Avertir le modérateur

morozevitch - Page 2

  • Les premiers de l'année 2011

    La plus grande simultanée de la fin de l’année 2010, c’est en Inde. Et pour faire un compte rond, il y avait 20 000 joueurs subissant les coups de maîtres se promenant sous le soleil. Le tout sous le patronage d’Anand. Impressionnante photo: c’est ici avec Vishy (Anand)

    Première péniblade 2011: courage, encore 11 mois...
    Inévitablement dans Europe Échecs de janvier 2011 (2010 sur le code à barres), page 5. Inévitablement par Jean-Michel Péchiné alias Péniblet. Le résultat du match amical Royal Automobile Club – Automobile Club de France a été inversé. Et le baratin laudateur qui suit avec... Selon nos informations aussi invérifiables qu’une péniblade, Babar Kouatly, à son retour à Besançon, aurait tancé Péniblet ‘à la Clint Eastwood’: « Le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un Elo chargé et ceux qui se creusent à faire des péniblades. Toi, tu creuses. »
    Et voici même la vidéo!

    Les premiers mats de l’année 2011
    C’est une tradition mais maîtres comme amateurs ne vont pratiquement jamais jusqu’au mat. Ils font confiance à l’adversaire devant l’évidence du désavantage matériel. Pourtant dans le très fort et traditionnel tournoi de Reggio Emilia (Italie), Short s’est fait administrer un mat dans un coin et Ivantchouk a joué comme un métronome la bonne vieille méthode en W dans la finale fou et cavalier contre roi seul. C
    et exemple d’école est expliqué dans le livre des finales dAlain Villeneuve, mais également auf deutsch par le spécialiste des finales allemand, Karsten Müller.

    Ivantchouk - Morozevitch, Reggio Emilia, 9e et dernière ronde, 06 janvier 2011

    02_FC.JPG

    50.Rxe6 Rd1 51.Rd5 Re2 52.Re4 Rf1 53.Rf3 Rg1 54.Ff4 Rh1 55.Cd3 Rg1 56.Cf2 Rf1 57.Fh2 Re1 58.Ce4 Rf1 59.Cd2+ Re1 60.Re3 Rd1 61.Rd3 Re1 62.Fg3+ Rd1 63.Cc4 Rc1 64.Fh4 Rd1 65.Cb2+ Rc1 66.Rc3 Rb1 67.Rb3 Rc1 68.Fg5+ Rb1 69.Cc4 Ra1 70.Fh6 Rb1 71.Ca3+ Ra1 72.Fg7 échec et mat.

     




    Télécharger les 45 parties du tournoi de Reggio Emilia (PGN)

    Le mat de Navara contre Short le même jour.

    01_short.JPG


  • 2010 : l’année des vainqueurs et des perdants

    2010_года.jpgBonne année lumineuse à tous les blagueurs et les blogueurs! Ci-dessous la position la plus abracadabratesque et marquante de l’année écoulée 2009.
    Elle a ouvert la voie et la renommée internationale du champion français Maxime Vachier-Lagrave dans les gazettes (vraiment) spécialisées ! Elle a montré le bouillonnement de la marmite interne de ce jeune homme.

    Morozevitch, son adversaire valeureux mais malheureux doit également être félicité pour son jeu florissant. Cette partie restera dans les manuels pour des siècles des siècles.
    Rejouer la partie ici.

    abracadabratesque.JPG
    Et avant d’entamer les galettes ou de récupérer des boissons colorées ou à bulles, voici une devinette : pourquoi l’année 2010 est-elle celle des vainqueurs ET des perdants ? Pour connaître la réponse, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Morozevitch a un problème de développement !

    Le tournoi Corus de Wijk aan Zee a tourné à la catastrophe pour le Moscovite Morozevitch. Il gagne toutefois une superbe partie contre Ivantchouk, mais il a trop joué avec le feu et de toute façon n’était pas en forme. La preuve? Les grands principes sont faits pour être outrepassés.
    Dans le tournoi, Moro a largement exagéré. Sa paire de fous ne décolle pas de c1 et f1 avant le 35e coup contre Smeets. Et contre Aronian, il arrache la nulle au 43e coup sans avoir bougé le cavalier b8!

    Lire la suite

  • Le fou du roi au chaud

    e6c6.JPGLe problème du 29 janvier a suscité quelques débats. Certes, il n’était pas facile. Mais il n’était pas facile non plus de deviner le réel intitulé. Il fallait chercher à obtenir la position ci-contre en jouant quatre coups blancs et quatre coups noirs.

    On y parvient en trois coups par 1.e4 e6 2.Fb5 c6 3.Fxc6 dxc6. Mais alors, comment « perdre un temps » pour parvenir au même tableau?
    Le pseudonyme Jadoube a livré la solution technique. Et maître Villeneuve, après une demande intersidérale, nous précise que le problème est de T. Orban (1976).

    Voici la solution agrémentée de quelques commentaires superfétatoires:

    1.e4 e6 2.Fb5
    (variante franco-portugaise?) Re7!! 3.Fxd7 (sans échec, yesss) c6 (je vous en prie M. le Fou, passez) 4.Fe8 (je vais au chaud) Rxe8 (partir, c’est crever un pneu et j’y suis, j’y reste!).

    À bientôt pour une autre blague, version 2700 Elo, ou comment Morozevitch développe ses pièces le plus tard possible pour faire mentir les meilleurs manuels.

  • Morozevitch et Du Mont: livres Payot

    Le Russe Alexandre Morozevitch a remporté énormément de succès avec les pièces noires sur la Défense Tchigorine (1.d4 d5 2.c4 Cc6) et la théorie a grandement avancé grâce à lui. Tchigorine était russe aussi et avait horreur des parties ternes du gambit de la dame.
    Mais les bonnes choses ont une fin – heureuse pour nous, lecteurs : quand un champion cesse de jouer une variante, il décide d’écrire un livre. Morozevitch a ainsi suivi le conseil de Bent Larsen en la matière, pour notre plus grand bonheur.

     

    medium_ART_5605.jpg

    C’est ainsi que vous retrouverez, à partir du 24 octobre 2007, dans vos librairies spécialisées préférées Comment jouer la Défense Tchigorine.

    Allez sur le site des éditions Payot-Rivages. Les pros peuvent télécharger la première de couverture en haute définition en s’inscrivant. On peut aussi consulter la quatrième de couverture en cliquant sur un bitonio en haut à droite.

     

    Deuxième opus de l’année pour Payot : la réédition revue, corrigée et augmentée d’un avant-propos important mettant en scène Alekhine : le livre de J. Du Mont, Les Bases de la combinaison aux échecs. Grâce à la vigilance du GMI belge Luc Winants et à la sagacité de l’historien E. Winter, on peut mesurer à quel point Alekhine dévorait toute publication sur les échecs, fût-elle au stade des épreuves, c’est-à-dire, avant publication. Pour en savoir plus, précipitez-vous sur ces deux bouquins.

    medium_ART_5606.jpg


     

    Enfin, à ne pas manquer, même si avez déjà rejoué toutes les parties de Fischer sur ChessBase : l’intégrale des parties de Fischer avec les grilles de tournoi et un index bien utile qui vous montrera que Fischer a joué (et massacré) quelques Français. Fameuse réimpression du livre de Wade/O’Connell.

     

    Pour d’autres questions, n’hésitez pas à intervenir dans les commentaires, je répondrai : je m’occupe de la collection « échecs » chez Payot depuis 1987. Elle comporte maintenant une cinquantaine de titres en circulation et nous publions deux livres par an.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu