Avertir le modérateur

mazé - Page 3

  • Feller et Marzolo marathoniens!

    Le traditionnel marathon de Saverne (Bas-Rhin) a eu lieu dimanche 25 septembre. 32 parties en un peu de moins de 24 h, OKAY? Un toutes rondes de 20 rondes suivi d’un système suisse de 12 rondes avec des appariements prévus une ronde à l’avance pour compresser les temps d’attente. Des pros de l’organisation, à Saverne.

    MazéL’affaire a attiré 5 GMI, 5 MI sur 107 participants dont certains venus de très loin. Le tournoi a été remporté par Sébastien... Mazé, du club de Clichy. 24 h de labeur plus le transport (il habite le Midi, non?) pour 800 euros de premier prix. Je zappe la division pour le taux horaire. Son éternelle écharpe a accompagné son style de nettoyeur de cases.

     L’autre Sébastien, Feller, était venu... en short. Le tournoi était ouvert à tous les licenciés... et aux non licenciés; nuance d’importance car Cyril Marzolo, MARZOL comme on l’appelle dans le circuit, s’est présenté sur la ligne de départ.

    Toujours condamné de suspension de licence pour 5 ans par la commission d’appel fédérale, le petit club de Saverne a-t-il bravé comme un village gaulois une décision de justice fédérale contrée de justesse pour Hauchard et Feller par la Cour d’Appel de Versailles?

    En tout état de cause, Marzol n’avait pas ingurgité suffisamment de sucres lents
    ni de potion magique pour prétendre au podium: 1,5 point dans les 4 dernières rondes (gain Feller, nulle Wirig, perte contre Mazé et Cossin) et à la 9e place ex æquo, il repart sans sangliers: 8 prix figuraient au général, sans les prix par tranche Elo.

     Classement et parcours individuel (très lisible) de chaque joueur sur la page du club de Saverne.

    Photos: Club de Saverne (page Facebook)

    Marzol est-il « le patron »?
    Un admirateur de Mohamed Ali a dormi, épuisé, dans la salle: reportage photo du club de Saverne, vite cliquer suite!

    Lire la suite

  • Bacrot, Feller, Naidistch, Mazé: 4 mousquetaires commentent

    Quatre grands maîtres viennent de publier Chess Evolution un recueil de 98 parties commentées suivant pas à pas l’évolution de la théorie des ouvertures. Des ‘top analyses’ de la top compétition. Joli programme et beau menu. Calqué sur ce bon vieil Informateur yougoslave des temps pré-informatiques, cet ouvrage de 225 pages diverge par quelques lignes d’introduction en anglais sur les parties fraîches comme au marché, une mise en page aérée et aucun déchet ni partie commentée par complaisance: la qualité (98 parties) a remplacé la quantité de l’Informateur (plus de 700 parties).

    Aventure éditoriale
    Les commentateurs sont essentiellement Bacrot, l’Allemand Naiditsch, Feller et Mazé (écrit sans accent dans le recueil, ce qui est fâcheux ou ‘labyrinthique’ au choix). Ils ont uni leurs forces dans cette aventure éditoriale. Car c’est en une. Comment, à l
    heure où les revues papier semblent en perte de vitesse (sauf New in Chess), peut-on demander à un lecteur de sortir son échiquier, lire des analyses si poussées que l’on se demande quel est le public de ce livre?

    Les lecteurs
    La réponse? Toi compétiteur fidèle! Car au fond si le prochain numéro gagnerait à élaguer nombre de variantes, copiées directement de l’ordinateur et parfois peu lisibles, ce recueil a le mérite de nous tenir au courant de toutes les positions critiques des ouvertures les plus en vogue. Et donc forcément de l’une jouée par toi, compétiteur zélé.

    Chess Evolution fait le tri pour nous
    La Méran, c’est pas marrant? Les dernières nouveautés sont servies sur un plateau sans maître d’hôtel.

    Tu oses jouer la Catalane avec Ray Ban? Enlève tes lunettes petit lecteur, et suis les indications des maîtres dans cette ouverture gratte-cases.

    Si Slave, si ce n’est toi, si ce n’est toi, c’est donc la fédération! Ne triche pas avec les mots, et attends le choc des photos... manquantes comme il se doit dans ce genre d’ouvrage. Ose lire en
    anglais sans penser aux Monthy Python et va rêver sur fide.com en pensant quun jour, grâce à ce livre, ton gros zElo sera une réalité!

    Vous analysez à côté de Bacrot
    Trève de flagrants délires. D’ailleurs on ne plaisante pas quand on lit les variantes. On a réellement l’impression d’être à côté de Bacrot et de Feller quand ils analysent ensemble, loin, très loin, du cellulaire de Jean-Claude Moingt. On comprend aussi mieux pourquoi l’Allemand Naiditsch est le méga-buteur de la Bundesliga et comment Sébastien Mazé a joué son rôle de sparring-partner de Bacrot.
    Un peu de repos? Il y a des combinaisons à résoudre. Des finales? Il y en a, comme au temps de l’Informateur.

    Pourvou qué ça doure
    Combien de temps durera cette aventure également éditée à Belgrade? Le plus longtemps possible, on espère. Après tout, on ne donnait pas cher de la peau de New in Chess, revue néerlandaise éditée en anglais au début des années 1990. Les Mousquetaires avisés n’ont pas pris de risque commercial: le tirage est indiqué en page 2,
    comme dans les bons vieux livres soviétiques: 2000 exemplaires. Dans les bonnes librairies spécialisées.

    Chess Evolution,
    225 pages, 98 parties commentées, 25 combinaisons, 8 finales typiques, résultats de tournois, résumé des principaux événements des 64 cases de janvier et février 2011.
    Plus d'infos et quelques exemples de pages sur le site: chess-evolution.com

  • Gibraltar: Spassky parle et Bacrot carton jaune?

    L’open de Gibraltar se termine le 4 février. Une dizaine de Français ont fait le déplacement dans l’open réservé aux plus forts joueurs. Et une équipe de France virtuelle est sur place. Sans Jordi pour pitaine, sans Tkatchiev pour la promo et sans Jicé pour le serrage de louches aux officiels à nos frais. Ouf! Bacrot, Fressinet, Edouard, Mazé jouent pour leur pomme. Enfin presque. Étienne Bacrot sera probablement sanctionné (comme d’autres) s’il touche un prix. Ainsi le veut le règlement du tournoi: il a accordé la nulle sans jouer (16 coups) à son compère, le professionnel à casquette Mazé. Dans casquette, il y a 2 « t », pas dans Mazé, heureusement. Le spectacle d’un véritable combat « Bacrot–Mazé-sans les 2T » aurait valu la peine. Fressinet, lui, n’a jamais ce traitement de faveur et se fait ‘bacro-buller’ régulièrement.
    Pour l’anecdote, un GMI argentin (mais non de Carcassonne) a osé planter un sacrifice de dame au Français. Oh le petit ! Il a mis le feuuuu. Résultat, une nulle combative et spectaculaire. Chapeau bas aux deux joueurs. Ce diable s’appelle Felgaer. Sans les deux « t ».

    Le tournoi est également spectaculaire grâce à la qualité de la retransmission en direct et des commentaires (filmés) du GMI Stuart Conquest. Un système spécial coûteux nous vaut cette retransmission en ‘streaming’. Stuart invite régulièrement des GMI ayant terminé leurs parties à donner leurs impressions et à analyser en direct. Un vrai cours magistral… et gratuit. Ainsi, si vous voulez savoir comment pense l’Anglais Speelman (aucun calcul, que des raisonnements stratégiques, tee-shirt éternel…) ou Spassky (!!), vous pouvez revoir ces vidéos. Elles sont conservées. Rien à voir avec la soupe du bla-bla post mortem que l’on peut nous servir ailleurs.

    Comme l’a souligné Conquest et nombre d’internautes dans la fenêtre de discussion, cette qualité n’a jamais été vue ailleurs et nous sommes vraiment dans les retransmissions du XXIe siècle. Il est vrai que le sponsor a les reins solides au niveau de la bande passante puisqu’il s’agit de l’opérateur de téléphonie locale, Gibtel. Spassky, venu « pour quelques minutes », est resté trois heures!

    C’est ci-dessous: cliquer à partir de 1h30 pour entendre Stuart parler de l’arrivée de Spassky. Le grand Boris vient en scène à partir de 1h38 et comment la jolie partie Espagnole Bacrot-Stefanova (1-0, pas de nulle de salon :)). Préparer, thé, café… champagne ou vodka pour fêter cela à distance avec Boris!

    Watch live streaming video from gibraltarchess at livestream.com

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu