La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

06 novembre 2013

Match Anand-Carlsen: Carlsen favori des parieurs pro

Le bookmaker anglais Ladbrokes écoute la vox populi des joueurs d’échecs. Et les cotes entre Carlsen et Anand pour le vainqueur du championnat du monde en 12 parties à Chennai (Madras) sont impitoyables. Carlsen est archi favori. Ou plutôt Anand est donné archi perdant.

Pour 1 € parié sur Carlsen, le gain ne sera que de 0,29 € (cote à 2/7). Pour Anand, la cote est, selon le système anglais, à 5/2 soit 2,5 contre 1 en système décimal. Chaque euro parié sur le champion du monde en titre rapportera donc net 2,5 €. Bien sûr, la cote évoluera en fonction du score du match et de son état d’avancement. Et cela donnera du piment aux professionnels des paris en ligne.

Contrairement à tout ce que peuvent avancer les GMI ou experts, ce match n’a rien de clair. Anand a une expérience énorme en match, est un véritable caméléon. Il est complet dans toutes les phases du jeu et seul Kasparov avait réussi à le faire gamberger.


carlsen,anandCarlsen ne joue pas en terrain neutre. Même si ses résultats constants démontrent qu’il joue à un autre niveau, le format est court, suffisamment pour qu’il puisse douter, trébucher et ne pas s’en remettre.

Tous deux ont des secondants surarmés. L’un d’eux a travaillé des années aux côtés d’Anand... et a rejoint le camp de Carlsen.
Le format de 12 parties est court, bien court malgré 6 (!) jours de repos. Et il serait dommage que le match au sommet le plus pétaradant depuis les affrontements des deux K soit décidé par 4 parties rapides (25 minutes + 10 s) comme dans le match Anand-Guelfand.

Calculez votre gain possible en fonction de la mise... sans pouvoir parier de France, car ce n’est pas autorisé pour les résidents français...

Explications sur le système des fractions à l’anglaise comparativement au système décimal ou au système américain pour les paris.

Site officiel du match

Début des rondes à 10h30 heure française et présentation claire du calendrie et des infos de base sur euh-euh

05 novembre 2013

Décès du champion suisse Walther

Tous les Fischer maniaques connaissent cette partie de Zurich 1959 où le jeune Bobby sauva l’incroyable avec les noirs dans une Najdorf contre le champion local, le Suisse Walther. Le site de la fédération suisse nous apprend qu’Edgar Walther est décédé début novembre à l’âge de 83 ans.

Une photo de la fameuse partie sous l’œil inquiet de Tal avec l’inévitable chemise à carreaux de Bobby est publiée. Walther avait participé à six Olympiades et était resté membre du club de Zurich pendant… cinquante ans !

Site de la fédération suisse

Partie Walther-Fischer

04 novembre 2013

Minciotti : appariements de cœur gagnants ?

4 novembre. Rendez-vous avec un ami journaliste travaillant dans un grand hebdomadaire parisien. A l’accueil, des numéros de 20 minutes scrupuleusement empilés. 20 minutes, c’est le gratuit qui héberge ce blog depuis sept ans. A la une, en haut à gauche, bien en vue, quatre mots : « Profession : chasseurs de célibataires. »

En attendant mon interlocuteur, je file en page 2. Un quadra cravaté. Une légende. Un nom. Fabiano Minciotti, « cofondateur de l’agence de cœurs ». A tempo je le reconnais. Même sourire en coin en plus sérieux. Quelques années de plus au compteur. Retour en 1988, au championnat de France de Val Thorens, open A. Il faisait partie des meilleurs juniors français. Il venait de Bretagne. On avait bataillé ferme dans une Est-Indienne. Avec les noirs, le jeune avait fini par craquer dans le manque de temps réciproque. Déjà talentueux.

Aujourd’hui, il « adapte les techniques des chasseurs de tête aux rencontres amoureuses ». Visite de son site de retour sur un ordinateur digne de ce nom. Que des images de Paris. La capitale et l’Île-de-France ont un ratio de célibataires prêts à éviter les sites classiques de rencontres sur Internet pour revenir à un « appariement amoureux » sélectif portant un autre nom que « agence matrimoniale ».

Comme tant d’autres champions en devenir ou devenus (à la Lautier), Fabiano Minciotti a lâché jeune les échecs. Finalement, les échecs mènent à tout à condition d’en sortir. Mais si on trouve l’âme sœur, les échecs de compétition le dimanche seront-ils tolérés parmi ses clients ? Question à insérer dans les fiches du Fabiano.

27 octobre 2013

Décès de l’organisateur Jean-Paul Touzé

Jean-Paul Touzé est décédé samedi 26 octobre au centre hospitalier de Belfort au cours d’une opération chirurgicale. Il avait 63 ans. Une occlusion intestinale serait à l’origine de la mort du « Monsieur Echecs » de Belfort depuis 1973. L’Est Républicain a annoncé sur son site la triste nouvelle dimanche vers 11h avec un court témoignage de sa fille Stéphanie.

Ses obsèques ont eu lieu jeudi 31/10 à 10 h 30, en l’église Saint Joseph de Belfort (7 rue Voltaire).

Sur le territoire français, Jean-Paul était la plupart du temps l’agent puis était devenu l’ami de Karpov, actuellement en démonstration dans un tournoi de parties rapides, le Trophée Karpov. ("tu te rends compte, j’ai fait des centaines de blitz avec lui, je n’en ai jamais gagné une").
Il avait multiplié les tournois de haut niveau, un championnat du monde des moins de 17 ans dès 1979, une Coupe du monde en 1988 (photo ci-dessous) avec Karpov et Kasparov et où il avait fait venir les champions du monde Smyslov et Botvinnik, des tournois fermés, une finale du top 16, un championnat du monde de problèmes, un match homme-ordinateur sur Minitel, une co-organisation avec l’open de l’Étang Salé à la Réunion sans son rôle, un temps, de secrétaire générale de la FFE et d'arbitre international.

On ne compte plus le nombre de joueurs professionnels passés par Belfort Échecs à une époque où son équipe cherchait un titre national. Bien sûr, Andrei Sokolov fut la première pierre d’un long édifice. Une année, même Karpov avait joué ! Pendant des années aussi,  Richard Goldenberg a été aux manettes de l’enseignement sur le territoire de Belfort avant que les deux hommes ne se séparent.

2013_Karpov_Touze_1988_Belfort_Cpedumonde.jpgQue ce soit avec sa ligue, les journalistes, les réunions fédérales officielles, la FFE – il a plusieurs fois tenté en vain d’en être le président – , Jean-Paul était un fort en gueule.
Sa dernière sortie avait consisté à demander d’être suspendu de la liste FIDE car il n’acceptait pas ses méthodes non démocratiques pas plus que la mollesse du combat de la FFE en ce sens.

Il ne se laissait pas faire jusqu’à la procédure. Ainsi, Air France lui avait demandé de payer en 1998 un supplément car, avec ses 170 kg, Jean-Paul occupait deux sièges dans un vol pour la Chine. Il avait refusé d’obtempérer. Par la suite, il avait mouché dans un débat télévisé le patron de la compagnie Jean-Cyril Spinetta.

Mais Jean-Paul avait un cœur gros comme ça et un amour des échecs que l’on retrouve rarement et sur une aussi longue période en France. Il faisait. Il bâtissait, alors les râleurs… C’était aussi un homme fidèle en amitié, notamment avec l’ancien maire de Belfort et ex-ministre Jean-Pierre Chevènement (son ‘Che’ comme il le nomme sur sa page Facebook) qui l’a toujours soutenu pour le développement des échecs dans ce territoire enclavé qui était, à force, devenu un rendez-vous international des années 1980-1990.

Chaque fois qu’il pouvait pousser un jeune qui montait dans l’un de ses tournois, Jean-Paul était au rendez-vous. Étienne Bacrot à Saint-Martin, Ponomariov au 3e Masters Comtois et tant d’autres.

Une grande figure des échecs français part trop tôt aujourd’hui. Comme il l’écrit sur sa page Facebook sur une légende d’une photo réglant une turbine : « D’Alsthom à la FAC de droit, que de chemin. Excellent fraiseur maîtrisant le micro, l’on avait confié l’usinage du prototype des ailettes du stator de la turbine de la centrale de Fessenheim (date supposée 1972/73). »

Echecs64 présente ses condoléances à sa femme, sa fille, son gendre et leurs enfants à qui il était fier d’avoir appris à jouer. En repassant le film depuis Belfort 1983 où je fis sa connaissance au championnat de France (Jean-Marc Degraeve jouait l’open et avait 12 ans) à aujourd’hui, il n’y a pratiquement pas une seule année où Jean-Paul est resté inactif au niveau national comme international.

La cérémonie à l'église Saint Joseph, cliquer ligne suivante.

Lire la suite

24 octobre 2013

Sautron-Clichy: vous reprendrez bien une Coupe… d’Europe ?

Clichy, champion de France par équipes et vainqueur de la Coupe de France était qualifié deux fois pour la coupe d’Europe des clubs se déroulant en Grèce à Rhodes (19-27 octobre 2013). Sautron, finaliste malheureux (0-3) en Coupe de France contre le même Clichy a donc pris la place du club de Châlons-en-Champagne, deuxième du Top 12 (championnat de France par équipes) et qualifié, mais qui a déclaré forfait.

Le championnat d’Europe se joue en 7 rondes sur 6 échiquiers. Avec ses vedettes Vachier-Lagrave, Rapport et Tregoubov, Clichy n’a pas actualisé son site tandis que le petit poucet Sautron nous tient au courant à chaque ronde de ses aventures avec ses jeunes formés au club et le renfort du MI polonais Lubczynski (capitaine : Yannick Berthelot).

Ce championnat est impressionnant car de nombreux GMI du top mondial sont présents : Caruana, Nakamura, Topalov, Kamsky… Classement final : qui sera le colosse de Rhodes ?

Retransmission par match (échiquiers type DGT sans analyse)


Apprendre la géographie mondiale et "mater" qui regarde ce blog et d'où, cliquez sur le géocompteur en bas de la colonne de droite ou ici.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu