La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

01 avril 2014

Scoop : la ligue de Corse reprend 3000 licences B !

Vous l’aviez deviné, après avoir engrangé avant les élections 1591 licences B (dites ‘loisir’) pour Bastia et 1556 pour Ajaccio pour gratter une voix par groupe de 30, l’Île de Beauté a connu une épouvantable marée basse depuis la rentrée. Bastia, euh pardon ‘Corsica Chess Club’ en langue corse ne compte plus qu’un licencié B et Ajaccio… zéro.

Cette ‘reprise’ des licenciés B est donc un aimable poisson d’avril corse transformé récemment en… poison corse pour les subventions. Perdre les élections à 17 voix (de clubs) près coûte finalement cher.

Pas seulement au contribuable. Il a financé le voyage d’une équipe de France 3-Corse pour filmer la victoire qui semblait acquise de la liste Battesti le 31 mars 2013. Un an plus tard, il semble que tout foute le camp. Plus de licences B à l’horizon. Les licences A (joueurs de compétition) réduites au strict minimum.

En attendant, il y a toujours autant de jeunes joueurs sur l’Île, des communiqués triomphants sur le site de la ligue corse... qui boude la fédé. Il a fallu une gaffe de cette même ligue pour que même le Conseil général se sente obligé de rappeler la règle pour toucher des subventions.

Cette règle est terriblement nationale. Elle a valu à certains clubs sportifs de toucher zéro pour avoir dépassé la date limite. Ou de toucher 100 euros au lieu de 1000 à cause d’une erreur d’écriture (véridique !).

A lire absolument, le feuilleton : « Garri, j’ai loupé le train des subventions »  avec la réponse (une grand première dans le droit administratif ?) du Conseil général sur le site de la ligue de Corse.

25 mars 2014

Carlsen à Paris!

La FFE nous l’a caché, Europe Échecs a raté le scoop de Besancon, mais le champion du monde a osé. Il est venu s’afficher à Paris aux yeux de tous. Le pire, c'est que l’on peut assister au réveil de ce roi sans aucune pudeur.

De son côté, Carlsen (comme Karpov dans ses jeunes années de champion du monde) ne fait pas mystère de se lever vers midi. Il avoue sur son compte twitter que le tournoi des Candidats débutant à 10 h pour la Norvège l’oblige à une violence matutinale toute personnelle.

En attendant, cliquez vite ligne suivante pour avoir la clé de ce mystère. Carlsen est devenu une marque. C’est maintenant sa marque qu’il faudra adopter dans les tournois.

Lire la suite

30 septembre 2013

Blitz Carlsen-Fressinet: "Too weak, too slow"

"Too weak, too slow". (trop faible, trop lent) C’est ainsi que le numéro un mondial Magnus Carlsen a chambré Laurent Fressinet dans un blitz à la parlante joué à Kragerø (Norvège) sous le regard amusé d’au moins un GMI, Ludgwig Hammer. En plus de Nielsen, ces deux GMI seront ses secondants pour le match du championnat du monde contre Anand.

La vidéo de ce blitz publiée le 7 août sur la page Facebook de Carlsen montre le numéro un mondial détendu et à l’aise avec son équipe.

Fressinet était mieux et comme d’habitude, le numéro un mondial embrouille son monde en finale. Certes Fressinet lui fait remarquer qu’il avait des supporters, mais lui aussi l’a bien chambré ! Et presque chamboulé.

La partie vaut le détour. On n’analyse pas les blitz, mais Echecs64 a reconstitué pour vous la partie jusqu’au mat placé en plein milieu de l’échiquier par Carlsen.

Le slogan 'too weak too slow' fait partie de l’empreinte psychologique que cherche à imposer le champion. Et par là même de la confiance à gagner pour un match à haute tension. On note sur la table un livre sur les finales (Chess Endings). On ne sait jamais.

 

Carlsen-Fressinet (blitz, août 2013)


1. d4 Nf6 2. Bg5 e6 3. e4 h6 4. Bxf6 Qxf6 5. c3 d6 6. Nd2 g5 7. Bd3 Bg7 8. Ne2 Nc6 9. O-O Bd7 10. f4 O-O-O 11. e5 Qe7 12. exd6 Qxd6 13. Ne4 Qe7 14. Nc5 Nxd4 15. Nxd7 Nxe2+ 16. Qxe2 Rxd7 17. f5 Rhd8 18. Rad1 Kb8 19. fxe6 fxe6 20. Be4 a6 21. g3 Qc5+ 22. Kg2 Qe5 23. Rxd7 Rxd7 24. Re1 Rd6 25. Bf3 Qxe2+ 26. Rxe2 b5 27.Bg4 e5 28. Bf3 Ka7 29. Kh3 Kb6 30. Kg4 a5 31. Be4 b4 32. cxb4 axb4 33. Rc2 c5 34. b3 Rd4 35. Kf5 c4 36. bxc4 Kc5 37. Bd5 e4 38. Bxe4 Rxc4 39. Re2 Rc3 40. Kg6 Bd4 41. Bc2 Be3 42. Bb3 Kd4 43. Kxh6 Kd3 44. Rg2 Ke4 45. Kh5 Kf3 46. Bd5 mat

 

2013_2weak_2slow.JPG

11 août 2013

National : Sebag et 11 masculines

2013_nancy_affiche.jpgLe championnat de France féminin a débuté dimanche 11 août à Nancy. 11 rondes avant la fin, et pour briser la politique de discrimination positive, la FFE a décidé de sacrer d’ores et déjà Marie Sebag comme championne de France en l’absence des mousquetaires Bacrot, Fressinet, Istratescu et Vachier-Lagrave, partis admirer les « nuits blanches » à la Coupe du monde de Tromsø (Norvège).

Ainsi, 11 masculines ont été invitées dans le National. Toutes à plus de 2500 Elo, elles feront de la figuration active. Cette initiative est à saluer tant la désaffection des masculines est grande. La politique d’encouragement des féminines a tellement porté ses fruits depuis 25 ans que la FFE envisage d’imposer non pas un échiquier masculine dans les équipes, mais deux pour la rentrée.

Nancy : site officiel du 88e championnat de France

Commentaires en direct avec 150 moi-je/min du GMI Prié sur ce lien.

02 juillet 2013

Championnat de Paris : j’ai peur de dire un Gromovs

Encore un adepte du saut à l’élastique ! Il n’est pas grand maître, mais maître FIDE donc il a déjà passé la barre des 2300. Sa spécialité est le yoyo au niveau du Elo pour mieux ratisser des petits prix dans les tournois.

Jouant sous le drapeau FIDE italien, Sergejs Gromovs est un Ustianovich au petit pied. Il pointe désormais à 2202 Elo et a pour habitude de faire nulle contre des 2500 voire d’en battre un de temps en temps (le GMI Mazé).

gromovs.jpgIl dégonfle son Elo dans des tournois de seconde zone en Italie. Et c’est gonflant : moins 39 points en 3 parties avec 0 sur 3 contre des 1800, on est vraiment dans la zone rouge du foutage de gueule avec validation arbitrale locale.

Gromovs s’est inscrit dans deux tournois du 88e championnat de Paris qui débute ce samedi 6 juillet. Le tournoi A du soir réservé aux moins de 2300.
Il figure parmi les 10 premiers Elo et peut espérer gagner les 1500 € du premier prix et le ‘tournoi a’ de l’après-midi où il est archi-favori (premier prix 500 €) devant moins de 30 participants.


Trois scénarios :

  1. Les organisateurs l’acceptent et font semblant d’ignorer ses séances de gonflette. 
  2. Ils le refusent comme l’ont fait pour d’autres des organisateurs courageux et énergiques, notamment en Pologne.
  3. Il joue quand même, trébuche en perdant une ou deux parties et rejoint alors la maison de retraite des forfaitistes.

Franchement, on a hâte de voir une telle vedette dans un tournoi aussi prestigieux, l’un des plus grands opens de France. Le gusse avait déjà sévi en Corse, première fois où je l’avais repéré.

A Paris, Gromovs ne se sentira pas seul. Un Parisien habitué des opens du club 608 est passé sous la barre des 1700 alors qu’il vaut largement plus de 1900. Il avait déjà dégazé du Elo (rapide ou blitz) avant le championnat international de blitz. Et dire qu’il y a quelques années, ce dégonflé 2013 prédisait qu’il serait maître international en moins de cinq ans !

Photo: site FIDE

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu