Avertir le modérateur

spassky - Page 4

  • Bent Larsen est mort

    larsen.jpg

    Le grand champion danois Bent Larsen est mort le 9 septembre à Buenos Aires à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Il était soigné dans une clinique depuis trois semaines. Il avait 75 ans.

    Diabétique, très affaibli ces dernières années, il était encore visité par son compatriote, le grand maître Peter-Heine Nielsen (secondant d’Anand) et restait toujours aussi intarissable à refaire le monde des 64 cases en anecdotes comme en variantes.

    Il y a moins d’un an, j’avais rappelé Larsen pour le relancer sur le projet d’un livre pour les éditions Payot. La conversation avait été brève. Larsen était fatigué et avait simplement laissé tomber, terriblement: ‘Me murio’. Que dire après cela?

    Larsen, développait une rare énergie sur l’échiquier. Celle des Fischer, Kasparov et Guelfand, spécialement en milieu de jeu et en finale. Il avait cet incroyable talent d’embrouiller ses adversaires, et pas seulement avec ses ‘coups de flanc’ tels 1.f4 ou 1.b3, mais aussi dans les positions-type grâce à sa science de la transition.

    En espagnol
    L’article du quotidien de Buenos Aires, La Nación : ‘L’adieu à une légende: Bent Larsen’

    Plus détaillé, un article sur les circonstances de son décès et son palmarès.

    En anglais
    ChessBase lui avait consacré un long portrait il y a quelques mois

    Sur ce blog
    Un article de Larsen à partir d’une conversation de 52 min que j’avais eue avec lui en mars 2008. A relire ici

    La photo ci-dessus a été prise en 1957 à l’aéroport de Copenhague. Elle est publiée sur le site ChessBase à partir d’un article et de photos fantastiques de Larsen.

    De gauche à droite, Mikhaïl Tal, Bent Larsen, Miroslav Filip et Boris Spassky analysent avant de se rendre au championnat du monde universitaire.

  • Belfort: la Dorfmanite contagieuse et National grotesque!

    J’ai séché les rondes 5 et 6 du National, ignorant que la ronde de repos était aujourd’hui dimanche. Je n’ai rien raté. Pire. J’ai raté le pire: une accumulation de ‘Dorfman’ - des nulles sans jouer. Triste spectacle pour tristes sires.

    Vivement les parties simultanées de Karpov et Spassky lundi!

    Pour la photo sympa de Boutteville et Karpov, aller sur le site fédéral. Le président regarde l’objectif pleine face tout soucieux d’ajouter un trophée au concours ‘ma trombine partout’.

    La Dorfmanite touche également les commentaires officiels diffusés sur le site. Heureusement les Papy Flingueurs Boutteville et Ferry font le spectacle dans l’open A.

    C’est en revenant dimanche pour valider vos commentaires du 10 août que mon coup de soleil a failli partir d’un coup. Par chance, je n’avais vu les parties du National. Vos commentaires sur le niveau de combativité, la Dorfmanite et l’indigence des commentaires sur la justification des nulles sur le site de la FFE font mouche. Suite de Belfort qui fait fort.

    Lire la suite

  • 85e championnat de Paris: Feller sans faute

    Le championnat de Paris a réuni plus de 620 participants répartis dans 4 sections. Le champion de Paris est le vainqueur de l’open FIDE, le GMI Sébastien Feller, licencié dans l’équipe championne de France par équipes, Évry Grand Roque. Il survole le tournoi en concédant deux nulles de salon.

    Personne n’a pu arrêter ce style sans compromission (roques opposés, attaque) allié à une préparation ad hoc (il a déréglé Alberto David et lui inflige une défaite avec les noirs en 24 coups sur un Stonewall) et à une énergie sans faille malgré deux nulles sans jouer (c’est toujours énervant!).

    Ce tournoi comportait 74 inscrits mais 12 « salopards » l’ont abandonné en cours de route ou à la dernière ronde. Nous y reviendrons...
    - Mention spéciale donc au premier du tournoi... et au dernier à avoir terminé les 9 rondes, Éric Boulard. Le Breton de Malakoff a perdu un joyeux gambit du Roi avec les blancs contre Fayard à la dernière ronde.
    - Mention spéciale aux génies de l
    information: le site fédéral et celui dune revue française hésitante, Euh-euh. Tous deux ont à peine parlé de ce festival regroupant plus de 600 joueurs! En dehors du championnat de France en août et du championnat des jeunes - des compétitions fédérales phares de 800 à 1000 participants -, et de lopen monstre de Cappelle-la-Grande, aucun tournoi ne regroupe autant de joueurs en France!

    Dans un cas, il n
    ’est pas parrainé par la FFE (!!) ce mardi, la page résulats faisait limpasse sur le '85e CHIP' (re-!!) et dans l’autre 'Chemise Demuydt' alias Gérard Demuydt, le garde-chiourme du site travaillant 'à mi-temps 12h/jour' lâche sans rire à ses internautes se plaignant du manque d'infos: "Sinon je rappelle que "normalement" c'est aux personnes qui organisent de communiquer autour de leurs évènements." Des génies de l'info, donc.

    Les Indiens dans la ville, la visite incognito de Spassky, Gharamian sauve une finale de tours avec 2 pions de moins, le compte rendu officiel et la remise des prix avec photos, grilles américaines du FIDE, des tournois A, B et C, cliquer ici

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu