Avertir le modérateur

tal - Page 2

  • Touzé en mode auto-suspension contre la FIDE

    L’organisateur et arbitre international Jean-Paul Touzé a encore rugi en direct de Belfort. Dans une lettre ouverte de deux pages adressée au président fédéral Henri Carvallo, Touzé proteste contre la FIDE et son vice-président turc Ali Aziri. Cet affidé du président Ilioumjinov a en effet déclaré qu’il ne donnerait aucune place aux arbitres des pays ayant soutenu la liste Karpov (contre le président réélu Ilioumjinov) lors des prochaines Olympiades disputées à Istanbul. La France a lutté contre Kirsan aux dernières élections et quand on touche à Karpov, JPT se met à r(o)ugir...

    Touzé rappelle dans sa lettre que les « messages de protestation [comme celui émis par la FFE] est pour moi nettement insuffisant. En effet, l’histoire a montré, s’il en est, que l’isolement pour des causes justes est beaucoup plus fort qu’une majorité de circonstance en faveur de telle ou telle cause contraire à l’éthique au sens large ».


    touzé,botvinnik,smyslovConséquence ? Touzé demande à la FFE d’attaquer cette décision devant le Tribunal arbitral du sport de Lausanne et devant la Cour européenne des droits de l’homme.

    Supplément touzéesque :
    Jean-Paul demande à la FFE de « faire suspendre, hors de France, son titre d’arbitre international et ne plus envoyer, à partir du 1er septembre, les résultats de ses parties comptant pour le classement FIDE ».

    Que fera la FFE ? Ben… un mouvement de menton et on enverra comme qui rigole nos équipes masculine et féminine dans cette compétition sacrée par le président de la FIDE, vous savez celui qui rend visite au dictateur lybien et syrien en pleine guerre civile. Un représentant FFE ira sur place faire des moulinets dans un discours et affaire suivante.

    Autre variante, (presque) imaginaire : Les Clichiens aboieront, la Caravano passera. A moins que la FFE se saisisse du problème dans un comité Théodule basé à Bastia, France. Auquel cas, il faudra « débattre, débattre, oui mais débattresti »

      Télécharger le Touzé-communiqué dans son entièreté (PDF).

    Photo (© Facebook JPT) : Grande première en 1988 : Jean-Paul Touzé, organisateur du tournoi de la Coupe du monde à Belfort, avait invité deux ex-champions du monde : Smyslov (à g., 1921-2010) et Botvinnik (à dr., 1911-1995). Ce fut l’une des premières sorties à l’Ouest de Botvinnik, un an avant la chute du Mur de Berlin tandis que des légendes telles Tal, Kortchnoï, Spassky, Kasparov et Karpov jouaient ce tournoi d’anthologie. Quelle époque épique !

  • 1983: Tal dans le métro, mais avec qui?

    tal

    L’opération « Les échecs dans le métro » (en fait dans la station de  RER Auber) est un succès ce 29 novembre 1983. De nombreux curieux s’amassent autour d’une simultanée à la pendule de Tal, l’ancien champion du monde. Ce droitier au regard d’aigle avait, en raison de quelques phalanges manquantes à la main droite, pour habitude de jouer de la main gauche tout en tenant son éternel mégot de l'autre main. Dans cette simultanée, il joue contre le champion de France pupille. Qui est-il et le reconnaissez-vous? Cliquer ligne suivante... avec pour bonus la position.

    Photo: © Roland Lecomte

    Lire la suite

  • Olympiade de Nice 1974 : qui admire Petrossian?

    PetrossianDevinette: qui prend du bon temps à l’Olympiade de Nice 1974 en compagnie de Petrossian? En plus de Petro, j’en ai 4. Et vous? Réponse en cliquant ici.

    Petit retour en arrière: il y a 37 ans, la France organisait l’Olympiade à Nice. Sous la chaleur du mois de juin, d’une salle non climatisée et mal éclairée, les meilleurs joueurs de la planète étaient au rendez-vous. L’organisation subit de nombreuses critiques, aggravées par un manque de personnel officiel dans la préparation à cause de la mort du président Pompidou survenue en avril 1974.

    L’équipe d’URSS domina outrageusement l’épreuve: 8,5 points de parties d’avance sur les 15 rondes du groupe final... Elle avait envoyé, par ordre d’échiquier: le jeune Karpov, l’étoile montante, Kortchnoï, Spassky, Petrossian, Tal et Kouzmine!

    Les Olympiades étaient organisées avec une phrase préliminaire comprenant des groupes de force de 9 à 10 équipes. Après un toutes rondes, les équipes qualifiées s’affrontaient pour la finale dans un toutes rondes de 16 équipes tandis que les autres équipes étaient redistribuées dans d'autres groupes. La France termina ainsi dans les choux du groupe B (28e au final, avec Maclès, Todorcevic, Seret – l’homme en forme –, Puhm, Bessenay et Benoit).

    Keene,LevyQuelques parties mémorables sont restées: Karpov-Unzicker (Espagnole, 24.Fa7!) et le sacrifice de tour de Tal contre le Mongol Miagmasuren en e6
    à la 7e ronde!

    A rejouer aussi à la dur dans le collector, le livre de Keene et Levy, en anglais et en notation
    descriptive :( Tristesse . Téléchargez les bulletins rassemblés sous un fichier PDF: entretiens passionnants avec le Dr Euwe, Mme Chaudé, Muffang, des articles de Lecomte, du Dr Roos, de Zinser, le règlement en français, anglais, espagnol et russe et les parties (oops! à zapper, merci ChessBase!).

    Statistiques, parties à rejouer (et à télécharger) et long article (en anglais) dans la fabuleuse base des Olympiades.
    Question supplémentaire: nommez les joueurs en photo sur le livre de Keene/Levy.

    Lire la suite

  • Bent Larsen est mort

    larsen.jpg

    Le grand champion danois Bent Larsen est mort le 9 septembre à Buenos Aires à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Il était soigné dans une clinique depuis trois semaines. Il avait 75 ans.

    Diabétique, très affaibli ces dernières années, il était encore visité par son compatriote, le grand maître Peter-Heine Nielsen (secondant d’Anand) et restait toujours aussi intarissable à refaire le monde des 64 cases en anecdotes comme en variantes.

    Il y a moins d’un an, j’avais rappelé Larsen pour le relancer sur le projet d’un livre pour les éditions Payot. La conversation avait été brève. Larsen était fatigué et avait simplement laissé tomber, terriblement: ‘Me murio’. Que dire après cela?

    Larsen, développait une rare énergie sur l’échiquier. Celle des Fischer, Kasparov et Guelfand, spécialement en milieu de jeu et en finale. Il avait cet incroyable talent d’embrouiller ses adversaires, et pas seulement avec ses ‘coups de flanc’ tels 1.f4 ou 1.b3, mais aussi dans les positions-type grâce à sa science de la transition.

    En espagnol
    L’article du quotidien de Buenos Aires, La Nación : ‘L’adieu à une légende: Bent Larsen’

    Plus détaillé, un article sur les circonstances de son décès et son palmarès.

    En anglais
    ChessBase lui avait consacré un long portrait il y a quelques mois

    Sur ce blog
    Un article de Larsen à partir d’une conversation de 52 min que j’avais eue avec lui en mars 2008. A relire ici

    La photo ci-dessus a été prise en 1957 à l’aéroport de Copenhague. Elle est publiée sur le site ChessBase à partir d’un article et de photos fantastiques de Larsen.

    De gauche à droite, Mikhaïl Tal, Bent Larsen, Miroslav Filip et Boris Spassky analysent avant de se rendre au championnat du monde universitaire.

  • Ouverture facile

    Ouverture facile, c’est toujours marqué sur les emballages divers. Et bien sûr, toujours difficile à ouvrir. Et aux échecs? Existe-t-il pour vous une ouverture «facile»? Facile à jouer au moins? Et difficile pour les adversaires? Petite réflexion inconstante et primesautière sur le sujet.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu