Avertir le modérateur

mullon - Page 2

  • Moingt 2004: paroles de campagne à la loupe de 2011

    Avec l’Internet, on aurait tendance à croire que les entretiens font pschitt! et se perdent dans le limbo... surtout quand il s’agit d’entretiens de campagne électorale. Meuh non!

    Échecs 64 a retrouvé par hasard des « tchats » — entretiens en direct sur l’Internet — du candidat Jean-Claude Moingt donnés sur son site de campagne (jcm2005.com, aujourd’hui disparu) et datant de 2004.


    L’exercice n’est pas simple et le geste du candidat Moingt était courageux et novateur sachant que, selon la loi de Pareto, 80% des réclamations-questions sont faites par une minorité active de 20% d’individus...

    2011: L’occasion de faire un bilan. Entre les promesses, les résultats ou les réalités de 2011, la comparaison fait parfois sourire. Elle permet en tout cas d’analyser certains événements sous un angle différent. Pour écouter une sélection par thèmes de la bande-son du Jicé 2004 avec le feed-back d'Échecs 64 version 2011, exactement comme sur la vidéo hallucinante ci-dessous de deux fêlés de batterie, cliquer ligne suivante.

    LES BONUS DE CETTE NOTE:
    Zik et répliques vidéo d'Arletty, Dalida, Van Halen

    Liens du site fédéral et du blog de Jicé Moingt.

    Sinon, lire la totalité des entretiens-tchats de Jicé dans les liens suivants:

    Entretien du 19/10/2004

    Entretien du 1er juin 2004

    2e entretien de 2004 (non daté)

    Les titres en capitale gras et « Commentaire 2011 » ou « Bilan 2011 » et ce qui suit sont de bibi. Les questions du tchat et réponses du
    candidat Jean-Claude Moingt sont en italiques.



    Lire la suite

  • Belfort: la Dorfmanite contagieuse et National grotesque!

    J’ai séché les rondes 5 et 6 du National, ignorant que la ronde de repos était aujourd’hui dimanche. Je n’ai rien raté. Pire. J’ai raté le pire: une accumulation de ‘Dorfman’ - des nulles sans jouer. Triste spectacle pour tristes sires.

    Vivement les parties simultanées de Karpov et Spassky lundi!

    Pour la photo sympa de Boutteville et Karpov, aller sur le site fédéral. Le président regarde l’objectif pleine face tout soucieux d’ajouter un trophée au concours ‘ma trombine partout’.

    La Dorfmanite touche également les commentaires officiels diffusés sur le site. Heureusement les Papy Flingueurs Boutteville et Ferry font le spectacle dans l’open A.

    C’est en revenant dimanche pour valider vos commentaires du 10 août que mon coup de soleil a failli partir d’un coup. Par chance, je n’avais vu les parties du National. Vos commentaires sur le niveau de combativité, la Dorfmanite et l’indigence des commentaires sur la justification des nulles sur le site de la FFE font mouche. Suite de Belfort qui fait fort.

    Lire la suite

  • Nataf: “a3” de jouer!

    Dimanche dernier, c’était la finale de la Coupe de France au Sénat, à Paris. Paraît k’faut un carton d’invitation. J’ai pas et puis, trop long, trop de pluie. Ce n’est qu’en branchant tardivement l’ordi que j’ai lu un communiqué qui sentait le triomphalisme retenu : Clichy avait battu NAO en finale !

    Quatr’ saisons que la Coupe était chez NAO-le-grand, avenue Foch. Bon, un p’tit tour dans les parties sur le site de la FFE. Les Elo sont faux, tous les joueurs blancs ont 2688 et les joueurs noirs ont 2524. Surf soft sur fide.com pour la mise à jour. Quoi ? NAO a perdu deux parties et n’en a gagné qu’une seule ? Qui a marqué l’point ? C’est Nataf. Igor. Le joueur. En jouant 1.a3. Pour se moquer de son adversaire ? Pour éviter toute préparation et jouer en terra incognita ? En tout cas, la technique a marché à merveille : rendre un temps dans l’ouverture et dire « a3 de jouer », a permis au NAO-iste de prendre l’avantage définitivement dès le 15e coup.

    Mais franchement, pour une finale de la Coupe, jouer ainsi de part et d’autre, doit-on rire ou pleurer ? Sais pas, mais ça déstabilise. Ça me rappelle un Russe. Il m’avait sorti 1.Ch3 dans un open, à Saint-Quentin-en-Yvelines. J’avais failli éclater de rire. M’étais fait éclater en une vingtaine de coups pour finir. Bon. Appel sur le portable d’Igor : 32 secondes de félicitations à son répondeur. Les deux victoires clichoises sont convaincantes : Apicella sur Vachier-Lagrave et l’Allemand Naiditsch sur Lautier. Bon vissage de Naiditsch, mais un sentiment de panique finale de la part des noirs…

     

    I. Nataf (2558, NAO) – J.-B. Mullon (2344, Clichy)

    Finale de la Coupe de France au Sénat, Paris, 25 juin 2006

    1.a3 d5 2.Cf3 Cf6 3.g3 c6 4.Fg2 Fg4 5.0–0 Cbd7 6.d3 e6 7.Cc3 Fd6 8.De1 Dc7 9.e4 0–0–0 10.b4 h5?

     

    medium_nataf-mu.2.JPG

    11.Cg5 dxe4 12.Cxf7 exd3 13.Cxh8 Txh8 14.cxd3 h4 15.Fb2 hxg3 16.hxg3 Ce5 17.De3 Df7 18.f4 Ced7 19.Ce4 Fc7 20.Cxf6 gxf6 21.a4 Dh7 22.Rf2 De7 23.b5 e5 24.bxc6 bxc6 25.Tfc1 c5 26.Fa3 Te8 27.Fxc5 Cxc5 28.Txc5 Dd6 29.Tac1 Te7 30.De4 Rd8 31.Td5 1–0

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu