Avertir le modérateur

gromovs - Page 2

  • Gromovs rejoint le camp des forfaitistes

    Nous avons tous écrasé notre larme. Gromovs, qui arborait un T-shirt "École internationale d’échecs" (écrit en italien), a fait l’école buissonnière lors de la dernière ronde du championnat de Paris A. Ce tournoi a été remporté par un forfaitiste émérite, Andrei Lazo.

    Il a dominé le tournoi et mérite sa victoire. En faisant forfait, Gromovs pénalise ses adversaires qui mangent un point de moins au départage.
    L’un d’eux, Benoît René, nous a commenté sa partie. Lui aussi s’est fait blitzer. Lui aussi a eu une position perdante. Mais Gromovs, tout comme contre Boutchenik à la première ronde, n’a pas réfléchi au moment clé... et a fini par perdre. Après cette défaite en 8e ronde, Gromovs a fait forfait sans prévenir à la 9e.
    On a vraiment hâte qu’un tel client revienne l’an prochain.
    En lisant la partie commentée par Benoît René, je dois avouer que j’ai explosé de rire. Si vous voulez faire de même, cliquez ici.

    Résultats du championnat de Paris sur le site de la ligue, norme de GMI du Mulhousien Adrien Demuth qui gagne le FIDE en solo et norme de MI du sous-classé Édouard Bonnet qui bat à la dernière ronde le champion de France 1975 (Dijon, avec 11 sur 11 !) Miodrag Todorcevic, résidant désormais aux Îles Canaries.

    Cliquer ligne suivante et à vos échiquiers.

    Lire la suite

  • Gromovs : la vidéo au cht de Paris

    Souvent Gromovs varie. Il perd 5 parties sur 5 contre des 1800 en Italie. Il annule ou bat des GMI régulièrement dès qu’il s’agit de ramasser des prix ou fait 8 sur 9 dans l’open B de Cannes. Bref, Gromovs est un dégonflé qui se regonfle et qui fait le grand écart Elo pour chasser les petits prix.

    Le feuilleton Gromovs continue donc au championnat de Paris dans la section des moins de 2300 Elo, la section A dont le vainqueur touchera 1500 €. Un lecteur du blog a filmé Gromovs dans les neuf premières minutes de sa partie de la ronde 4. Un grand moment de sportivité à regarder ici.

    Gromovs est un vieux briscard des 64 cases. Selon l’expression consacrée, il a « tous les coups du tennis ». Pour déstabiliser l’adversaire, il joue tout tempo et finit sa partie en ayant réfléchi moins de 20 min sur son temps. Il ne blitze pas ostensiblement. Il prend son temps dans l’ouverture mais ensuite il enchaîne en jouant vite avec des gestes lents. Capito ? L’ouverture typée qu’est la Benko se prête à ce genre d’exercice comme ce fut le cas le 9 juillet lors de la ronde 4 contre Stéphane Jacquet (1998 Elo), de Lutèce Échecs.

    Et comme ce jeune joueur n’était pas impressionné, eh bien Gromovs s’est renversé du café par deux fois dans les neuf premières minutes de la partie. Le truc est archi-connu surtout quand il regarde la salle, dépité, comme cherchant de l’aide après cette faute qui fait tâche sur son short d’été.

    C’est donc l’heure des économies d’énergie avec un tournoi en sous-marin puisque Gromovs a perdu la première ronde apparemment de manière méritée ce qui lui permet de remonter petit à petit contre les adversaires les moins forts.

    Affaire à suivre.

    Page spéciale du championnat de Paris avec un Chabanon en forme, seul en tête avec 4 sur 4 dans le tournoi FIDE. Il ne souffre pas de la chaleur estivale dans ce gymnase du XXe arrondissement (30, rue Louis Lumière, entrée gratuite, rondes du soir à 19h).

  • Gromovs: je blitze donc je suis

    Le génie des alpages Elo, Gromovs, a débuté son tournoi comme d’habitude. Il blitze son adversaire et termine la partie en ayant plus de temps qu’au début grâce à l’incrément de temps de 30 secondes par coup ! Malgré cela, il perd la première ronde contre BOUT...CHENIK (1953). Sous-marin ou bientôt forfaitiste?

    On dirait qu’il est concentré. Il ne se lève pas de sa chaise. Mais ce joueur habitué à perdre des tombereaux de points Elo en perdant des parties contre des 1800 en Italie est un "joueur" notoirement incorrect.

    Son adversaire du jour de la ronde 1 avait envie d’aller aux toilettes. Il se lève. Gromovs ne s’en laisse pas compter et a apostrophé de la main le joueur en second encore debout, pressé, en lui montrant son coup car Gromovs avait répondu a tempo, histoire de lui dire, "viens jouer, je suis pressé".

    Affaire à suivre. Plus que 8 rondes avant la remise d’un prix à ce joueur hilarant capable de battre des MI et GMI avec un Elo actuel de 2200 alors qu’il vaut largement 2350 sur l’échiquier. Le championnat de Paris est si accueillant.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu