Avertir le modérateur

clauzel - Page 2

  • Tricherie : les sanctions de la FIDE

    Saisie par la fédération française, la commission d’éthique de la FIDE a pris sa décision dans l’affaire de la tricherie présumée aux Olympiades de Khanty-Mansiïsk, en octobre 2010. Hauchard, Feller et Marzolo ont été sanctionnés et ne peuvent jouer aucun tournoi FIDE ou représenter une nation.

    Tarifs :
    Hauchard : trois ans (le maximum de la peine);
    Feller : deux ans et neuf mois (because il est jeune).

    Ces sanctions prennent effet dès le 1er août ; Feller est donc en zeitnot. S’il veut jouer le National, son avocat devra s’activer… Hauchard ? Il a pris le maximum de la peine prévue soit trois ans. Amusant quand on voit que la commission de discipline de la FFE a sanctionné pour huit ans de suspension de licence, il y a quelques années, un amateur pris en flagrant délit de tricherie au championnat de Paris.

    DSC00463.JPGEt Marzolo ? Zéro en pratique. Il a purgé neuf mois de suspension. Son sursis des neuf mois tombe le 21 novembre. D’ici là, il peut jouir de jouer car la commission d’éthique s’est alignée sur la décision du CNOSF, lequel a suivi la recommandation fédérale suite à un accord « secret » entre Marzolo et notre chère fédération.

    Secret ? Oui, jusqu’au moment d’écrire ces lignes mardi soir. Car pour une fois, Euh-Euh, le mensuel de référence hexagonal sur le jeu d’échecs, n’a pas hésité ; en exclusivité, ils ont publié, sur leur site, mardi en fin de journée l’accord entre Marzolo et la FFE... Cet accord n’est plus secret depuis que Marzolo a vu ou la police ou un juge dans l’affaire instruite au pénal puisque la FFE a porté plainte pour escroquerie contre les 3 joueurs.

    Lire l’accord (PDF) sur le site d’Europe Échecs

    Tout ce que vous ne lirez jamais nulle part ailleurs à propos de ce jugement et comment il faut le lire entre les lignes, lire par ici.

    N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires, tous validés dans les 24 h sauf ceux hors sujet, insultes et diffamation. Merci de laisser votre vrai nom, c’est plus sport... et comme on dit de manière totalement incongrue, "je vous souhaite une bonne partie".
    ;) Clin d’œil

    Lire la suite

  • DD Clauzel : au revoir la ligue

    André Clauzel a pris sa retraite à 65 ans, celle de président de la ligue d’Île-de-France. Il a annoncé sa nouvelle en direct, à « ses » joueurs, de sa voix rauque lors de la dernière ronde du championnat de Paris, le 15 juillet.clauzel,club608,chip,iasoni,

    Sous son règne à la ligue, les relations avec la fédération ont continué dans la même veine qu’auparavant. La fédération, pourtant basée en IDF et contrôlée par un ex-président et un Dg banlieusards ont considéré la ligue basée dans un tout petit local de la rue des Pyrénées comme un village gaulois qui résistait à leurs injonctions, leurs mouvements de menton. Les tournois au Sénat ou organisés par la FFE à Paris ? La ligue a été boudée. Bon.

    Albooooum DD annonçant sa démission, cliquer là sans risque.

    Chiffres, photos et « l’alboum DD », par ici la bonne soupe !

    Revoir le court reportage VIDÉO de la candidature à la FFE de Diego SALAZAR, c’est ici.

    Lire la suite

  • Cht de Paris : « M’en fous la crise »

    Le championnat de Paris a débuté le 7 juillet au stade Pierre de Coubertin à Paris. Près de 700 joueurs répartis dans quatre tournois jouent 9 parties jusqu’au 15 juillet. D’après le site de la ligue, c’est une progression de 8 % par rapport à l’an dernier.

    Championnat de Paris ? Une sorte de « m’en fous la crise » où des jeunes zappent les vacances, des salariés arrivent en courant à cause du métro pas métronome, des étrangers combinent l’open FIDE et les petites femmes de Paris avec boîte de salsa en prime.

    « Tu te rends compte, presque 700 joueurs et ni la fédération ni
    Europe Échecs ne nous font de pub sur leur site »  me dit DD – André Clauzel, ci-devant président de la ligue d’Île-de-France – en tirant une grosse bouffée sur son petit cigare. Certains en ont attrapé un gros et ont enchaîné avec la politique. Pas lui.
    La progression chiffrée le ravit pour « ses joueurs ». Le tout dit avec sa voix rauque et son regard si spécial dû à sa déficience visuelle. Mais au fond, DD est injuste : EE a magnifiquement annoncé le tournoi dans la page des tournois de l’été.

    Et ce 11 juillet, avant la 5e ronde, le site fédéral nous parlait de l’open de St-Lô. C’est un tournoi sympa et un grand club formateur de jeunes. La FFE y a placé quelques joueurs dans un tournoi fermé.

    Oui, DD est vraiment injuste. Cappelle-la-Grande a connu le même sort pendant des années. Et c’est maintenant un club avec un label fédéral. C’est beau et si long. Après tout, le CHIP a l
    ’une des plus fortes participations (cht de France, cht de F des jeunes,  Cappelle-la-Grande, Cap d’Agde [merci Odessa avais oublié ce dernier]). Il est donc raisonnable de le passer sous silence.

     Page spéciale du CHIP : toutes les infos, photos, appariements et résultats des quatre tournois.

     20120709_194526.jpg

    Sur les 23 Le Roux licenciés à la FFE, le Jean-Pierre est le plus fort. Le GMI breton (2559 Elo, à gauche merci photo orga CHIP), adepte inconditionnel de la Grünfeld et des zeitnots, joue par équipes pour Guingamp en Top 12. Il habite désormais Paris.
    Ci-dessus : Concentré dans sa partie contre le minime Kirk (1-0).

    De l’espace, des gradins et du silence
    Le silence ne se vend pas dans les magasins. Il est gratuit dans un tournoi d’échecs. En revanche, la dernière fois que je suis allé à Coubertin, c’était avec des camarades de mon club pour assister à une soirée de fight, une baston codée combinant boxe et jiu-jitsu. Coubertin était méconnaissable : foule en délire !
    Les joueurs ont de l’espace et les spectateurs peuvent se déplacer pour kibbitzer les parties… sauf celles du FIDE isolé par un cordon !

    Pas de retransmission sur écran
    Gros point noir récurrent de ce tournoi : pas de retransmission sur écran des parties des cadors de l’open FIDE. Le direct du tournoi FIDE est sur le Net avec une appliquette un peu naze (à 19 h en semaine). Absence comme chaque année des chevalets sur les tables de l’open FIDE. On ne peut pas savoir qui est qui.

    le roux,kirk,chip,championnat de paris,label ffe,clauzel,code vestimentaireCode vestimentaire et soldes
    Quatre joueurs étrangers et un joueur français de l’open FIDE ont débuté la première ronde en short et en tongs. Ils ont reçu une lettre pour la deuxième ronde où j’ai encore compté quatre joueurs en short. Période des soldes quand tu nous tiens... C’était notre rubrique : médiatisons les échecs, c’est un « sport ».

    Un bar bien barré
    C’est vraiment l’endroit le plus sympa et le plus bruyant du tournoi et bien tenu par une équipe efficace. Les sandwiches, l’accueil et le café sont excellents. J’adore voir les gosses crier, blitzer, y retrouver de vieilles connaissances et voir aussi des prof d’échecs pitresques fanfaronner. C’est magique.

    Passage secret
    Parmi les non-dits de tous les tournois d’échecs figure la propreté des toilettes. Coubertin n’est pas une salle de congrès équipée pour gérer la vessie de 700 participants pendant quatre heures. Par chance, j’ai trouvé un endroit correct, loin du bar et de l’entrée.

  • Jouer le ticket (lib) gagnant

    La start-up TICKETLIB s’adresse depuis environ un an aux joueurs d'échecs : s’inscrire par le Net ou son smartphone à un tournoi... en moins d'une minute ! Après les bases de données dans les années 1980, l’Internet et les retransmissions en direct dans les années 1990, une nouvelle technologie s’adresse au joueur de base en version tout confort.

    La pointe : les organisateurs y trouvent également leur compte et peut-être demain les clubs qui pourront payer leurs cotisations à leur ligue. Ils bénéficient de véritables services en plus de cette facilité de paiement. Un marché gagnant-gagnant-gagnant ? Si un tel théorème pouvait exister sur l'échiquier...

    Comment ça marche, qui, où quand comment ? Cliquer ligne suivante pour cet insoutenable suspense.

    Lire la suite

  • Fressinet roi du blitz à Paris

    Le champion de France en titre 2010 Laurent Fressinet n’a pas fait de quartier aux Internationaux de blitz dimanche 22 à la Halle Carpentier : premier avec 12 sur 13, il n’a concédé que deux nulles. Certes, les observateurs ont constaté qu’il avait eu un peu de chance dans certaines parties, mais on leur objectera deux adages :

    1) Les forts joueurs ont toujours de la chance ;
    2) on n’analyse jamais un blitz.

    Tertio, cette cadence convient parfaitement au style dynamique de Fressinet et à ses rapides prises de décision dont il est coutumier en partie lente.

    Les Internationaux ont rassemblé 393 participants répartis dans trois tournois par tranche Elo :

    • Le tournoi des As remporté par Fressinet devant une quarantaine de titrés (sur 107 finissants et 3 forfaitistes récidivistes, Wundermann, Baron et Debray).
    • Le tournoi Accession remporté par Thomas Levesque (11 sur 13, 1820 de classement rapide contre 2075 en parties lente).
    • Le tournoi de l’Avenir où le pupille Léo Mansouri (Paris Jeunes Echecs), dame le pion à tous avec 10,5 sur 13 !

    Grilles américaines, photos et vidéos sur la page spéciale du site de la Ligue d’Île-de-France.

    Fressinet : appelez-moi chouchou fédéral !

    Le Pluyaud coup de sa carrière.

    Cliquez ligne suivante ou réagissez via les commentaires.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu