Avertir le modérateur

Echecs 64 - Page 6

  • Mieux vivre son argent avec un temps de moins

    La visite chez le médecin a été savoureuse. Pas de ‘Match’ de ‘Point’ et encore moins de ‘Voici’ à zapper, j’avions du lourd, du sérieux : ‘Mieux vivre son argent’. Pas mon truc, mais bon. Une étude sociologique des patients en fonction des abonnements… pas le temps de réfléchir, le mal de reins était prioritaire mais la Une de cette revue du groupe L’Express m’a achevé avant la visite : un rire nerveux m’a fait encore plus mal !

    Titre du numéro de janvier 2015 : « Placements : les bons choix pour 2015 » 
    Une photo montre un échiquier avec toutes les pièces. Une main blanche avance une dame noire. Les noirs ont joué deux coups, les blancs un seul. Bon placement... de pièces, effectivement.

    Pas eu le courage de lire plus loin, mon docteur est arrivée ; bilan : attends et souffre. Plus tard j’ai relu une pub un peu plus loin dans le mensuel avec cet édifiant slogan : « La précision synchronisée ». Cette fois, j’ai dû glousser pour ne pas avoir mal.

  • Corse : Fora Gromovs !

    Trois opens ont lieu en Corse du 22 au 30 octobre 2016 afin de fêter le vingtième anniversaire du ‘Corsican Circuit’ en bon franglais. L’affiche est belle avec des joueurs prestigieux venant du monde entier dont Anand, Vachier-Lagrave, HOU Yifan, la championne du monde chinoise. Spectaculaire pour les gens sur place.

    Mais la nouveauté théorique (cachée) de cette année est l’existence d’une liste noire dont le tricheur au Elo-yoyo, l’Italien d’origine lettonne Gromovs a fait les frais : Léo Battesti organisateur et Dieu échiquéen sur la terre corse alias Léorateur l’a exclu par courriel in English : non seulement Gromovs est sur sa « blacklist » (ah bon ? il y a d’autres joueurs ?) mais encore sur « tous les tournois en Corse ». Heureusement, rien n'est encore écrit sur les murs de Bastia.

    Lire la suite

  • Décès de Roland Lecomte

    L’ancien journaliste Roland Lecomte est décédé le 3 octobre 2016. Pour quiconque a lu Europe Échecs des années 1960 à 1990, c’était le spécialiste des nouvelles internationales et le reporter présent sur tous les fronts.

    Quand le joueur Bachar Kouatly administra sa fameuse baffe à Gilles Andruet lors du National à Alès, en 1984, Roland était là. L’actualité étant totalement plate ce jour d’été 1984, l’AFP reprit l’info et tous les journaux embrayèrent.

    Roland avait débuté sa carrière à Combat, un quotidien clandestin né pendant la Seconde Guerre mondiale que le jeune débutant Lecomte rejoint au début des années 1950.

    Il fera toute sa carrière à l’Agence France Presse ; il logeait dans un endroit réduit avec ses camarades du service ‘écoutes’ dont le Russe Serge Mazenkine. Ainsi, les informations importantes publiées par d’autres agences sur les tournois ou les champions d’échecs étaient de première main.

    Roland assista à tous les petits et grands événements, du rapatriement (d’Estoril) des cendres d’Alekhine au cimetière Montparnasse en passant par les championnats de France ou au Festival des Jeux de Cannes qu’il affectionnait particulièrement.

    Lecomte.jpgCes dernières années, il s’était mis à Facebook, ce qui lui permettait de maintenir le lien avec famille et anciennes connaissances. D'ailleurs, j’étais allé pas mal de fois chez lui, à Sevran, lui mettre d’équerre son ordinateur.

    Roland était un très bon vivant (deux croisières Europe Échecs et tant de repas) et avait toujours une anecdote dans sa besace sans jamais se prendre au sérieux.
    C’est un sacré monument qui s’en va mais aussi un ami. Alors que nous nous étions perdus de vue, nous nous croisons par hasard dans le XIVe arrondissement vers 2003. Il venait plusieurs fois par semaine faire les courses pour sa mère centenaire, restée à la maison. Lui demandant pourquoi il avait le bras éraflé, il avait répondu quelque chose du genre « j’ai fait du ski sur le bitume » avant de m’avouer qu’on lui avait arraché sa sacoche qu’il n’avait lâchée que devant l'arrivée « d'une borne têtue » en béton alors qu'il était traîné par terre. Allez, salut ma vieille.

    Voir aussi l’article ‘Lecomte est bon’ publié ici à l’occasion de la sortie de son livre.

    7 octobre : Funérarium de Santilly Goussainville à 9h30 puis messe à 10h30 à Vaudherland (Essonne).

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu