Avertir le modérateur

lopez - Page 2

  • Marseille champion de France

    Ce n’est pas une galéjade. Le titre de champion de France échoit cette année à Marseille, vainqueur de Clichy à la dernière ronde, dimanche, à la Cité de l'Automobile, à Mulhouse. Les deux équipes finissent à égalité de points, mais le système de départage choisi favorisait le résultat entre les équipes. Marseille, avec deux matches nuls devait battre Clichy, invaincu. Et l'impensable devint réalité.

    Les Clichois, battus 3-1 dans un match très tendu sont repartis dépités avec un score, qui, comme souvent, ne reflète pas la physionomie du match. Et encore moins leur forme tout au long des 10 premiers matches. Le site fédéral en est resté coi le soir même, tout comme le site « Top 12 » de Clichy aux abonnés absents. Le site de Clichy a fait encore plus fort: il donnait jusqu'à mardi matin Clichy premier en reprenant la bonne vieille règle des départages par différence gains/défaites par échiquier. Trop fort!

    Première erreur: Fressinet (Clichy) buteur "blanc" par excellence, rapide dans ses victoires, est envoyé en mission au 1er contre Bacrot... pour faire nulle
    avec les blancs en quelques coups. Un Pelletier suffisait (fôte! la règle des 103 points pose problème, merci à Éric Leriche pour cette réfutation, voir sa réaction plus bas), surtout pour faire une nulle de salon!
    Cette surprise sur ce que le scribe du site fédéral appelle les «compos» (les compositions d’équipes devaient être données avant 9h30 pour toutes les rondes jouées à 14h30, sauf cette dernière ronde du matin à 11h: compo à 23h la veille), élimine un problème pour Marseille. Car désormais le match se joue sur 6 parties. La compagne de Fressinet, la championne de France Skriptchenko, a pris l’ascendant au 8e échiquier sur Delorme et sa victoire n’est plus qu’une question de temps.

    De l’avis des observateurs sur place, tout s’est joué sur la partie entre Hamdouchi (Clichy) et Didier Collas. Ce dernier a voulu sortir des sentiers battus dès l’ouverture, a obtenu une position inférieure et a fini par "arnaquer" Hamdouchi, enfin, c’est plutôt Hicham qui a raté des avantages et des coups de massue après le 40e coup comme pas possible.
    Une victoire donnait le match nul car Istratescu (Marseille) avait disposé de Pelletier de manière assez facile en apparence, et Miton (Marseille) au 2e, avait réglé son sort à Nisipeanu. Bref, Marseille a mené 2-1 au score, mais Clichy aurait logiquement dû égaliser. Les nerfs d’Hamdouchi ont lâché tandis que Didier Collas se mettait en mode poker...

    Pourquoi Clichy a perdu?
    Comment Marseille a gagné? La fiesta chez Bacrot
    Mulhouse: du bruit et de la couleur

    Le Top 12, une formule
    à revoir?
    Petit Jordi adore grand Nadal
    Le ou la future président(e)!

    Cliquer ligne suivante

    Lire la suite

  • Compte-rendu Commission discipline

    Compte-rendu des notes prises avant et pendant la Commission de discipline du 19 mars 2011 à Paris concernant les joueurs titrés Hauchard, Feller, Marzolo.

    J’étais présent de 10h30 à 12h. Il y eut une pause déjeuner
    à la française de deux heures. A la reprise à 14h, je n’ai pu rester que 40 minutes, un match de Nationale 2 à 16h à Drancy m’appelait. J’ai quitté l’audience à 14h40. Une quarantaine d’auditeurs dont 3 femmes au maximum étaient présents dans la salle.

    Un greffier sympa s’est proposé de m’envoyer son résumé qu’il voulait faire pour lui-même et d’autres amis. Un vrai pro! Il m’a fait un rapport circonstancié de l’après-midi que j’ai pu croiser et vérifier sur des points de détail qui me paraissaient peu clairs. Qu’il en soit remercié ici. Il a tenu à rester anonyme. Le texte après 14h40 jusqu’au verdict est à 98% le sien. Les mots barrés sont des corrections apportées par les internautes. Merci.

    Pour le long texte, heure par heure, avec avocats, questions de la Commission et intervention des T-Moingt, cliquer ligne suivante!

    Lire la suite

  • Roza Lallemand: FFE 1 – BNP 0 (pointé)

    Le trophée Roza Lallemand a eu lieu ce week-end au château de Villandry. Il s’agissait d’honorer par un open de parties rapides (9 rondes, 15 min + 5 s) la mémoire de cette championne décédée subitement en 2008 à l’âge de 47 ans. La Fédération et Henri Carvallo, un promoteur du jeu aussi enthousiaste que désintéressé, confirment: le monde des échecs a toujours su honorer ses illustres champions partis dans l’au-delà.
    Mais
    BNP Parisbas - sponsor de la FFE - infirme! Roza fait toujours partie de l’équipe olympique... C’est (toujours) écrit en toutes lettres sur son site. Suite du feuilleton, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Match joueurs-FFE: le CD va céder?

    Le Comité directeur de la Fédération s’est réuni à Belfort le 31 janvier et le
    1er février 2009. La caméra épaulé-jeté d’Europe-Échecs présente sur son site un montage de ces heures de palabres. Résultat: les joueurs de l’équipe de France se font souffler dans les bronches. Babar Kouatly, directeur d’EE pleure dans son style pachydermique. Il se plaint des joueurs qui n’ont pas "pas joué le jeu [des interviews] et qu’on avait l'impression d'avoir affaire à des divas". Venant d’un ancien joueur à la modestie encore reconnue sur le plan international, la remarque venait fort à propos.

    Plus c’est gros, plus ça passe? Pas exactement. Aucun des joueurs (ou joueuses) de l’équipe de France n’étant présent au CD de Belfort, la réplique a mis 3 semaines à mûrir: le 20 février 2009, Fressinet, Mazé et Vachier-Lagrave ont fait publier sur le site de la FFE une sorte de droit de réponse de 5 (!) pages (non signataires: Bacrot et Tkatchiev). Ils manient l’insolence subtile, allant jusqu’à regretter 'l’amnésie passagère de M. Kouatly'. Un Babar sans mémoire? Allons, jeunes hommes. Vous oubliez également de préciser aux internautes quelque chose vous concernant. Échecs64 répare cette omission en livrant un mini-scoop dont personne n’a parlé. Les joueurs, la FFE comme EE. Par pudeur sans doute...
    Enfin, lire le compte-rendu (presque) imaginaire d’une troisième mi-temps inoubliable! Suite de ce suspense à la cloche-merle: cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Bureau fédéral: tout va très bien Mme la Marquise

    Forfait Tkatchiev: peines légères pour Vlad, Jordi Lopez zappé, Joël Lautier met sa cape de Zorro... en coach. . Échecs64 a pu se téléporter sur la Croisette et s’entretenir de manière (presque) imaginaire avec Vlad.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu