Avertir le modérateur

spassky - Page 3

  • Belfort: la Dorfmanite contagieuse et National grotesque!

    J’ai séché les rondes 5 et 6 du National, ignorant que la ronde de repos était aujourd’hui dimanche. Je n’ai rien raté. Pire. J’ai raté le pire: une accumulation de ‘Dorfman’ - des nulles sans jouer. Triste spectacle pour tristes sires.

    Vivement les parties simultanées de Karpov et Spassky lundi!

    Pour la photo sympa de Boutteville et Karpov, aller sur le site fédéral. Le président regarde l’objectif pleine face tout soucieux d’ajouter un trophée au concours ‘ma trombine partout’.

    La Dorfmanite touche également les commentaires officiels diffusés sur le site. Heureusement les Papy Flingueurs Boutteville et Ferry font le spectacle dans l’open A.

    C’est en revenant dimanche pour valider vos commentaires du 10 août que mon coup de soleil a failli partir d’un coup. Par chance, je n’avais vu les parties du National. Vos commentaires sur le niveau de combativité, la Dorfmanite et l’indigence des commentaires sur la justification des nulles sur le site de la FFE font mouche. Suite de Belfort qui fait fort.

    Lire la suite

  • 85e championnat de Paris: Feller sans faute

    Le championnat de Paris a réuni plus de 620 participants répartis dans 4 sections. Le champion de Paris est le vainqueur de l’open FIDE, le GMI Sébastien Feller, licencié dans l’équipe championne de France par équipes, Évry Grand Roque. Il survole le tournoi en concédant deux nulles de salon.

    Personne n’a pu arrêter ce style sans compromission (roques opposés, attaque) allié à une préparation ad hoc (il a déréglé Alberto David et lui inflige une défaite avec les noirs en 24 coups sur un Stonewall) et à une énergie sans faille malgré deux nulles sans jouer (c’est toujours énervant!).

    Ce tournoi comportait 74 inscrits mais 12 « salopards » l’ont abandonné en cours de route ou à la dernière ronde. Nous y reviendrons...
    - Mention spéciale donc au premier du tournoi... et au dernier à avoir terminé les 9 rondes, Éric Boulard. Le Breton de Malakoff a perdu un joyeux gambit du Roi avec les blancs contre Fayard à la dernière ronde.
    - Mention spéciale aux génies de l
    information: le site fédéral et celui dune revue française hésitante, Euh-euh. Tous deux ont à peine parlé de ce festival regroupant plus de 600 joueurs! En dehors du championnat de France en août et du championnat des jeunes - des compétitions fédérales phares de 800 à 1000 participants -, et de lopen monstre de Cappelle-la-Grande, aucun tournoi ne regroupe autant de joueurs en France!

    Dans un cas, il n
    ’est pas parrainé par la FFE (!!) ce mardi, la page résulats faisait limpasse sur le '85e CHIP' (re-!!) et dans l’autre 'Chemise Demuydt' alias Gérard Demuydt, le garde-chiourme du site travaillant 'à mi-temps 12h/jour' lâche sans rire à ses internautes se plaignant du manque d'infos: "Sinon je rappelle que "normalement" c'est aux personnes qui organisent de communiquer autour de leurs évènements." Des génies de l'info, donc.

    Les Indiens dans la ville, la visite incognito de Spassky, Gharamian sauve une finale de tours avec 2 pions de moins, le compte rendu officiel et la remise des prix avec photos, grilles américaines du FIDE, des tournois A, B et C, cliquer ici

    Lire la suite

  • Gibraltar: Spassky parle et Bacrot carton jaune?

    L’open de Gibraltar se termine le 4 février. Une dizaine de Français ont fait le déplacement dans l’open réservé aux plus forts joueurs. Et une équipe de France virtuelle est sur place. Sans Jordi pour pitaine, sans Tkatchiev pour la promo et sans Jicé pour le serrage de louches aux officiels à nos frais. Ouf! Bacrot, Fressinet, Edouard, Mazé jouent pour leur pomme. Enfin presque. Étienne Bacrot sera probablement sanctionné (comme d’autres) s’il touche un prix. Ainsi le veut le règlement du tournoi: il a accordé la nulle sans jouer (16 coups) à son compère, le professionnel à casquette Mazé. Dans casquette, il y a 2 « t », pas dans Mazé, heureusement. Le spectacle d’un véritable combat « Bacrot–Mazé-sans les 2T » aurait valu la peine. Fressinet, lui, n’a jamais ce traitement de faveur et se fait ‘bacro-buller’ régulièrement.
    Pour l’anecdote, un GMI argentin (mais non de Carcassonne) a osé planter un sacrifice de dame au Français. Oh le petit ! Il a mis le feuuuu. Résultat, une nulle combative et spectaculaire. Chapeau bas aux deux joueurs. Ce diable s’appelle Felgaer. Sans les deux « t ».

    Le tournoi est également spectaculaire grâce à la qualité de la retransmission en direct et des commentaires (filmés) du GMI Stuart Conquest. Un système spécial coûteux nous vaut cette retransmission en ‘streaming’. Stuart invite régulièrement des GMI ayant terminé leurs parties à donner leurs impressions et à analyser en direct. Un vrai cours magistral… et gratuit. Ainsi, si vous voulez savoir comment pense l’Anglais Speelman (aucun calcul, que des raisonnements stratégiques, tee-shirt éternel…) ou Spassky (!!), vous pouvez revoir ces vidéos. Elles sont conservées. Rien à voir avec la soupe du bla-bla post mortem que l’on peut nous servir ailleurs.

    Comme l’a souligné Conquest et nombre d’internautes dans la fenêtre de discussion, cette qualité n’a jamais été vue ailleurs et nous sommes vraiment dans les retransmissions du XXIe siècle. Il est vrai que le sponsor a les reins solides au niveau de la bande passante puisqu’il s’agit de l’opérateur de téléphonie locale, Gibtel. Spassky, venu « pour quelques minutes », est resté trois heures!

    C’est ci-dessous: cliquer à partir de 1h30 pour entendre Stuart parler de l’arrivée de Spassky. Le grand Boris vient en scène à partir de 1h38 et comment la jolie partie Espagnole Bacrot-Stefanova (1-0, pas de nulle de salon :)). Préparer, thé, café… champagne ou vodka pour fêter cela à distance avec Boris!

    Watch live streaming video from gibraltarchess at livestream.com

     

  • Super tournoi de shogi à Paris

    Paris accueille à nouveau le Ryu-O sen du 17 au 20 octobre.

    Vous avez sûrement tous les yeux rivés sur le championnat du monde d’échecs entre Anand et Kramnik. Laissons le direct et les dix serveurs aux professionnels de la profession.

    Parlons du deuxième tournoi professionnel de shogi le plus important par le prestige et le premier en termes de prix. Toutes les informations suivantes ont été communiquées par Éric Cheymol. Le tournoi se déroule ce week‑end à Paris. Courez‑y, c’est impressionnant !

    Les informations suivantes (et les photos avec Spassky et Lautier!) proviennent d’un courriel que M. Cheymol – le joueur d’échecs français le plus fana de shogi – a également envoyé… à Spassky !

    RyuO 20081017 flyer v2.jpg

    Lire la suite

  • Bobby Fischer: les collector

    Pour tous ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir la carrière et l’histoire de Fischer, il faut absolument se procurer le numéro de New in Chess (2/2008) en vente dans les librairies spécialisées ou directement auprès de l’éditeur néerlandais (www.newinchess.com).

    Tout y est ou presque. La période islandaise de Fischer est racontée avec force détails et interviews de ceux qui l’ont fréquenté. La période « japonaise » où Fischer fut incarcéré neuf mois est également traitée, le mystère récemment levé sur l’identité du véritable père de Fischer etc. C’est juste passionnant.

    Le mensuel québécois Échec+ fait aussi un numéro superbe notamment grâce aux photos vues nulle part dans les revues européennes: elles ont été prises par des journaux canadiens dans les années de jeunesse de Bobby par des photographes professionnels. On y voit un jeune homme en pleine forme, très beau gosse et impeccablement habillé. Beaux angles, photos en noir et blanc superbes!


     

    edb0fed9474410db221874a766b102e3.jpg


    Il y a aussi un livre extraordinaire qui démontre à quel point Fischer expérimentait de vieilles ouvertures dans les simultanées: le génial A Legend on the Road de John Donaldson (1994). Le maître international américain a réussi à pêcher des parties inconnues de Fischer: entre février et mai 1964, on dénombre 1882 parties connues de simultanée avec le score 'époustoufischérien' de +1719, =102, -61, soit un score de 94%.
    9b48adff815a2f74ba329edbc7e74245.gif



    Et Europe Échecs? Voyons la couverture de mars 2008. On ne pouvait faire plus tarte. Zéro photo de Fischer, tout est noir avec des dates illisibles, une signature, on ne comprend rien! Sinon, dès la deuxième ligne de la page 3, Babar Kouatly se trompe énormément: il parle déjà de lui-même. Môssieu prenait un avion et avait six heures de vol. Super. Pour où? Damas? Les Îles Canaries? Le Tchad? Téhéran? Plus loin encore? Pas de réponse, mais au moins une assurance mensuelle: ses 'éditoriaux' sont lourds.
    Sinon, le numéro est principalement composé de resucées de vieux articles (ils réussissent à faire parler Spassky... à partir d'une traduction de la revue soviétique 64 de 1972!), de vieilles parties commentées, de vieux dessins de S. Zinser (lequel reprend toutefois temporairement du service), d’interviews et de réactions de GMI présents à Wijk aan Zee repiquées du Net. En conclusion, l’inévitable interview de Karpov dont l’agent est... Kouatly Babar. Et Arrabal, inévitable aussi. Mais au moins, il a du talent!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu