

Inscription : 20 €
Sélection : aucune. Vient qui peut du moment que papa-maman ou le club peut payer le déplacement à Pau (9-10 nuitées)

Classement  sur le site fédéral
Site dédié du championnat de France des jeunes 2015 à Pau

Fede_Russe_Logo.jpgRussie (fin 29 avril)
Formule : Tournoi fermé masculin de 10 joueurs.
Moyenne Elo : 2484
Titrés: (10 sur 10) :  2 GMI, 6MI, 2MF.
Plus gros Elo : 2626. Le vainqueur, le GMI Bukavshin rend au moins 100 points à ses concurrents.
Plus faible Elo : 2427 (MI Zenzera et Khatoev).

Les trois premiers ne concèdent qu’une défaite chacun. Le quatrième, le GMI Eliseev, ne concède qu’une nulle et tape 5 victoires pour 3 défaites.

Grille du tournoi sur chess-results

Site dédié du championnat de Russie des jeunes avec les archives des années précédentes.

C’était notre quart d’heure : p’tet qu'on est plus fort au foot ?

06 mars 2015

Cappelle - FFE : 8e jour de captivité

Le site de la Commanderie des Templiers, siège de la FFE dans les Yvelines, devra bientôt déployer une immense banderole : c'est le 8e jour de captivité digitale du tournoi de Cappelle-la-Grande, le plus grand open de France.

Capturé par les rebelles de l'information fédérale à l'insu de son plein gré, le tournoi de Cappelle n'a pas besoin de comité de soutien et refuse toute rançon. Selon quelques informations bidon, aucune délégation officielle n'a encore été dépêchée. Elle a été plutôt ralentie.

Les 555 joueurs et joueuses captifs sur place sont très bien traités par les méchants rebelles organisateurs cappellois. Repas corrects et parfois deux parties par jour.

Rendre la parole aux clubs qu'ils disaient. Ici, on a effacé - une fois de plus - le tournoi de Cappelle qui résiste avec sérénité comme un petit village de Gaule.

Épilogue
Jules Moussard a réalisé sa seconde norme de grand maître international après celle de… 2010 à Béthune. Moussard est né en 1995 et sera sûrement le jeune homme dangereux et la surprise du National, le tournoi fermé qui désignera le champion de France en août.
5 autres normes ont été réalisées.


Le site du tournoi

10 décembre 2014

Archives : des cadeaux de rire pour Noël

Jean contre Jeanjean
Vu sur le désopilant site du Roy René (club d’Aix-en-Provence) un duel entre l’Aixois Dominique Jeanjean (2119) et le Marseillais bien connu Olivier Jean (2201) joué en Nationale III. L’échiquier Marseillais 1872 a gagné de justesse, les joueurs sont passés à la postérité.

Kasparov dans mes cartons même
Ce n’est pas la prochaine œuvre de Marcel Duchamp. Juste un numéro spécial de 1997 de la revue fédérale américaine Chess Life & Review avec le grand Garri en couverture. Les deux mains sur les joues dans sa position typique. A voir sur le compte twitter du bli-blog.

Quelques brèves inoubliables du blog dans les archives, une source inépuisable de rigolade.

Le meilleur aphorisme de Kortchnoï
Nataf-Kortchnoï, match des Générations, 1998 : Kortchnoï est complètement foutu contre le jeune chien fou qui va graber un pion de trop. Et Kortchnoï sort une phrase d’anthologie avec sa façon typique de chercher l’air en aspirant, je peux l’imiter mille fois. A relire ici

Aventures et mésaventures de Marie Sebag, « la meuf brouillée »
Le titre est du Canard Enchaîné ; née en Russie ou en Chine, Marie ne serait passée à la télévision que grâce à ses super performances et non dans une télé-réalité où elle resta muette. Mais nous sommes en France et elle a progressivement abandonné le haut niveau. Dur d’être pro.

Dame contre Tour et match de crêpes
La dame seule gagne contre la tour seule, mais ce n’est pas si simple contre l’ordinateur qui joue les coups parfaits en défense. Ce fut l’occasion d’un pari fou agrémenté… d’un match de crêpes au domicile du futur chroniqueur de Libération, Jean-Pierre Mercier, importateur de ChessBase en France à cette époque. Le programme 'KDKT (Koenig Dame - Koenig Turm) fonctionnait encore… sur disquette ! Lire cette histoire dingue.

C’est qui l’patron ?
On l’a oublié, mais un drôle d’oiseau avait fait une intrusion remarquée sur la scène du National du championnat de France 2011. Il fut sanctionné malgré les rires des amis… et de certains participants titrés. Depuis, il rejoue en toute quiétude, mais la vidéo est toujours là.

A3 de jouer
Encore du Naf-naf / Nataf. Mais elle restera dans les annales. Ce premier coup 1.a3 fut joué par le grand-maître Igor-Alexandre Nataf en finale de la Coupe de France en 2006. Ce coup a depuis fait quelques émules... au championnat de France junior. En URSS, jouer une telle ouverture aurait envoyé nos amis dans une mine de sel.

02 décembre 2014

2e tour de la Coupe de France : rires et délire

Petit exercice de mathématique économique.
Sachant que la Coupe de France est l’une des plus vieilles compétitions de l’Hexagone, comment inciter le maximum d’équipes à participer nonobstant la volatilité du club et une fonction affine pas fine du second degré avec une constante décroissante de son compte en banque ?

Réponse : lire le polar-club-fiction page suivante après avoir épluché le tableau ci-dessous.

Or donc, ce 2e tour de la Coupe de France, 1/128e de finale en langage révolutionnaire, fut joué le 31 frimose de l’an 2014. C’était il y a deux jours autant dire une éternité car à J+2 et alors que 100% des joueurs ont un téléphone intelligent ou un ordinateur abrutissant, une poignée de clubs retardataires n’avaient pas encore saisi les résultats en ligne.

Que nous dit ce tableau muet ? Les grandes régions échiquéennes en désaccord avec la vraie géographie suivent la mécanique des ligues et la densité de population de notre beau pays :

  •   142 clubs se sont lancé dans la danse ;
  •    les clubs de Nationale II entraient directement dans ce 2e tour ;
  •    568 participants (moins quelques forfaitistes d’équipe ou individuels) ont phosphoré dont 2% de femmes ; le jeu d’échecs connaît la paire de fous, mais pas la parité.

Les rares clubs forfaitistes s’exposent, sans excuse valable, à 50 € d’amende et pas de rendez-vous chez le surgé.

Au 3e tour (1/64e de finale), les clubs de Nationale I entrent en piste. La magie de cette Coupe  à élimination directe oblige la FFE ou plutôt son bon samaritain en la personne de Christian Cureau, à retomber fatalement sur une puissance de deux. La boucle est bouclée, 64 cases nous délivrent une racine carrée.

La suite presque imaginaire en riant et en ripaillant ou histoire délirante d'un président de club, cliquer en bas du tableau.

 

Grande
région

Matches
 
(4+ 4 personnes)

Nb joueurs

Nb joueuses

Équipe(s) forfaitiste(s)

Centre

19

149

3

Villepinte

Est

17

132

4

Montrevel, Pontarlier

Sud

14

111

1

Hyères,
Toulon

Ouest

11

86

2

Nord

10

78

2

Bihorel

Totaux

71

556

12

6

Lire la suite

26 novembre 2014

Carlsen champion du monde du YABB

 Or donc le Norvégien Carlsen a conservé son titre de champion du monde en battant Anand 3 victoires à 1 à Sotchi (Russie) à l’issue de la 11e partie le 23 novembre sur un match prévu en 12 parties seulement.

logo.JPG
Le match s’est joué sur les nerfs et Anand, d’ordinaire si impénétrable, s’est heurté à un mur ; non seulement Carlsen est un champion du monde qui commet un minimum d’erreurs – en plus de jouer le coup optimal le plus souvent –, mais c’est un monstre au niveau psychologique.

La preuve ? Sa maîtrise du YABB, l’acronyme anglophone  pour Yet Another Boring Berlin : encore une défense berlinoise ennuyeuse. Carlsen a reconnu en conférence de presse que cette ouverture lui convenait « avec les deux couleurs ».

Dans Der Spiegel (mais aussi dans L’Informateur), Kasparov ne dit pas autre chose en ne parlant qu’en lui, avec lui et pour lui : « Sur une note plus personnelle, il est assez ironique de constater que quatorze ans après que j’ai été critiqué de ne pas vaincre la Défense Berlinoise de Kramnik quand j’ai perdu mon titre à Londres, elle est devenue un standard absolu au plus haut niveau. Les amateurs la trouvent peut-être ennuyeuse. Elle ne débouche sûrement pas sur des finales, mais sur un milieu de jeu complexe sans les dames qui peut s’avérer très aigu comme nous l’avons vu dans la dernière et 11e partie. »

Bien vu 13e champion ! A l’époque, les secondants de Kramnik (Illescas, Bareïev… et le Français Lautier) avaient eu l’idée géniale d’utiliser le « Mur de Berlin » comme arme secrète. Et grâce à elle, le loup Garri fut battu en match, ce que personne n’a réitéré !

Il reste que Carlsen-Anand, pour ce que l’on peut en comprendre, était perché sur les hauteurs de la préparation (on en a vu 1%), du pragmatisme et de la lutte mano a mano sur le pré carré des 64 cases.

yabb.jpgAnand est devenu, après quelques essais infructueux contre Kasparov et Karpov, champion du monde en 2000. Carlsen avait dix ans. Qui détrônera Carlsen ? A-t-il déjà dix ans voire moins ?

En attendant, Carlsen dispensera à la face du monde son attitude 'YABB', même à la table, afin que personne ne le détrône.


Kasparov a aidé Carlsen
Aide gratuite, support inconditionnel pour Carlsen ou fight contre Anand ? Kasparov ne supporte toujours pas la contradiction, comme d’hab.

La clé du match ? Les nerfs... et aussi une "grande aide" de Kasparov et des nerfs "plus fragiles à 45 ans qu
avant pour Anand" selon Carlsen dans un entretien avec Leontxo Garcia dans El País.

Les 11 parties du championnat du monde à télécharger

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu